YOUTUBE

 Nos meilleurs moments de la saison

Comme chaque semaine, Robin Wattraint est en plateau avec nos partenaires de Roue Libre, Joseph Ruiz et Paul Harrer, pour cette fois vingt minutes d’émission.

Au programme cette semaine, une émission qui nous permet de revenir sur nos meilleurs moment de la saison, avec, notamment, la victoire de Julian Alaphilippe sur Milan-Sanremo.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


29 octobre 2019
Par Robin Watt  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.

3
Poster un commentaire

avatar
2 Threads de commentaires
1 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
3 Auteurs de commentaire
highlanderRobin WattR7814 Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
R7814
R7814

Je trouve votre bilan très franco-centré, parce que bon, j’aime bien Barguil, c’est bien ce qu’il a fait mais bon de là à le mettre dans le Top 5 des meilleurs moments de la saison, c’est quand même osé… Au-delà du cas Barguil, je trouve dommage que vous n’ayez pas défini ce que vous entendez par “les meilleurs moments de la saison”, parce que sans accord sur ce point il n’y a pas de débat intéressant. A titre personnel, je retiens plutôt le côté spectaculaire, l’intérêt du fan de vélo, en mettant de côté mon côté supporter (même si c’est important bien sûr, mais je trouve que ça biaise énormément le jugement). Selon ce critère, mon podium serait composé (dans l’ordre chronologique) de Paris-Nice, de l’Amstel Gold Race et de Paris-Roubaix. Pour compléter un Top 5 ou un Top 10, à mon sens on pourrait citer pas mal de courses d’un jour, comme Gand-Wevelgem, les courses en ligne (hommes et femmes) des championnats d’Europe ou encore la Bretagne Classic, ou même Paris-Tours, la Flèche Brabançonne aussi c’était bien sympa. Après, on peut aussi considérer que les meilleurs moments de la saison font référence aux courses les plus légendaires ou les… Lire la suite »

highlander
highlander

En partant du principe de l´émotion procurée; je dirais que les mondiaux et le final de la Gold race m´ont le plus fait vibrer .
Pour les grands tours le duel Nibali/Roglic ainsi que la tournure des événements du Giro m´ont bien plus captivés que ses 2 homologues.
Emotions aussi de mon coté avec Barguil qui ne marchait pas en 2018 et qui en fin de compte, a reussi le tour de force de clouer le bec du blaireau avec une maestria aussi innatendue que percutante .