Face à des attentes toujours plus élevées, Nairo Quintana a encore manqué ses objectifs en 2018, notamment sur le Tour - Photo ASO / A. Broadway
Bilan 2018

En cette fin de saison, l’heure des bilans est venue. La Chronique du Vélo a passé au crible l’exercice 2018 de chaque équipe, chaque rédacteur a livré sa note sur vingt permettant de faire une moyenne puis d’établir un classement. Des notes subjectives, basées sur les résultats mais aussi les effectifs et les objectifs annoncés en début d’année. Pour élargir le débat, nous avons aussi ajouté votre note, à la fin de chaque article, après une consultation lors de laquelle vous avez été une centaine à répondre.

10 novembre 2018
Par  Robin Watt 

Movistar, le petit coup de mou

13,0/20

Il y a eu des victoires, cette saison chez Movistar (26 au total), et même une très grande pour le leader Alejandro Valverde, mais décrochée sous le maillot de l’équipe nationale. Pour autant, les têtes d’affiche d’Eusebio Unzué, patron plein d’ambition en début de saison, sont loin d’avoir répondu à toutes les attentes.

Le top : Alejandro Valverde

Mettons de côté le titre mondial. Parce qu’il va ravir Movistar pendant un an, mais qu’il ne peut pas faire partie de son bilan. Pourtant, même sans ça, Alejandro Valverde est la satisfaction de l’année au sein de la formation espagnole. Quatorze victoires (deuxième homme le plus prolifique en 2018 derrière Elia Viviani), trois courses par étapes, une Vuelta brillante que le Murcian a cru pouvoir remporter jusque dans les derniers jours avant de perdre le podium : malgré les années, le garçon répond présent. Mais on l’a assez souligné tout au long de l’année, Valverde n’a pas fait aussi bien que d’habitude, notamment au printemps. Cinquième de l’Amstel, deuxième de la Flèche, treizième de Liège, il a terminé les ardennaises sans un bouquet, une première depuis 2013. Et pourtant, cela suffit pour faire de lui le fer de lance d’une équipe qui compte deux autres leaders avec Quintana et Landa. Preuve que tout ne tourne pas encore très rond chez Movistar.

Le flop : Nairo Quintana

A force, on a un peu l’impression de devoir lui trouver des excuses chaque année. Mais on va finir par être à court d’idées. Cette saison, le Colombien avait décidé de faire simple : tout sur le Tour, sans s’éparpiller. Chris Froome avait fait le choix de doubler Giro et Tour, un objectif sur lequel Quintana s’était cassé les dents un an plus tôt. Il se voyait donc parfaitement tirer les marrons du feu et enfin ramener le maillot jaune à Paris. Il en a été très, très loin. En fait, il n’a même pas fait illusion, sacrément décroché au classement général avant même que le peloton n’entame la traversée des Alpes. La suite fut un long chemin de croix, où l’on a attendu une réaction qui n’est jamais arrivée, du moins dans les proportions nécessaires. Quintana termine dixième à Paris, trois places derrière son coéquipier Mikel Landa, pourtant pas étincelant lui non plus. Et le Colombien ne s’est pas rattrapé sur la Vuelta, quelques semaines plus tard (8e). Heureusement, sa victoire d’étape à Saint-Lary-Soulan sauve sa saison du néant.

La stat : 2011

C’est la première fois depuis 2011 que l’équipe Movistar termine une saison sans un seul podium sur un grand tour. Les six saisons qui avaient suivi, à une voire deux reprises par année, à chaque fois grâce à Valverde ou Quintana, l’équipe espagnole avait connu cet honneur.

La note des lecteurs : 12,7

Les notes 2018

14
Poster un commentaire

avatar
7 Threads de commentaires
7 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
10 Auteurs de commentaire
R7814Angelo Pardirthzcalbuth59James Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
TOBIE Alexandre
TOBIE Alexandre

Valverde a réalisé une saison incroyable, du début à la fin, et comme vous l’avez souligné, sans éclat lors des ardainnaises! Sur le Tour je pense qu’il s’est fait plaisir et qu’il aurait pu jouer le général. Bref au top. Quintana…. on a du mal a comprendre. Landa décevant mais il peut revenir au top !

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Je ne suis pas du tout d’accord, le début de saison est magnifique, mais il est loin du compte au classement général sur les GT et nettement battu par Alaphilippe sur son terrain de prédilection. Pour moi Valverde fait une mauvaise saison (par rapport à ses habitudes extrêmement élevées et en ne comptant pas le championnat du monde puisqu’on parle des équipes ici). Evidemment les mauvaises saisons de Valverde sont meilleures que les meilleures de beaucoup de stars du cyclisme…

Bullomaniak
Bullomaniak

2e Colombia Oro y Paz
2e Tour de Catalogne
5e Tour du Pays Basque
3e Tour de Suisse (1 étape)
10e Tour de France (1 étape)
8e Tour d’Espagne
15e Mondiaux

Si c’est ça le néant, perso je prends, aucun problème.

calbuth59
calbuth59

Quand on est obligé de piocher le Oro y Paz et une 15e place au mondial pour justifier des résultats, c’est que la saison de l’ex-« futur maillot jaune pour les 10 années à venir » n’a guère était brillante quand même…Ce n’est pas faire injure au coureur bien au contraire que de le reconnaître.

Bullomaniak
Bullomaniak

C’est décevant pour Quintana mais c’est une grosse saison qui lui vaudrait même sans ses antécédents la place de leader de l’équipe dans la moitié du WT.

Parler de flop c’est carrément abusif.

Au passage superbe homme de paille en parlant des 2 résultats les moins signifiants de la liste.

gougi
gougi

pour le flop j’aurais plutôt mis Landa.. Son accident ayant eu lieu en fin de saison, ça ne h-justifie pas le reste de l’année qui é été quasiment blanche. Quintana a quand même obtenu des résultats. Rappelez vous au début d’année les déclaration de landa. Il était le LE LEADER, Quintana n’avait qu’ a bien se tenir ect. ect.. Résultat ses résultats , hors son accident, a été plus que décevant pour un coureur qui revendiquait le leadership… j’allais dire…. cheap !

R7814
R7814

Pour moi le flop c’est clairement Landa et pas Quintana

Reg
Reg

+1

James
James

En même temps faire la saison que fait Quintana à 36 ans c’est pas si mal.

rthz
rthz

Effectivement le flop c’est plus Landa que Quintana, j’attendais énormément de l’espagnol certains année. Quintana est souvent sévèrement jugé du fait de son éclosion très rapide au plus haut niveau, quand on voyait ses performances en 2013 on se disait que ça allait être le gars qui pourrait faire tomber les Sky, et finalement comme beaucoup de sud-américains il a atteint son maximum très jeune. Vous oubliez tout de même de parler de sa montée exceptionnelle du col de Porter, ce jour là il était vraiment au-dessus du lot, je reste persuadé que sans sa chute vers Pau il aurait pu être très fort sur l’étape de Laruns.

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Pour moi aussi le flop c’est Landa. Il annonce vouloir quitter la Sky pour être leader et gagner un GT, il refuse de faire le Giro qu’il aurait pu gagner, et à la fin son ancien coéquipier de la Sky gagne le Tour !