YOUTUBE

 Nos pires moments de la saison

Comme chaque semaine, Robin Wattraint est en plateau avec nos partenaires de Roue Libre, Joseph Ruiz et Paul Harrer, pour cette fois vingt minutes d’émission.

Au programme cette semaine, une émission qui nous permet de revenir sur nos moins bons moments de la saison, avec notamment la catastrophe tricolore à l’Iseran ou un décevant Tour des Flandres.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


5 novembre 2019
Par Robin Watt  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
highlander
highlander
9 mois plus tôt

Pires moments dificiles à partager hormis le malheureux déces du prodige belge et le coup dur de Pinot . J´aurait ajouter la faillite francaise aux mondiaux . Pire moment aussi tjs aux mondiaux avec le déclassement trop tardif du jeune Batave pour les raisons discutables et tolérables habituelement que l´ont connaient .

Pas du tout d´accord pour Pedersen, Bettiol et Mollema qui, mème s´ils ne font pas partie du gratin des cadors; ont démontrés une superbe condition physique le jour J , ont su aller chercher le bouquet aux nez des favoris, et ont produit un enorme travail en amont de la victoire .
Etiqueter ces explois de coureurs échappés (vas y mets toi le nez dans le vent mon poteau) comme flop de la saison sous pretexte que ce ne sont pas les scénarios que vous preferez est un peu étonnant ..

green_greg
green_greg
Reply to  highlander
9 mois plus tôt

Je me risque à lancer un nouveau concept :
1) Avant la course, les suiveurs, le public, les fans (on y met le nom qu’on veut) votent pour établir un classement virtuel de la course.
2) Les coureurs font la course.
3) A l’arrivée, on récompense, de façon égale, le vainqueur des pronostics et le vainqueur de la vraie course.
Au moins, tout le monde est satisfait. Et surtout, le vainqueur de la course réelle n’aura plus droit à la médisance de ceux qui braillent parce que le favori n’a pas gagné !

highlander
highlander
Reply to  Robin Watt
9 mois plus tôt

Il y avait des cadors dans le groupe de poursuivant sur le Ronde et en Lombardie; le scénario c´est qu´ils se sont enterrés en n´arrivant pas á s´entendre pour se raprocher de l´echappé; et en un instant ca se regarde pour faire 2 ou 3; et là c´est plutot ces mecs qui méritent un flop .

green_greg
green_greg
Reply to  Robin Watt
9 mois plus tôt

Désolé Robin, mais mon reproche ne vous était pas destiné ! Mon projet débile était en regard des attentes qu’on peut avoir envers les coureurs d’une façon générale (j’ai déjà écrit un commentaire sur le sujet il y a quelques temps). Les courses de vélo, même si certains en font leur métier, reste de mon point de vue, seulement du divertissement. On peut en discuter, en plaisanter… entre nous, mais j’ai du mal à comprendre de quel droit on peut reprocher, aussi fermement que certains se le permettent (à mes yeux, vous ne faites pas partie de ces gens-là), des choses aux coureurs… Ils ne nous doivent absolument rien. Je comprends absolument qu’on puisse être déçu du résultat d’une course, de l’attitude de son favori, d’une stratégie… et qu’on veuille le partager, mais de là à avoir une attitude qui consiste à pointer du point, à accuser aussi fermement (et méchamment souvent) et surtout avec autant de portée (merci internet), je trouve cela déplacé. En fait, j’ai l’impression que beaucoup de gens se comportent de façon individualiste et “consomment de l’autre”, dans le sens où ils exigent des choses de personnes tierces, sans contrepartie de leurs parts. Ils ne tolèrent… Lire la suite »

R7814
R7814
Reply to  green_greg
9 mois plus tôt

Vos arguments sont assez similaires pour les trois premières courses dont vous parlez. Or, selon moi, les mondiaux sont à mettre à part. D’une part, autant je ne suis pas d’accord avec vous pour les monuments (j’aime bien les surprises aussi), autant pour les mondiaux c’est différent car le vainqueur porte le maillot arc-en-ciel durant un an. C’est vrai qu’une victoire surprise peut être assez “inquiétant”. Ainsi, je serais très déçu si Pedersen fait une saison blanche en 2020. D’autre part, j’ai trouvé le spectacle sur la course en ligne des mondiaux intéressant, en tout cas bien plus que sur le Ronde ou le Tour de Lombardie où je suis resté sur ma faim (surtout le Tour des Flandres, d’ailleurs). Au passage, je reconnais que le côté cool ou décevant d’un vainqueur dépend surtout de quels sont les cadors que l’on apprécie particulièrement. Pour prendre deux exemples de courses que vous évoquez ici, je n’ai pas du tout le même avis sur les éditions 2011 et 2016 de Paris-Roubaix. En tant que fan de Cancellara (et de Hushovd), c’est sûr que le scénario de 2011 (Cancellara qui perd parce qu’il était trop marqué) était très frustrant. Ceci-dit, le momant le… Lire la suite »

R7814
R7814
Reply to  green_greg
9 mois plus tôt

Pour les mondiaux, pour moi le vrai flop c’est plutôt l’organisation (l’absence d’images pendant une partie de la course en ligne, les flaques d’eau lors des chronos, la polémique sur le déclassement de Nils Eekhoff).

bebene46
bebene46
9 mois plus tôt

J’ai découvert récemment l’icône café sur les articles de la Chronique du vélo : J’encourage tout le monde à payer un café à l’équipe de CV comme je viens de le faire. Un site agréable, réfléchi, qui amène des commentaires intéressants et lisibles (ce qui n’existe pas sur le premier journal sportif français par ex.). Bref, comme on aimerait le voir partout : l’intelligence et la réflexion aux commandes ! En plus des jeunes qui se la donnent, BRAVO ! La cerise sur le gâteau : pas de Pubs, ça vaut bien un café quand même !
Merci à Robin et Cie !!

Miško
Miško
9 mois plus tôt

Je suis surpris de ne pas voir apparaître le nom de Peter Sagan dans la liste des flops de 2019 (alors que l’article du jour en parle dans les mêmes termes). Seulement quatre succès qui, hormis l’étape du Tour, sont qui plus est très secondaires, aucun podium sur les classiques… On l’a senti clairement en retrait cette année, il a rarement eu le premier rôle sur une course. Comme si la perte de la tunique arc-en-ciel lui avait fait perdre une partie de son talent.

J’ajouterais également dans un autre registre Romain Bardet, dont les déclarations font toujours preuve de très hautes ambitions à l’intersaison mais qui au final a été presque transparent.

highlander
highlander
Reply to  Miško
9 mois plus tôt

On pourrait ajouter entre autre Kwiato, Aru et Bouhanni dans la liste .

J´ai l´impression qu´on a vécu une sorte de saison charnière entre la baisse de pouvoir d´une partie des favoris habituels, le flop de certains cadors, l´emergeance percutante de jeune talent et les surprenantes reussites sur certains monuments .

Quef
Quef
9 mois plus tôt

Après avoir vu le titre de l’emission sur votre chaîne YouTube, j’ai été très surpris du contenu.
Aucun flop dans les événements pointés, il s’agit en fait de vos moments de frustration. Sur la forme pourquoi pas…

Sur le fond, j’apprécie que des outsiders puissent encore l’emporter sur les têtes d’affiche. Le sport ne s’en porte que mieux. J’ai beaucoup apprécié le Tour des Flandres, par exemple, avec un Van der Poel malchanceux mais déjà stupéfiant.
En fait, l’émission manque un peu de cette part d’objectivité qui aurait été nécessaire pour qu’elle soit pleinement intéressante.
Puisqu’il en faut bien un, je retiendrai que c’est un peu votre flop de la saison ;-)

(je dis ça en toute amitié bien sûr)

Winston
Winston
9 mois plus tôt

Le fait que vous etes une trasmissione qui s’adresse à un public quasi totalment français vous fait perdre d’objectivité. A mon avis vous devez faire un effort pour etre majeurement thier dans vos analyse
Votre conaissance de la matière est hors discussion cpmme votre competence, mais votre chauvinisme frappe un peu.
Est ce que auriez vous parlé d’un flop si un français differant d’Alaphilippe avait gagné en Yorkshire? et si c’etait Calmejane qui remportait le Tour de FLandre, votre avis aurai été le meme?
Dans cette perspective, je conseille le bon article sur Eurosport cyclisme: https://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-d-italie/2020/tour-d-italie-plus-cest-long-plus-cest-bon_sto7511604/story.shtml

Et comment oublié, dans le Flop de l’année l'”annus horribilis” de Bardet? Encore mis dans le favori du Tour en Juin, je suis curieux de voir si quelq’un aura le courage de le mettre encore dans le top 20 de la saison 2019.
Mais c’est un français….