L'an dernier sur le Ronde, Sagan et Van Avermaet ont vu leurs chances de victoire s'évaporer lors de la chute dans le Vieux Quaremont - Photo Digitalclickx
30 mars 2018
Par  Robin Watt 
pub Grupetto Shop

L’heure c’est l’heure

Le monstre à deux-têtes se fait pour l’instant discret. Peter Sagan et Greg Van Avermaet, qu’on attendait de voir tout rafler sur les flandriennes, arrivent ce week-end sur le Tour des Flandres sans avoir rassuré grand monde. Alors personne ne leur tiendra rigueur des semaines passée, à condition de répondre présent ce dimanche, et le suivant à Roubaix.

Position d’attente

On a envie de croire qu’ils se sont volontairement préservés, mais il y a plus fort à parier qu’ils ont éprouvé quelques difficultés ces dernières semaines. Peter Sagan a légèrement modifié sa préparation pour arriver dans une meilleure forme sur Paris-Roubaix, mais il n’était sans doute pas prévu qu’il laisse planer tant de doutes avant le Ronde. Van Avermaet, lui, est sur le pont depuis le Het Nieuwsblad, mais n’a rien gagné, et n’en a même pas été proche. Les deux patrons des classiques de ces dernières années laissent donc la porte ouverte aux outsiders. Par chance pour le Slovaque et le Belge, la plupart d’entre eux, Vanmarcke et Naesen en tête, n’ont pas été beaucoup plus rassurants jusqu’à maintenant. Il n’y a bien que l’armada Quick-Step, articulée autour de quatre flèches potentielles (Gilbert, Terpstra, Stybar et Lampaert) qui a su profiter de la situation, remportant trois des quatre flandriennes ces dix derniers jours.

Alors au moment de faire les comptes, après Roubaix, tout ce qui s’est passé jusqu’à maintenant comptera peu. Une victoire au Ronde et la difficulté à se mettre en route ne sera qu’un lointain souvenir. Idem pour Roubaix. Simplement, une victoire sur l’un des deux monuments pavés se prépare. Patrick Lefevere, sans fanfaronner, reconnaît volontiers que la situation de son équipe, cette année, est idéale : Quick-Step va aborder les deux week-end les plus importants de sa saison avec une confiance gonflée à bloc. Tout le contraire de Sagan et Van Avermaet. Le Slovaque, malgré son sprint victorieux à Gand-Wevelgem, est loin d’avoir dissipé tous les doutes autour de sa condition physique, et son agacement en course lorsqu’il s’agit de prendre la course en main continue d’interroger. Le Flamand, qui n’a que timidement défendu ses titres sur le GP E3 et Gand-Wevelgem, semble lui faire beaucoup d’efforts dans le vide, alors que ses coups de pédale étaient terriblement efficace l’an dernier.

Deux dimanches pour tout renverser

« Je me suis rendu compte que c’est plus dur de gagner cette année, a détaillé Van Avermaet pour Cyclingnews. Mais je m’y attendais. J’ai dit à tout le monde qu’il ne fallait pas attendre de moi les mêmes résultats que l’an passé. C’était impossible, parce que l’an passé, j’étais en bonne forme mais que tout s’est aussi très bien déroulé. » Le champion olympique, en 2017, avait même remporté Gand-Wevelgem, la course qui, sur le papier, lui correspond le moins bien. Conserver son titre aurait été un véritable exploit, dont il a conscience. Et dans sa tête, de toute façon, une seule course compte : le Tour des Flandres. C’est la flandrienne qui le fait rêver depuis toujours, et la seule qui manque à son palmarès. L’inverse de Sagan, en somme, qui a remporté le GP E3, Gand-Wevelgem et le Ronde (il lui manque certes le Het Nieuwsblad), mais n’a pas encore connu ne serait-ce que le podium de Paris-Roubaix. Pour l’un comme pour l’autre, après la discrétion des dernières semaines, le réveil est attendu. Dans neuf jours, il sera trop tard.

pub Grupetto Shop

12
Poster un commentaire

avatar
4 Threads de commentaires
8 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
8 Auteurs de commentaire
chris83DomdeLyonReghighlandergougi Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Castabouin
Castabouin

Comme disait récemment, Walter Planckaert, je crois, à la télévision flamande: « L’année prochaine, il faudrait demander aux organisateurs de la Fête de Pâques de faire en sorte qu’elle ne tombe pas le jour du Ronde ». :-)

highlander
highlander

La météo va durcir ce week-end; c´est traitre le pavé mouillé; Gaumont, Museeuw et d´autres stars s´y sont cassés. D´un autre coté il y a des saisons qu´on a pas eu de de pluie sur l´Enfer du nord; quel spectacle quand les Peters, Hincapie, Boonen Museeuw, Le Gitan et cie couverts de boue luttaient pour garder le haut du pavé au milieu des labours balayés par le vent; et quelle tragedie quand un coureur se retrouve durement touché. Chronique du vélo pour un photorama exeptionnel ?

DomdeLyon
DomdeLyon

De toutes façons, quoi qu’il en soit, comme l’a dit Cyrille Guimard sur la chaîne l’équipe lors de la retransmission de « A travers la Flandre » :  » Sur ce genre de course, il n’y a jamais de tocards devant » (si, si, écoutez bien)…!!!??? Parler ainsi de gars qui se défoncent même pour finir dernier… Minable, grossier, bête et méchant. Et c’est le sélectionneur de l’équipe de France… Bon, après, même si je les aime beaucoup, il n’y a pas que Sagan et Van Avermaet qui font du vélo. La preuve, ce sont souvent les autres qui gagnent en ce moment, et ce sont de sacrés champions !

Reg
Reg

Il a juste dit que quelque soit le mec qui gagne, ce sera un costaud, qu’on ne gagne jamais le Ronde par hasard…
Il n’a jamais dit que les autres étaient des tocards. Et quand bien même d’ailleurs. Si vous voulez du pathos, y a Koh Lantah.

DomdeLyon
DomdeLyon

La vidéo avec les commentaires sont encore visibles et audibles… Et perso je respecte et j’aime TOUS les coureurs (s’ils sont honnêtes). Visiblement, côté pathos on a les références que l’on à… et les vôtres sont assez médiocres…

biquette
biquette

c’etait peut etre pas mechant comme expression dans les annees 50. Vu qu’on est le seul pays a avoir un selectionneur de 90 ans

gougi
gougi

il n’a pas dit que les coureurs étaient des tocards, seulement que ceux qui étaient devant n’en était pas !!!! quel déconneur ce guimard

DomdeLyon
DomdeLyon

;)

chris83
chris83

Les organisateurs ont préféré inviter Vital Concept plutôt que Direct Energie;
Choix plus que contestable!