Après deux premières saisons très mitigées, B&B Hôtels-Vital Concept était invitée pour la première fois sur les routes du Tour de France. Les Bretons y ont montré leur meilleur visage, passant pas loin de la victoire à plusieurs reprises. Une consécration sous le feu des projecteurs qui ne doit pas faire oublier une saison dans l’ensemble bien plus contrastée.

Le top : le Tour de France

Lors de la troisième semaine du Tour de France, nous dressions déjà un premier bilan enthousiaste de l’été des hommes de Jérôme Pineau. Au cours des deux premières semaines, ils avaient déjà accumulé 11 top 10 et fait preuve d’un état d’esprit offensif qui autorisait les espoirs les plus fous pour les derniers jours. Au final pas de victoire, mais un ultime top 10 acquis sur les Champs-Élysées, comme un point d’orgue à une première participation haute en couleurs. Présents sur tous les fronts, les coureurs de B&B Hôtels-Vital Concept ont constamment eu à cœur de montrer qu’ils avaient toute leur place sur ce Tour. Si Bryan Coquard a parfaitement tenu son rang sur les sprints en collectionnant les places d’honneurs, on se souviendra aussi des chevauchées d’un Pierre Rolland retrouvé et d’un Quentin Pacher intenable, les deux hommes ayant même frôlé la gagne à Sarran, terminant 2e et 4e derrière l’intouchable Marc Hirschi. Une première participation plus que réussie donc, qui permet aux Bretons d’espérer sereinement une invitation pour la prochaine édition.

Le flop : un bilan famélique

Malheureusement pour les hommes de Jérôme Pineau, la saison ne se limite pas au Tour de France. Le feu d’artifice de septembre mis à part, l’équipe a eu bien du mal à exister. Sur le plan comptable, le bilan est catastrophique : quatre victoires seulement – dont deux acquises en classe 2 à l’occasion du Tour de Savoie – et une septième place sur l’Europe Tour, ce qui en fait la moins bien classée de toutes les équipes que nous avions à noter. Une faillite collective qui s’explique par l’échec de plusieurs leaders annoncés, à l’image de la nouvelle recrue Tom-Jelte Slagter, auteur d’une saison transparente. Pas plus que l’année dernière, Cyril Gautier n’a su justifier les espoirs placés en lui, tout comme Arthur Vichot, victime d’un virus inconnu qui le prive de résultat depuis plus de 18 mois. Quant à Bryan Coquard, qui sortait d’un exercice 2019 ponctué de huit bouquets, il est l’auteur d’une saison mitigée, marquée par plusieurs places d’honneur mais couronnée d’une seule victoire. Pour s’assurer des invitations sur les plus grandes épreuves, B&B Hôtels-Vital Concept doit encore prouver sa régularité.

La stat : 145

C’est le classement UCI de Bryan Coquard, coureur de B&B Hôtels-Vital Concept le mieux placé. En 2019, le sprinteur français pointait à la 71e place.

La note des lecteurs : 9,8

Les notes 2020 (sur 20)

Buy me a coffeeOffrir un café
Vous avez aimé cet article de François Mathou ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.