YOUTUBE

 Nos tops et flops du printemps

Comme chaque mardi, Robin Wattraint est en plateau avec nos partenaires de Roue Libre, Joseph Ruiz et Paul Harrer, pour quarante-cinq minutes d’émission.

Au programme cette semaine, on revient sur les tops et les flops de cette campagne de classiques 2019, et on s’intéresse à Jakob Fuglsang, un coureur à la personnalité complexe.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


30 avril 2019
Par Robin Watt  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
R7814
R7814
1 année plus tôt

Mikel Landa n’a jamais été aussi fort que lorsqu’il n’est pas leader unique, c’est une mauvaise idée d’aller chez Bahrain-Merida (si Nibali part)

R7814
R7814
1 année plus tôt

Attention à Buchmann en Romandie, ce sera selon moi le principal rival de Roglic

Vincent 3869
Vincent 3869
1 année plus tôt

Vous êtes sévères pour Sagan et Valverde. Ils sont en dessous de leurs standards habituels mais ils n’ont pas fait une campagne de classiques catastrophique (top 10 à Sanremo et aux Flandres pour Valverde, idem pour Sagan à Sanremo et Roubaix). Le Slovaque a quand même été un grand protagoniste sur Paris-Roubaix où il ne lui a pas manqué grand chose pour finir avec Gilbert. Quand à la fameuse explication du manque de punch de l’Espagnol à cause de son âge, il a quand même gagné la Flèche et Liège à 37 ans.

chris83
chris83
1 année plus tôt

Le plus gros flop pour moi c’est Van Avermaet. en raison de ses objectifs initiaux, moins costaud et aussi bien moins entouré que chez BMC dont CCC n’est qu’une version très affaiblie. Sagan a au moins pesé sur Paris Roubaix.Ensuite des flops il y en a beaucoup déjà pour la simple raison qu’en sport il y a bien plus de prétendants que d’élus. Il y a quand même un paquet d’équipes de 1ère division qui n’ont encore rien gagné ou presque en world tour, (même en comptant le pâlichon Tour de Turquie). Nos deux françaises Ag2R et Groupama, Dimension Data, Katusha. guère mieux pour Bahrain qui vient d’ouvrir son score sur le prologue du Tour de Romandie, Trek, Movistar, Sky, CCC avec un seul succès alors que la cendrillon Corendon de 2ème division score 2 fois grâce à son phénomène Van Der Poel. Il reste tout de même 6 mois de course pour remettre les pendules à l’heure!