Après être revenu à la compétition en Espagne, Chris Froome n'a couru qu'en Italie, sur Tirreno puis au Tour des Alpes - Photo RCS
Favori Giro
4 mai 2018
Par  Robin Watt 

Froome face à son double défi

Ce que le monde du vélo redoutait va arriver. Chris Froome s’apprête à courir le Giro alors que l’affaire du salbutamol n’est pas réglée : c’est tout ce que l’on voulait éviter. Un grandissime favori dans la tourmente, qui pourrait perdre son titre après coup, voilà ce que va donc nous offrir la course rose.

Là où il peut gagner le Giro : sur l’Etna

C’est la spéciale Froome : profiter de la première grosse étape de montagne pour prendre le maillot de leader, et si possible faire le trou au général avec ses adversaires. Sur les cinq grands tours qu’il a remporté, il a toujours procédé de la sorte. C’était flagrant à Ax-3-Domaines, à la Pierre-Saint-Martin et à Bagnères-de-Luchon, sur ses trois premiers Tours de France, un peu moins à la Planche des Belles Filles et à Andorre-la-Vieille, l’an dernier, lors de son doublé Tour-Vuelta, mais le résultat est le même : quand le Britannique prend les commandes de la course, il finit par l’emporter. Il n’a fait qu’une seule exception dans sa carrière, sur la Vuelta 2011, à une époque où il n’avait encore rien gagné et n’était qu’un ovni sorti de nulle part.

Sur ce Giro, même si c’est son premier, il n’y a donc aucune raison qu’il fonctionne différemment. Comme d’habitude, il aura une équipe très forte autour de lui, donc aucun problème à être leader de l’épreuve rapidement. L’arrivée au sommet de l’Etna, au bout de six jours de course, semble ainsi propice à une prise de pouvoir de Froomey. L’ascension est longue et raide, mais le garçon a prouvé ces dernières années qu’il pouvait être à l’aise partout, sur le Ventoux comme sur les miradors espagnols. Alors tous ses adversaires, à l’heure de ce premier gros rendez-vous, auront un œil sur lui. Mais le passé a montré que même lorsqu’il ne surprend personne, Froome peut faire de gros écarts.

Là où il peut perdre le Giro : face aux instances

C’est la question, insidieuse, qui va nous animer lors des trois prochaines semaines. Tout le monde se la posera, encore plus si Chris Froome réussit à se parer du maillot rose. Qu’adviendra-t-il de son résultat dans les prochaines semaines, les prochains mois ? L’UCI n’a toujours pas statué sur son cas, les avocats du Britannique continuent de travailler la défense de leur client et pour le moment, en dehors de quelques déclarations à droite à gauche, rien ne filtre. Sept ans après l’affaire Alberto Contador, vainqueur du Giro pendant la procédure sur son contrôle positif au clenbutérol, l’histoire pourrait bien se répéter. La décision, si elle va à l’encontre de Froome, viendra comme annuler les trois semaines de course qui nous auront été offertes en Italie.

C’est un scénario dont ne veut pas Mauro Vegni, l’organisateur. « Si Froome remporte le maillot rose, il en restera le vainqueur pour moi, même s’il est suspendu et disqualifié par la suite, déclarait-il il y a quelques semaines à Cyclingnews. Je ne vais pas enlever le nom d’un coureur du palmarès pour présenter le trophée et le maillot rose à un autre coureur un an après, comme nous avions dû faire après le cas Contador. » Et il en a remis une couche cette semaine. Problème, le choix de Vegni pourrait ne pas être celui de l’UCI voire même du TAS si l’affaire va jusque-là. Et il pourrait être le seul à considérer le Britannique comme vainqueur de son épreuve : illisible. Dans cette histoire, Froome doit donc gagner deux fois le Giro : sur la route puis dans les tribunaux.


Tour d'Italie
Où voir le direct vidéo de la course

11
Poster un commentaire

avatar
7 Threads de commentaires
4 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
9 Auteurs de commentaire
AchRegDomdeLyonchris83Castabouin Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Lepere_Spicace
Lepere_Spicace

Une chute et un debours de 37″ sur Dumoulin pour commencer …
On verra comment il mènera sa barque face au Néérlandais.

gougi
gougi

les choix de Froome…
1. il gagne avec la manière , mettant tout le monde a plat dans les cols, fait jeu égal ou presque avec Dumoulin dans les CM et là d’un coup… il gagne..4 tour de france et une vuelta..car il aura fait taire tous ses détracteurs , dont je suis. Car on peut imaginer que les contrôles seront renforcés .. et la je dis Chapeau et je mange ..le mien..
2. Il perd avec plus de deux minutes de retard, finissant au délà de la 3 ème place .. et là je dis .. » ou ki n’est l’essieu révolutionnaire? ou quelle n’est la ventoline….. je suis taquin , et d’un coup il flingue toutes ses pseudos victoires..
3 / il attends quelques jours et abandonne … ce mettant à l’abri …je dis quelques jours car, les organisateurs du giro n’ont pas payé pres de 2 millions pour le voir abandonner au bout d’une semaine;.faut pas déconner non plus…. Je suis d’humeur badine ce soir

gougi
gougi

PS Mon camarade Bétancourt a terminé 11 ème , et n’ a perdu que 28 secondes .. suspense.. je vous le dis il fait dans les 10… j’ ai le droit de rêver

Castabouin
Castabouin

Dans le genre coureur très atypique, je préférais Ricco. Il avait du panache même avec d’énormes casseroles, que dis-je, des marmites, qui traînaient à l’arrière de son cadre :-)

Pouces rouges ? J’assume.

calbuth59
calbuth59

Je n’arrive pas à poster de commentaires sur Dumoulin donc je le fais ici…Aujourd’hui, il a confirmé qu’il était un excellent rouleur de CLM, un exercice où il a toujours été très fort. Je suis moins certain de ces qualités de grimpeur où il me paraît moins fiable. Confirmer n’est jamais évident car la pression est plus importante, il va être plus surveillé,… Sa chance relative est qu’il n’est pas celui sur qui toutes les cameras sont braquées même avec le maillot rose récupéré dès le premier jour. Pozzovivo aura t’il droit à son article ? Je le trouve très en forme en ce moment…

LAURENT Michel
LAURENT Michel

Hormis ce commentaire, je ne posterai rien sur ce coureur car s’il eût été un coureur lambda ( sans les fameux gains marginaux et du travail, rien que du travail car les autres sont des fainéants hein…), son compte aurait été réglé depuis longtemps . Donc il risque de nous pourrir le Giro comme l’autre US l’a fait pendant des années.

chris83
chris83

J’en veux moins à Froome que je n’arrive pas à trouver antipathique ( contrairement à Armstrong) qu’à Sky pour son arrogance et ses pratiques suspectes ainsi qu’ à l’UCI pour sa complaisance et son impuissance.

La solution d’avenir est pourtant simple: interdire toute autorisation médicale dérogatoire. Comme dit Madiot je crois, ou bien quelqu’un d’autre,on ne court pas quand on est malade.

Et c’est vrai que la fête du vélo que devrait être le Giro est gâchée par ce scandale.

Vivement que Sky mette la clé sous la porte!

Reg
Reg

Même opinion sur Froome, sur Sky, et sur les AUT.
J’y ajouterais juste l’oreillette, qu’il faudrait vraiment bannir, d’autant plus que je pense que sans oreillette, le SRM n’est rien. Il faut lever la tête et y aller à l’instinct.

DomdeLyon
DomdeLyon

Pour « gougi » : Option 3 sans hésiter… Mais est-il au moins capable d’avoir, l’intelligence j’en doute, mais au moins la décence d’abandonner (rapidement !) ?…
Pour « calbuth59 » : Pozzovivo m’a également épaté, il a réalisé le prologue de sa vie (10ème à seulement 27 sec !). Comme Pinot il sort d’un excellent Tour des Alpes et il va être quasi impossible de le lâcher en montagne… Un coureur peu médiatique mais toujours là et à suivre de près !
Pour « LAURENT Michel » et « chris83 » : pour ma part le « coureur » comme son équipe son à mettre au ban du cyclisme !

DomdeLyon
DomdeLyon

Oh ! « SONT » à mettre…

Ach
Ach

Quelqu’un a demandé à Vegni s’il considérait Contador comme le vainqueur du Giro 2011, du coup ?