YOUTUBE

 “Tu préfères” Andy Schleck ou Alberto Contador ?

Pendant le confinement, retrouvez quand même votre émission Roue Libre, avec Joseph Ruiz et Paul Harrer.

Au programme cette semaine, un entretien avec Julien Bernard, coureur de l’équipe Trek-Segafredo, avant un débat “Tu préfères” entre Andy Schleck et Alberto Contador.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


5 mai 2020
Par Robin Watt  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.

25
Poster un commentaire

avatar
9 Threads de commentaires
16 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
12 Auteurs de commentaire
bebene46Lucas11NicolasRaphChris83 Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Tywin
Tywin

Andy Schleck sans conteste

Angelo Pardi
Angelo Pardi

J’étais sans hésitation dans le camp Schleck a l’époque du duel mais avec les années je me suis mis à apprécier Contador. Sans oublier pour autant son passé chargé en matière de dopage, j’appréciais la façon dont il mettait le feu au poudre dans toutes les courses sur les deux trois dernières années.

Pierre
Pierre

Contador n’était pas balnc-bleu, mais Franck Schleck a été pris par la patrouille, j’ai du mal à croire que le cadet, encore plus fort et inséparable de son ainé soit parfaitement propre !

Je vote Contador pour ma part. Les frères Schleck, même s’ils avaient de la classe, m’agaçaient un peu avec leurs lacunes tactiques.

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Ils n’avaient pas de cerveau c’était insupportable… Les pires tacticiens de l’histoire du cyclisme.

R7814
R7814

J’ai toujours préféré Andy Schleck à Contador. Même si je ne suis pas forcément d’accord avec vous, il faut souligner que c’est subjectif, parce que cela dépend de ce que vous recherchez quand vous soutenez un coureur. D’ailleurs, j’ai du mal à argumenter sur ces sujets, car j’ai un peu l’impression de tomber dans le piège de la rationalisation. Ma sympathie pour tel ou tel coureur est assez intuitive, mais j’ai du mal à expliquer vraiment pour je supporte les coureurs dont je suis fan, parce que je ne trouve pas vraiment de cohérence dans tout ça. Pour Schleck, je dirais quand même que mon cerveau de primate apprécie que ce ne soit pas un coureur “tueur”, je trouve ça touchant. Après, le cas des rivalités c’est un peu particulier, parce que quand je suis fan d’un des coureur en question, c’est clair que j’ai du mal à m’enthousiasmer pour les exploits des rivaux (et c’est le cas dans les autres sports que je suis). Pour ma part, je considère que depuis que je m’intéresse au cyclisme, il y a eu deux grandes rivalités : Boonen-Cancellara et Schelck-Contador. Je suis en tout cas fan de Cancellara et Schleck (mais je… Lire la suite »

tranquillo
tranquillo

Andy Schleck était un beau grimpeur. Contador est une légende.

bebene46
bebene46

Mais enfin est ce que quelqu’un se rappelle de l’attaque de Contador sur incident mécanique de Schleck ?
Et Contador qui suivait Rasmussen en montagne quand celui ci a été exclu ou s’est enfui du tour ? La grande époque avec une affaire de dopage par an… Tout cela s’est terminé avec la sky qui a tout verrouillé jusqu’à aujourd’hui, comme Lance à son époque, jusqu’à ce que ça recraque. Et l’UCI a quand même réussi à éviter un trop gros scandale de vélo electrique.

Pour les schleck, leur tactique ressemblait à : “le soir de la présentation du nouveau tour de France, ils choisissaient l’étape sur laquelle attaquer, et ils s’y tenaient coute que coute”.

QUe dire de l’étape la veille de Paris au Ventoux où il ne s’est rien passé ? On s’ennuyait ferme derrière la télé

Pierre
Pierre

Le fameux incident mécanique, c’est très discutable. Il est faux de dire que Contador attaque sur le saut de chaine, ne réécrivont pas l’histoire. C’est Scheck qui attaque et commet l’erreur de débutant de changer de braquet en plein effort. Ensuite, Contador arrive vite de l’arrière car il a répondu à l’attaque de Schleck et ne coupe pas son effort (ce qui est différent d’attaquer, car l’action était déjà lancée. On n’attaque pas un maillot jaune qui s’arrête uriner quand ça roulotte, mais si le leader coupe son effort pour pisser en pleine bagarre, on ne l’attend pas.) D’ailleurs c’est ce que dit Fignon dans le commentaire : un saut de chaîne, ça peut se résoudre dans l’instant comme ça peut coûter 10 secondes et Contador ne peut pas savoir, Fignon ne s’offusque pas à ce que Contador poursuive son effort. Conclusion de Fignon “y a pas de contestation possible”, car ça s’est fait dans le feu de l’action.

bebene46
bebene46

On n’attaque pas un maillot jaune qui s’arrête uriner : il faut demander à Jaja !

https://www.liberation.fr/sports/2000/07/07/jalabert-perd-la-tete-tant-pipi-pour-lui_332407

PierrickBen
PierrickBen

Andy Schleck clairement. Coureur attachant. Dommage qu’il n’est pas eu un sens tactique un peu plus développé. Les Tour 2010 et 2011 étaient à sa porté. Capable de grande offensive mais également d’un attentisme déroutant. Dans sa manière de courir Quintana a tendance à me faire un peu penser à lui. En tout cas cette fin de carrière prématurée est triste, il a eu une belle carrière mais nettement en-dessous des attentes. Dire qu’il est plus jeune que Vincenzo Nibali… Alberto Contador est un coureur spectaculaire, c’est vrai. Néanmoins pour moi il fait parti des symboles du dopage. Outre son contrôle positif, il a été cité dans l’affaire Puerto et plus généralement vu ses performances de 2007-2010 on peut légitimement penser qu’il était chargé durant toute cette période. Le cas Contador est un bel exemple de la différence de traitement qui existent entre les dopés. Pendant que certains le payent durement en étant traité en pestiféré toute leur vie et en ne retrouvant pas d’équipes World Tour (ex : Mancebo, Sevilla, Hamilton, Ullrich, Rasmussen) d’autres sont pardonnés comme Alberto Contador et considéré comme des légendes. Pour moi son palmarès n’a pas plus de valeur et de crédibilité que celui de… Lire la suite »

bebene46
bebene46

De plus, à une époque, il changeait souvent de vélo de façon incompréhensible…

Pierre
Pierre

Tu peux citer Froome encore plus que Contador, son contrôle positif a été annulé et la Vuelta qui revenait à Nibali lui a été laissé !

PierrickBen
PierrickBen

Froome aurait dû perdre sa victoire à la Vuelta et être suspendu quelques mois comme ceux ayant été pris pour la même raison. Mais je comparerais pas Froome et Contador. Le Britannique a quand même bien moins de casserole que l’Espagnol.

Lucas11
Lucas11

Dififcile à dire mais à choisir je dirai Andy Schleck, c’est juste mon avis même si je suis aussi un fan de Contador.
Quand je pense à sa malchance, le perdant magnifique qu’il est (4 fois 2ème sur les GT avant le déclassement de Contador), j’ai plus de passion pour lui. Et puis surtout le fait que tu en attendais encore de lui.
On peut dire que sa carrière se finit quand même qu’à 26 ans avec ses blessures par après. Qu’est-ce qu’il aurait fait dans ses meilleurs années ? Tu as vraiment un goût d’inachevé avec lui, tu aurais aimer voir par après ce qu’il aurait pu faire. Qu’aurait pu faire un Andy Schleck dans ses meilleurs années face au duo Sky en 2012 ou face à un Froome en 2013 et 2015.
Liège 2009, 2ème du Giro, 2 fois 2 ème du Tour, Tour 2010 à seulement 26 ans c’est quand même pas mal.

Tywin
Tywin

Si je peux répondre un tant soit peu à votre question; Rien! Il n’aurait rien pu faire face à Sky. Je ne l’invente pas car c’est lui même qui l’a dit : à son meilleur niveau il n’aurait pas pu suivre le train Sky. Quand à votre sentiment d’inachevé je le comprend, je le partage même. Mais Je crains que ce n’était pas un coureur à longue carrière car il n’avait manifestement pas l’envie d’être suffisamment exigeant pour demeurer un athlète de haut niveau et de subir les sacrifices sous-jacents. J’ai entendu beaucoup de témoignage qui disait déjà en 2011 qu’il n’arrivait plus à perdre comme avant les kg qu’il prenait durant l’hiver en raison d’une hygiène de vie non suffisante pour un athlète de ce niveau. Et oui en tant que grand admirateur de Schleck j’aurai voulu davantage voir cet esthète sur le vélo, ces accélérations tranchantes qui faisait d’un coup sauté tout le monde. Mais après tout la vie de sportif de haut niveau c’est beaucoup de souffrance et je comprend que l’on en ait pas ou plus la volonté assez rapidement et finalement je le respecte beaucoup pour ça. C’est un élément qui me fait également pensé… Lire la suite »

PierrickBen
PierrickBen

Il est arrivé à suivre Contador qui faisait des performances supérieures ou en tout cas égal à celle de Froome. Donc à priori le Schleck de 2010 était capable de suivre le train Sky bien évidemment mais également Froome.

Tywin
Tywin

Je ne me rappelle pas Contador être au niveau de Froome sur les pentes du 1er catégorie d’ax 3 domaines en 2013, Du Ventoux quelque jour plus tard et de la Pierre saint Martin en 2015.

PierrickBen
PierrickBen

La performance de Contador à Verbier est nettement plus impressionnante que celle de Froome à Ax 3 Domaines. Le niveau de Contador en 2009 est hallucinant et en terme de puissance développé lors de ce Tour il est bien au-dessus de ce que Froome a pu faire que ce soit lors du Tour 2013 ou 2015. Mais même sur le Tour 2007 ou 2010, Contador est au-dessus de ce qu’a pu faire Froome. Il faudrait regarder en détail mais je pense qu’un Andy Schleck est en terme de puissance développé sur les Tour 2009 et 2010 au-dessus de Froome en 2013 et 2015.

Nicolas
Nicolas

En 2014, Contador domine Froome au Dauphiné et sur la Vuelta.
En 2015, Contador sort du Giro (qu’il remporte) lorsqu’il est sur le Tour.

Raph
Raph

Le Froom de 2013,2015 ou même de 2016 est bien au dessus qu un Schleck ou Contador en 2009 2010, il n y a pas à dire

Nicolas
Nicolas

Seuls les temps en montée pourraient apporter une idée très précise. Sur le Ventoux (2013) et à St Martin (2015), Froome était impressionnant mais Quintana lui a posé plusieurs bâtons durant ces éditions jusqu’à le battre sur l’ensemble des étapes de montagne en 2015 et le taper sur la Vuelta 2016.

Contador (2007 à 2014) était pour moi un coureur aussi fort que Froome (2011 à 2018). Quant à Schleck, je le vois un cran au-dessus de Quintana donc il aurait créé des soucis en montagne.

Lucas11
Lucas11

Je pense pas que le Froome de 2013 soit supérieur au duo Schleck/Contador de 2009 et surtout en 2010 où les 2 sont seuls au monde. On peut imaginer une belle bataille mais pour moi impossible d’en mettre un devant.

Kerihuel
Kerihuel

Deux grands coureurs !
Schleck c’est le cyclisme romantique, un cyclisme de coup d’éclat, de spectacle, sans prise de tête. Une histoire de famille aussi avec son frangin, il était indissociable !
Contador c’est déjà davantage le cyclisme moderne, avec la gagne en seul objectif ! Un super champion qui aura vu son passé le rattraper mais la baisse de ses performances aura été à l’inverse de l’augmentation de sa côte de popularité. La Sky y ayant entre autre fortement contribuée.
Personnellement Schleck a toujours eu mes faveurs, malgré les remontrances du regretté Laurent Fignon parce que grâce à lui, le vélo semblait redevenir un jeu.
Quand a sa fin de carrière brutale, de toute façon la Sky l’aurait mis en pièces, le niveau de Froome 2013/2015 est hallucinant, le seul qui aurait pu le battre à la régulière aurait pour moi été le Contador de 2009 à Verbier.

Nicolas
Nicolas

Aucune préférence mais si je devais émettre un jugement en termes de palmares, je dirais que ces deux légendes ne sont pas dans la même catégorie.

Contador c’est 7 G.T, Schleck c’est 1 G.T.

Il restera toujours d’Andy Schleck l’image d’un champion qui avait du mal à gagner.

Chris83
Chris83

On peut établir une préférence entre Contador et Andy Schleck mais uniquement sur leur style.
Quant au palmarès il y a un océan entre les deux. Le premier a 7 grands tours à son actif, en rappelant deux déclassements sur tapis vert, sans compter ses victoires sur Paris Nice ou le pays basque.
Le luxembourgeois est surtout un bon second. Spécialiste du giro et du Tour ainsi que de liège bastogne liège il n’a qu’une victoire dans cette dernière et un Tour sur tapis vert, justement au détriment du premier.
Ça me rappelle la réponse de Merckx quand on lui demandait ce qui le différenciait de son rival sur le Tour Ocana: “le palmarès “.
Je n’évoque pas le sujet du dopage parce que ni l’un ni l’autre ne m’apparaissent avoir la blancheur virginale.