Dans la lumière depuis le début de saison, Egan Bernal doit au moins semer le doute dans l'esprit de son manager Dave Brailsford - Photo Team Sky
Débat
29 avril 2018
pub Grupetto Shop

Bernal doit-il être le n°2 chez Sky ?

Le garçon ne perd pas de temps. A 21 ans et après seulement quatre mois passés sous le maillot Sky, Egan Bernal a déjà marqué les esprits, d’abord en Catalogne au mois de mars, puis en Romandie cette semaine, où il a terminé deuxième du général. Alors, doit-il déjà être considéré l’alternative numéro une derrière Chris Froome ?

Oui par Robin Watt

Pourquoi vouloir à tout prix protéger un garçon qui ne demande qu’à assumer des responsabilités ? En Catalogne comme en Romandie, Egan Bernal était dans la bataille pour remporter l’épreuve. Gianni Savio, l’homme qui l’a fait passer professionnel chez Androni, assure qu’il sera rapidement sur le podium d’un grand tour. Alors pourquoi vouloir retarder les choses ? Dave Brailsford, qui ne s’attendait apparemment pas à ce que le prodige explose aussi rapidement, se retrouve face à un sacré dilemme : profiter aussi vite que possible de sa pépite ou la protéger et l’accompagner progressivement sur les plus grandes courses, sans brûler les étapes mais sans avoir la certitude que cela soit en réalité nécessaire. Il y a quelques années, quand la Sky regorgeait de spécialistes des courses par étapes, il n’y aurait eu aucune raison d’opter pour la première solution. Aujourd’hui, tout est différent.

Chris Froome, même empêtré dans son histoire de salbutamol, reste le leader incontesté. Mais il a bientôt 33 ans, et derrière, la relève paraît moins certaine que ce que l’on pouvait imaginer il y a quelques années. Geraint Thomas, 32 ans dans un mois, est encore vierge de tout top 10 sur un grand tour, et Sergio Henao, 30 ans, a déjà sacrément montré ses limites. Qui reste-t-il ? Wout Poels, lui aussi la trentaine, n’est pas un leader sérieux pour une armada comme Sky, alors que faire de Michal Kwiatkowski un coureur de grands tours est aussi risqué qu’incertain. Voilà pourquoi Egan Bernal, malgré son inexpérience et son manque d’ancienneté au sein de la formation britannique, est une alternative plus que crédible. La plus logique, même, derrière Chris Froome.

Non par Alexis Midol-Monnet

Impressionnant cette semaine, Egan Bernal a apporté de solides garanties à sa formation qui cherchait depuis un moment des motifs de satisfaction. À l’approche du Tour d’Italie, dont la couverture médiatique s’annonce d’avance plus que pesante pour l’écurie de Christopher Froome, Bernal apporte incontestablement un vent de fraîcheur. Mais on aurait décidément tort de s’emballer à son sujet. D’abord en raison de la concurrence somme toute moyenne du cru 2018 de l’épreuve helvétique. Martin en méforme, Porte encore en reprise de sensations, Bernal a dû lutter contre un Primoz Roglic en pleine ascension, sans pour autant réussir à le décrocher dans les sommets valaisans. La hiérarchie interne ne devrait guère être bousculée pour autant.

Si Geraint Thomas a énormément déçu cette semaine, difficile de lui jeter la pierre après ses excellent résultats en Algarve et sur Tirreno-Adriatico, où il aurait pu l’emporter sans un saut de chaîne sous la flamme rouge de l’étape reine. Quant à Wout Poels, il semblait lui aussi étincelant sur Paris-Nice avant de subir une sévère chute. Dans l’état d’incertitude des hommes de Dave Brailsford à propos de la gestion du prochain été, propulser Bernal en dauphin de Froome reviendrait à flanquer un coup au moral de la garde rapprochée traditionnelle, déjà vorace sur les courses inférieures. Le Colombien n’en est qu’à sa première saison chez les professionnels : aucun grand tour n’est à l’ordre du jour pour l’instant, et il serait sans doute prématuré de vouloir l’exposer au gratin mondial, qui plus est dans un contexte de dernière minute. Dans l’intérêt général, il est préférable de le voir prendre du galon sur les épreuves du World Tour, quitte à surprendre de nouveau là où on ne l’attend pas.

Selon vous, Egan Bernal doit-il être le n°2 chez Sky ?

pub Grupetto Shop

21
Poster un commentaire

avatar
8 Threads de commentaires
13 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
12 Auteurs de commentaire
zoppéGestashighlanderFGHcalbuth59 Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Lance Neilstrung
Lance Neilstrung

Sympa les attaques dans le dernier col hier, ca faisait penser à Contador-Rasmussen et Contador-Schleck, assez sympa à regarder. Je vois un duel Roglic – Dumoulin dans le futur, c’est un peu le meme style de coureurs.
Sinon ils ont intérêt à en profiter vite à Bernal c’est encore un colombien classique qui explose tout jeune et stagnera dans 3 ans sans plus rien gagner.

zoppé
zoppé

je pense que bernal seras un grand coureurs de grands tours

guyon
guyon

Incroyable ce coureur quand même pour sa première année pro !!
La colombie a un réservoir hallucinant !!!
Par contre D. Gaudu le fait un peu peur cette année… il est pas vraiment au niveau attendu, c’est dur de voir Bernal qui fini derrière lui au tour de l’avenir, lui volé la vedette à ce point la, j’espère qu’il me fera mentir à l’avenir mais c’est vraiment dommage, peut être qu’il aurait du lui aussi privilégier une grosse formation étrangère?

La comparaison est quand même saisissante..
La novelle génération des Soler, Bernal impressionne et j’espère vraiment que Gaudu sera du même calibre. Parcequ’il est annoncé comme le nouveau craque, mais Soler (1 paris nice) et Bernal (lutte pour la gagne en catalogne et en romandie) c’est déja plus que des cracs, ils font mieux que n’importe qu’elle leader français sur les course d’une semaine….

gougi
gougi

plus qu’a Soler , je pense a Miguel angel Lopez ,je le vois finir dans les 3 au Giro. Lopez , Bernal, Gaviria… s’ils ont plus de volonté que Bétancour, ça va faire mal.. Un bémol quand même , je pense a Pantano, il avait l’air costaud, je le voyais au top, mais ses chutes à répétition, l’on peut être handicapé. j’ai d’ailleurs l’impression que Gaviria prend le même chemin. Y r’aurait t’il un mal colombien , ou un « manque » dans l’apprentissage du cyclisme.
La Colombie va être la nation phare du cyclisme dans les 5 ans a venir. , en espérant que rien ne viendra ternir cette génération dorée… on n’a toujours le doute, c’est bien triste

FGH
FGH

3ème année pro. ;)

Quef
Quef

D’accord avec A M-M, il ne faut pas déjà écraser officiellement les lieutenants de la Sky qui gardent un pédigrée supérieur.

En revanche fixer un rôle de co-leader à Bernal en l’absence de Froome, et de dernier soutien en montagne en sa présence, c’est justifié.
Sky n’a pas besoin de communiquer au-delà de cela, en interne comme en public, ensuite ce sera la course qui décidera.

zoppé
zoppé

tu as bien raison

henri
henri

encore un sky qui arrive tres rapidement au plus haut niveau… désolé aucune confiance dans cette équipe

gougi
gougi

c’est vrai que l’on a ce terrible doute ! j’aimerai croire que Bernal est net, il semble l’être en tous cas. Pour ce qui est de Gaudu qui a battu Bernal sur un tour de l’avenir, celui ci est arrivé plus éprouvé que Gaudu sur ce tour de l’avenir, c’est peut être une explication, sur le niveau réél de Gaudu, qui a peut être battu un Bernal pas a son top. Quand a Gaudu, bah il est dans une équipe Française … Au fait quelqu’un a des nouvelles de Coquard … je suis taquin… peut être aux 4 jours de Dunkerque…

DomdeLyon
DomdeLyon

Et Bouhanni ??!!… :(

zoppé
zoppé

il est au maroc

zoppé
zoppé

et pourtant ils ont étés blanchis on les jalouse beaucoup pourquoi les faits sonts la car ils ont des coureurs tous des champions et ils ont les moyens par rapport aux autres c est la méme chose dans tous les sports d équipes et oui

DomdeLyon
DomdeLyon

C’est vrai qu’il est impressionnant et déjà plus que prometteur mais laissons le grandir (il est quand même très jeune) encore un peu ! Bien sûr, il a déjà montré et prouvé de grandes choses, mais toute cette pression et tous ces espoirs après quelques mois seulement ! Il a intérêt à être encore plus solide « dans la tête » que « dans les jambes » ! Il ne s’agit pas de se « griller » prématurément… et ce n’est effectivement peut-être pas la meilleure équipe avec le meilleur environnement pour évoluer dans un climat serein… Quand à Gaudu, ce n’est quand même pas un drame s’il est dans une équipe française et ne l’enterrons pas si vite. Un peu de patience et de confiance avec ces jeunes… Toujours tout, tout de suite ! Repensons plutôt justement à Primoz Roglic (voir l’article du 26/04).

guyon
guyon

Tu as raison soyons patients, mais j’ai peur qu’il ne perce m’as autant que ce que l’on pouvait croire… Je suis jaloux de bernal en fait, j’aurais tellement aimé que ça soit Gaudu à ce niveau !

paul
paul

pour avoir Gaudu au niveau de Bernal, il aurrait fallu qu’il aille chez Sky pour profiter de la culture de la triche dans cette équipe.

zoppé
zoppé

désolé mais en déplaise a certain (les jaloux ( on aimerait avoir une équipe française sky lol qui nous fasse réver aussi mais ce n’est pas demain la veilleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

zoppé
zoppé

chez sky on a pas besoin de gaudu.et ce dopé d alaphilippe il n apas honte petit coureur avec aucune classe sur un vélo

calbuth59
calbuth59

Je suis complètement d’accord avec toi. Le niveau affiché par Gaudu n’a pas grand chose d’inquiétant, il est juste aligné sur plus de courses que l’an dernier dans un rôle de leader qui n’est pas simple à appréhender. Les performances de Bernal sont exceptionnelles, presque du jamais vu à son âge avec cette régularité. Si on compare Gaudu avec d’autres espoirs comme Sivakov ou Lambrecht, le français s’en tire pas mal du tout…

highlander
highlander

D´accord avec Watt; dans une certaine mesure un scénario sky propulsant ce talent au tout premier plan sur un grand tour est tout sauf improbable . D´un autre coté son manque d´expérience (catalogne) ainsi que la tourmante dans laquelle son equipe pédale dans la semoule depuis un bon moment sont de lourds handicaps qui peuvent le stresser et le pousser à la faute .

Gestas
Gestas

Je le dis depuis des mois, bernal sera sur la vuelta, en appui de delacruz et autre. Le voir chez sky me fait chier, j’aime pas cette équipe. J’adore androni, son transfert à coup de million l’an passé et non un choix sportif m’a agacé, j’aurai aimé un autre choix. Sky doit préparer la suite, comme froome bientôt suspendu, thomas partant possible (trek notamment), Bernal gros talent depuis 3ans. Chez androni sosa rivera la relève

zoppé
zoppé

bernal doit étre le nouveau leader chez sky il a tout pour lui en plus c’ est un coureur complet