VIDÉO

L’ombre du dopage sur le Tour : pourquoi ?

La veille du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles, alors que le Tour de France semble déjà joué, retrouvez un nouvel épisode de votre émission Roue Libre. Retrouvez sur le plateau Paul Harrer, Robin Wattraint, Benoit Vitek et Joseph Ruiz.

Trois grands sujets au programme : Primoz Roglic pourra-t-il être renversé ce samedi lors du chrono final ? Sur quoi sont basés les soupçons qui entourent l’équipe Jumbo-Visma ? Focus sur le chrono individuel pour tout savoir sur cette étape.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


18 septembre 2020
Par Renaud Breban  
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Guguce
Guguce
1 mois plus tôt

Performance hors normes… controle des pédaliers … et les roues ?? 1m87 et 78 kg et finis 3ie d’une étape MONTAGNEuse …

Perigourdin
Perigourdin
1 mois plus tôt

Que d’optimisme sur le pouvoir d’agir des instances…. (UCI, AMA…) Cela fait des années que le problème des AUT est soulevé, et il n’y a toujours rien. Est-ce une incapacité à agir ou est-ce que des pressions sont exercés pour que rien ne change?

Pierre
Pierre
Reply to  Perigourdin
1 mois plus tôt

Oui, beaucoup d’exemples récents dans l’histoire du vélo nous montre les faiblesses de ces institutions : l’affaire Puerto où seuls les cyclistes ont été traqués (où sont passés les footeux et les tennismans ?), l’affaire Armstrong où l’UCI a couvert le texan durant des années ou encore l’affaire Froome, non seulement blanchi d’une faute que d’autres ont payée de plusieurs mois de suspension, mais même pas destitué de sa vuelta et sans les journaliste, l’UCI n’aurait même pas communiqué l’info de son contrôle anormal. Comme quoi, il y a du y en avoir d’autres qu’on a pas su. Il faut bien mesurer la puissance de l’argent. Quand un texan gagne et fait que les Etats Unis (marché énorme) s’intéresse au Tour et achète les droits TV, comment leur dire qu’il est positif et doit rentrer à la maison ?

Incroyable Pogacar sinon. Ca fait plaisir que la Jumbo, qui semble un peu hautaine, ne gagne pas. Roglic est un peu le Pinot Slovène (en plus fort). Il s’écroule dans le dernier chrono quand l’enjeu est fort.

PierrickBen
PierrickBen
1 mois plus tôt

Wout Van Aert c’est quand même du grand n’importe quoi. Comment un coureur qui n’a jamais rien démontré en montagne peut être à ce niveau là, surtout avec ce poids. C’est quand même lui qui ramène le groupe maillot jaune sur Landa jeudi. Comment on peut-être parmi les meilleurs sur toutes les spécialités. Ensuite nous avons Kuss. Jeune coureur qui a montré auparavant un vrai potentiel en montagne. Mais là, il a quand même passé un sacré palier en une année. Performance moins douteuse que Van Aert mais tout de même assez inquiétante. Pour les autres je suis moins pessimiste. Dumoulin est un vainqueur de grand tour rien d’étrange dans ses performances, elles sont même en-dessous de ce qu’il peut faire. Gesink est un coureur avec une carrière solide, rien de spécialement inquiétant. Bennett lui m’a même un poil déçu, il n’a pas été à son meilleur niveau sur ce tour. Pour Jansen et Martin rien de spécial. Puis nous avons Roglic. J’ai un peu de mal à me faire un avis. Il domine les courses par étape d’une semaine depuis trois ans, il a gagné la Vuelta, 4ème du Tour 2018, 3ème du Giro. Il est à un niveau… Lire la suite »

Last edited 1 mois plus tôt by PierrickBen
Pierre
Pierre
Reply to  PierrickBen
1 mois plus tôt

Oui, Van Aert, c’est incroyable ! Mais à un degré moins, Martin aussi, il y a longtemps qu’on ne l’a pas vu aussi fort. Van Aert, pour un “non grimpeur”, partir au pied de la Planche avec presque 40 secondes de retard sur Cavagna et finir 40 secondes devant, c’est fort ! Il a du monter plus vite que Lopez, Landa, Porte et Dumoulin et même que Carapaz qui n’a fait que la montée ! C’est plus les Ineos d’antan !

chris83
chris83
1 mois plus tôt

Au moins pour les coureurs des équipes francaises, aucun problème, soit ils marchent à l’eau claire,soit ce qu’ils prennent est inoffensif.

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  chris83
1 mois plus tôt

TdF 2020, classement final après enquête : 1er, G.Martin, 2è W.Barguil, 3è P.Rolland… ;)

chris83
chris83
1 mois plus tôt

Landis le retour!

R7814
R7814
Reply to  chris83
1 mois plus tôt

Le slovène n’a jamais craqué sur ce Tour, la comparaison avec Landis est très sévère. Mais sa perf sur le chrono reste impressionnante, je crois qu’il en avait marre qu’on soupçonne Van Aert, il s’est dit “tiens, je vais faire un truc encore plus impressionnant que lui, on ne parlera plus du belge mais de moi” :p

chris83
chris83
Reply to  R7814
1 mois plus tôt

Que Pogacar renverse Roglic dans le clm ne me choque pas, je l’avais envisagé mais ,qu’il relègue le second, un certain Dumoulin à plus d’une minute, ça ne passe pas.

Tywin
Tywin
Reply to  chris83
1 mois plus tôt

D’autant que Roglic fait un très bon clm finalement. En tout cas il réalise une performance d’un coureur qui garde le maillot jaune, C’est Pogacar qui fait quelque chose d’incroyable.
Mais c’est d’une certaine façon une belle leçon de cyclisme car les JV ont pris la course à leur compte sans jamais vouloir faire des différences et c’est une belle leçon que le manque d’audace ait fini par se payer. Je n’ai jamais compris les leaders qui tiennent un discours visant à toujours attendre la 3e semaine. Dans un Grand tour toutes les secondes comptent et lorsque l’on peut prendre du temps il faut toujours le faire même si c’est le deuxième jour de course

highlander
highlander
Reply to  Tywin
1 mois plus tôt

Oui et non; Pogacar avait une position et un cx bien plus optimal; baissant constament la tète et emmenant fluidement du braquet. Roglic etait loin d´etre aussi á l´aise autant sur la position que sur le choix des developpements; semblant manquer de force et cafouillant en bonus avec son casque. Un bon temps certe mais je pense en dessous de ce qu´on pouvait attendre au vu de l´ecrasante suprematie générée quotidiennement par son equipe.

Pierre
Pierre
Reply to  Tywin
1 mois plus tôt

Le dernier chrono du tour se joue àla fraicheur. Sur ce qu’il a montré à la Loze et aux Glières, on aurait peu s’attendre à voir un Roglic plus costaud à la Planche, il aurait sur sa fraicheur finir devant Van Aert, voire devant Dumoulin. Mais son air livide à l’arrivée laisse penser qu’il n’était pas au mieux. Un peu comme il y a deux ans quand il perd le podium du tour en CLM au lendemain d’une victoire en montagne.
Il est surprenant de voir le sentiment de panique (avec le changement de vélo en catastrophe) d’une équipe qui avait tout maîtrisé jusqu’alors. Il faut se souvenir que Jumbo n’est pas Sky et déjà au Giro, Roglic avait crevé pendant un arrêt “pipi” de son DS. Il avait du longtemps rouler sur le vélo de Antouan Toulouk.

Tywin
Tywin
1 mois plus tôt

Qu’est il arrivé à Lopez ? Il n’est pas un grand spécialiste mais je ne m’imaginais pas qu’il s’effondrerait comme cela, avec un parcours qui ne le désavantageait pas en plus. D’autant qu’il a quelques références malgré tout dans l’exercice, je me souviens notamment d’une très belle performance lors de sa victoire au tour de suisse.
Dommage j’aime bien ce coureur et je l’aurais préféré à Porte sur le podium.

Last edited 1 mois plus tôt by Tywin
Christophe
Christophe
Reply to  Tywin
1 mois plus tôt

Porte, tant qu’il ne sera pas sur le podium des Champs, il y a toujours une possibilité qu’il lui arrive quelque chose. Jusqu’à là, il a été étonnamment pas malchanceux, à part sa crevaison aux Glières, le seul des leaders à qui ça arrive. Mais c’est rien pour lui.
Après, il a peut-être refilé sa poisse à Mollema.

Xav
Xav
Reply to  Christophe
1 mois plus tôt

Il a pas pris une bordure le même jour que Pogacar aussi ?
Bon ce n’est pas de la malchance à proprement parler mais bon…

Christophe
Christophe
Reply to  Xav
1 mois plus tôt

Oui, il était dans la bordure avec Pagacar.
Il y a un lot de 8 vélos Bianchi jaunes à vendre.
Etat irréprochable, jamais servi.

chris83
chris83
1 mois plus tôt

Cet épilogue démontre la limite des équipes monstrueuses qui bétonnent la course, encore faut il que leur leader fasse seul à un moment la différence.Finalement Jumbo a autant roulé pour Pogacar que pour Roglic. Si les organisateurs avaient placé un clm de 30 bornes en début ou au milieu du Tour, les vraies forces auraient été révélées et la course tout à fait différente avec peut-être plus de mouvements stratégiques.

highlander
highlander
1 mois plus tôt

12 jours de maillot jaune et la pression qui va avec ont été usants.
Je préfère largement un vainqueur offensif qui, malgrés une equipe discréte et diminuée, a su parfaitement faire l´effort ultime le seul jour ou le cadenassage des JV ne pouvait assommer la course. Tactiquement finement fait ..