EMISSION

live_tv Les Français ont-ils raté leurs flandriennes ?

Comme chaque mardi, Robin Wattraint est en plateau avec nos partenaires de Roue Libre, Joseph Ruiz et Paul Harrer, pour quarante-cinq minutes d’émission.

Au programme cette semaine, on débriefe la victoire de Philippe Gilbert sur Paris-Roubaix avant de revenir sur la campagne flandrienne des coureurs français.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


16 avril 2019
Par Robin Watt  
https://youtube.com/watch?v=Z5lwaQADJ6o

10
Poster un commentaire

avatar
3 Threads de commentaires
7 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
8 Auteurs de commentaire
Marc D'hymenrolfsorensenQuefCalbuthAngelo Pardi Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
chris83
chris83

Si l’on parle des équipes, franchement oui, ratage complet: AG2R, Groupama et Cofidis sont certainement très loin des résultats qu’on pouvait espérer de leur part. Circonstances un peu atténuantes pour Directenergie qui a été décapitée au Tour des Flandres avec l’abandon de Tepstra sur lequel reposaient leurs espoirs. Anecdotiquement, c’est la petite Delko Marseille qui décroche une inattendue 9ème place à Roubaix, avec un Siskevicius français de coeur. Si l’on parle des coureurs, le bilan est un peu moins gris mais plus gros de promesses pour le futur que riche de réels résultats. Sénéchal bien sûr victorieux en Belgique , 6ème à Roubaix, mais au fait quelle est son équipe? Turgis ensuite qui a montré de réelles dispositions. A un moindre degré Sarreau, 2ème à Denain qui a flairé le bon coup mais a manqué de jambes sur les derniers pavés dimanche. Tout comme Laporte qui s’est partiellement retrouvé et sans doute rassuré après une campagne flandrienne jusque là ratée. Et Hofstetter qui a couru comme un chien fou sur Paris Roubaix où il restait pas mal de français à moins de 40 bornes de l’arrivée, tandis qu’au Ronde il faut aller chercher la 23ème place de Gaudin pour trouver… Lire la suite »

NourXoXo
NourXoXo

J’avoue que j’attendais pas grand chose de cofidis, Laporte est pas mauvais mais de là à en faire ne serait-ce qu’un outsider…

chris83
chris83

Pas pour la victoire mais un top 20 sur les Flandres et un top 10 sur Paris Roubaix auraient été dans ses cordes. Après tout Sénéchal et Siskevicius ne lui sont pas intrinsèquement supérieurs et je continue de penser qu’un Laporte chez Deceuninck aurait d’autres résultats, sur les flandriennes notamment.

rolfsorensen
rolfsorensen

Sénéchal a déjà, avant ce Paris-Roubaix, émontré davantage que Laporte sur les pavés.

Christophe
Christophe

Oui, je ne suis pas sûr que Laporte chez DQS aurait pris le départ d’une classique cette année.

Angelo Pardi
Angelo Pardi

D’un autre côté qui aurait cru que Viviani, sprinteur de 29 ans au palmarès (relativement) peu fourni, allait gagner 7 étapes de grand tour l’année de son passage chez DQS ?

Quef
Quef

Plein de gens : Viviani s’est fait un gros palmarès sur la piste avant de se consacrer pleinement à la route une fois arrivé chez Deuceninck. Carton plein pour lui.

Marc D'hymen
Marc D'hymen

Patrick lefevere

Calbuth
Calbuth

J’ai bien aimé la course de la Direct Énergie sur Gand Wevelgem. Je trouve ça dur d’insinuer qu’Adrien Petit n’y a pas pesé. Il méritait même mieux que cette 6e place mais comme souvent, il a foiré son sprint en partant de trop loin.

rolfsorensen
rolfsorensen

Mais, honnêtement, qui pouvait imaginer qu’un Français puisse faire top 10 à la régulière sur un Monument pavé ?

Sénéchal équipier a au moins montré qu’il avait le potentiel et la caisse pour jouer les outsiders chez QS, c’est plutôt pas mal. Et c’est bien lui qui peut faire la grande perf si Lefevere le fait monter dans la hiérarchie de l’équipe.

Pour Petit c’est son 3e top 20 sur la course, il a montré qu’il était à son meilleur niveau.

Derrière, on a comme souvent envie de voir des signes encourageants chez de jeunes coureurs qui manquent encore de caisse : Anthony Turgis, Sarreau et Hofstetter seront guettés l’an prochain, en espérant une grosse perf pour l’un des trois.

Mais je pense que la FDJ devrait cesser de rêver de Démare victorieux sur le vélodrome de Roubaix, personne n’y croyait de toute façon, et même pas d’un top 10… Pour Démare l’objectif du printemps après San Remo doit être Gand-Wevelgem, ni le Ronde ni P-R…