Valverde a remporté la deuxième étape du Tour de Valence devant son ami et ancien coéquipier Luis Leon Sanchez - Photo Gomez Sport
2 février 2018
Par  Robin Watt 
pub Grupetto Shop

L’immortel

Sept mois jour pour jour après sa terrible chute sur le prologue du Tour de France, Alejandro Valverde a retrouvé le chemin de la victoire. L’Espagnol s’inquiète toujours pour son genou, durement touché en juillet dernier, mais il est déjà de retour à son vrai niveau. Impressionnant.

Toujours là

On a d’abord eu peur qu’il termine sa carrière sur une chute. Il ne méritait pas ça. Mais Alejandro Valverde nous a rapidement rassuré : reparti à l’entraînement dès que possible à la fin de l’été dernier, il ne comptait pas abdiquer. On se disait que c’était au moins ça, mais on avait peur, alors, de ne jamais le revoir à son véritable niveau. Là encore, il nous a empêché de nous inquiéter trop longtemps. La semaine dernière, sur la deuxième manche du Challenge de Majorque, on a cru être revenu un an en arrière, avant ces mois de galère. L’Espagnol était alors échappé avec Tim Wellens et Gianni Moscon, filant vers la victoire. « Je crois que Valverde était le meilleur dans la montée, reconnaissait même Wellens à l’arrivée. Mais il avait très peur dans la descente. » Sur des routes mouillées, le Murcian avait forcément en tête son douloureux épisode de juillet dernier, et a finalement lâché prise dans le final.

Qu’importe, l’essentiel n’était pas là. « Clairement, je ne voulais pas tomber, confiait-il après la course. Mais je me sentais vraiment fort. L’entraînement a été bon mais la course était le vrai test pour savoir si mon genou était remis. (…) Pour moi, prendre la troisième place est comme une victoire. » A 37 ans, Valverde lui-même n’imaginait pas être de retour aussi bien aussi vite. Mais finalement, tout le monde devrait s’habituer à ne plus être surpris par les performances de l’Espagnol. Parce qu’après ce Challenge de Majorque qui l’a rassuré, il n’a pas perdu de temps. Pour son cinquième jour de course en 2018, et donc depuis sa blessure, il a levé les bras sur le Tour de Valence. En costaud. C’est lui qui a lancé l’attaque à 35 kilomètres de l’arrivée, puis entouré de deux Astana, Fuglsang et Sanchez, il n’a pas tremblé au moment du sprint. Du Valverde dans le texte.

Rééducation illico

Pour ce retour express, tout s’est joué, en fait, durant l’intersaison. Au moment où, légitimement, on émettait pas mal de doutes sur un possible retour de l’Espagnol au niveau qui était le sien avant sa blessure. « Pendant la rééducation, Alejandro faisait toujours plus que ce qui était nécessaire, rapportait récemment le médecin de Movistar, Jesus Hoyos, pour le journal El Mundo. Si on lui demandait de bouger son genou à 45 degrés, il atteignait 60. Si on lui demandait 15 pompes, il en faisait le double. (…) Il a fait en un mois ce que les autres font en trois. » Valverde a aussi veillé à ne faire aucun écart. « Pendant cette période d’inactivité, il n’a pas pris un gramme », jure son manager Eusebio Unzué. A en croire le staff de la formation ibérique, lors des tests hivernaux, l’Imbatido a même obtenu les meilleurs chiffres de sa carrière. Parce que cet homme là n’est pas comme les autres. Sept mois ont suffi à le prouver.

pub Grupetto Shop

13
Poster un commentaire

avatar
4 Threads de commentaires
9 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
10 Auteurs de commentaire
yvesFlopatjacqueshenri Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Alex
Alex

Le meilleur coureur actuel.

Tout simplement.

Alex
Alex

Plus qu’à enfin conclure à Innsbruck. Il sera sans doute le grand favori d’ailleurs.

pat
pat

Valverde est un battant et a une grande force mentale je n’en doute pas . En revanche on ne me fera pas croire qu’il revient plus fort qu’avant à 38 ans après une telle blessure sans aucune petite aide petite aide pharmaceutique ! Je rappelle que ce coureur a été suspendu 2 ans pour avoir trempé dans l’affaire puerto . On se demande alors pourquoi s’être dopé pendant une partie de sa carrière et avoir fait appelle au bon dr Fuentes si il peut gagner en étant propre ! Les gens sont naïf et près à tout gober . C’est bien connu la sky et Froome sont d’horrible démon et Valverde un dieu !!!

gougi
gougi

oui c’est un dieu !
plus sérieusement, Valverde est un champion depuis ses débuts, quasi imbattable en junior , d’ou son surnom.. Froome était une bille en amateur, et tous ses débuts pro, y compris au giro et puis d’un coup il devient un grand champion…
On peut avoir des doutes concernant Valverde, même si , je vous rappelle que Poulidor battait Merckx a 38 ans, donc valverde n’est pas une exception, et tout le monde reconnait dans le peloton que c’est un besogneux , et un dur à l’entrainement;.. IL doit s’ennuyer chez lui, c’est pas sympa pour son épouse !!!

LeCobra
LeCobra

Poupou ? Le poulain et cobaye de Sainz ? Ah oui :)

loutrejoyeuse
loutrejoyeuse

Poulidor à quand même percé sur le tard. Avant 25ans c’est presque rien. Une carrière aussi longue qua valverde je ne suis pas sur qu’il y en est tant.

jacques
jacques

l’argument que tu avances, on le disait deja avant sa suspension

On disait aussi d »Armstrong qu’il s’entrainait mieux et plus que les autres…

je resterai toujours étonné de voir comment beaucoup de fans de velo défendent becs et ongles les tricheurs !

henri
henri

d’accord avec toi Pat… Il faut etre naif pour avoir confiance dans un ancien dopé. Vivement que ce coureur parte, il est le dernier symbole d’une génération a oublier tres vite

Flo
Flo

Effectivement ,son staff a expliqué qu’il avait battu ses records de puissance cet hiver et il nous faudrait croire que quelques mois après une blessure très sérieuse, il est capable de battre des records qu’il avait établies en étant dopé et plus jeune. Valverde me fait penser à Gatlin qui lui aussi bat des records après une suspension. D’ailleurs on se demande pourquoi ils se dopent alors qu’ils sont beaucoup plus fort à l’eau minérale…
J’avoue que je ne comprends pas pourquoi Valverde bénéficie d’une telle mansuétude de la part des commentateurs et de certains fans alors que d’autres coureurs impliqués dans l’affaire Puerto sont traités comme des parias. Ok il n’a pas été contrôlé positif mais les éléments qui pesaient contre lui étaient assez accablants, suffisamment pour que la justice (le TAS) estime qu’il n’y avait pas le moindre doute. Et si on reconnaît sa culpabilité dans cette affaire, on ne peut pas se bercer d’illusions quant à sa probité actuelle pour les raisons que j’ai évoquées plus haut.

Highlander
Highlander

Valverde n´en est pas a son premier coup dur en terme de blessure; Plusieurs fois bléssé et 2 ans suspendu, il a cultivé l´art du retour tout au long de sa magnifique carrière . Avec ses nombreux arrêts, il n´est pas un coureur usé.
Champion très apprécié au sein de peloton; son moral à toute epreuve, sa science de la course au mm, la qualité de sa pointe de vitesse, son punch dévastateur et son humilité sont exemplaires .

pat
pat

Les dopés sont érigés en héros , le TAS blanchit les athlètes russes qui avaient été suspendu pour dopage le sport propre est donc vraiment une utopie ! Le dopage a bien évolué depuis des années . Fini les doses de cheval d’antan . Maintenant il y a des dosages homéopathiques complétèes par des produits masquants et si nécessaire on complète avec l’une ou l’autre AUT . . Il faut être naÏf pour croire que seule la sky jongle avec les AUT . Vous pensez vraiment que movistar et les autres sont des enfants de coeur ??? Heureusement il y a encore quelques jeunes comme Tim Wellens qui préfère abandonner une course plutôt que de courir sous médocs et avoir recourt à des AUT . .
Parler d’exemplarité pour un coureur qui a été suspendu pour dopage est quand même osé ! Avec l’âge la pointe de vitesse de pointe et le punch diminue fortement alors que l’endurance augmente , Valverde serait donc une exception , un extra terrestre ??? Continuez à faire l’autruche pour ne pas voir et entendre si ça vous chante moi je préfère soutenir des jeunes coureurs comme Wellens qui ont le sens des valeurs !

Flo
Flo

D’accord avec toi toi Pat, on a l’impression que Valverde est une sorte d’icône, une madone intouchable et qui pourtant n’est plus immaculée depuis longtemps. Les mêmes qui défendent Valverde nous expliquent parfois que Jalabert ne pouvait pas battre des dopés en étant propre. Bizarrement, ils n’appliquent pas le même raisonnement au coureur espagnol…

yves
yves

Je ne sais pas pour Valverde,mais Rico,Di luca,Vinokourov,Contador,Samuel Sanchez,et meme (un peu) Froome ont été pris par la patrouille ces dernieres années,et pas Valverde. Pourtant il est le coureur le plus controlé du peloton,demandez a ceux qui font chambre avec lui et qui sont réveillés tres tot le matin pour les controles et cela tres souvent depuis 2005 (l’affaire puerto).De plus il faut savoir que ce coureur possede naturellement(comme quelques autres y compris un de mes copains cyclo)un hematocrite superieur à 50 ,ce qui aide enormement a la performence sans passer par l ‘E P O et si on y ajoute le coeur,les poumons,l’entrainement,la motivation,la dietetique,ces resultats peuvent se comprendre.Alors me direz vous pourquoi a t il trempé dans l’affaire puerto:parceque a cette époque ,presque tous les champions voulaient un taux d’hematocrite plus pres de 60 que de 50( voir Pantani),ce qui a du le convaincre de faire comme les autres(y compris ceux du tennis,handball et footballeur dont tous les noms ne sont jamais sortis;bloqués par les fédés qui ont continués leur carriere tranquillement.Alors ,peut etre que Valverde est propre!!!!