Pas en mesure de jouer la gagne sur le Tour de France, Bardet, 6e à Paris, a su briller sur d'autres terrains cette année - Photo ASO / A. Broadway
Bilan 2018

En cette fin de saison, l’heure des bilans est venue. La Chronique du Vélo a passé au crible l’exercice 2018 de chaque équipe, chaque rédacteur a livré sa note sur vingt permettant de faire une moyenne puis d’établir un classement. Des notes subjectives, basées sur les résultats mais aussi les effectifs et les objectifs annoncés en début d’année. Pour élargir le débat, nous avons aussi ajouté votre note, à la fin de chaque article, après une consultation lors de laquelle vous avez été une centaine à répondre.

23 octobre 2018
Par  Robin Watt 

AG2R la joue classiques

12,7/20

Après deux années de suite où il était monté sur le podium du Tour de France, Romain Bardet a échoué dans son objectif du mois de juillet. Mais il a trouvé d’autres motifs de satisfaction dans une saison qui a vu son équipe beaucoup essayer mais réussir un peu moins que d’habitude, malgré un bilan comptable largement honorable.

Le top : Bardet sur les classiques

Sixième du Tour, c’est moins bien qu’espéré pour l’Auvergnat. Disons que c’est un échec. En revanche, sur les courses d’un jour auxquelles il était jusque-là peu habitué, Romain Bardet a clairement franchi un cap cette année. Ca a commencé début mars, sur les Strade Bianche, où il a livré un fantastique numéro, parti à près de cinquante kilomètres de l’arrivée, dans des conditions météos dantesques. Deuxième à l’arrivée, le Français savourait. C’est sur ce terrain que son amour pour les courses débridées s’exprime le mieux, et c’est comme s’il ne s’en était rendu compte qu’à ce moment-là. Quelques semaines plus tard, il a décroché un podium précieux sur Liège-Bastogne-Liège (quatre jours après son premier top 10 sur la Flèche Wallonne), dans une course bien plus fermée mais qui lui ouvre de nouveaux horizons, malgré tout. Puis le troisième épisode de sa saison, aux Championnats du Monde, même si c’était sous un autre maillot, est venu confirmer tout ça. Oui, Bardet est capable de briller sur trois semaines. Mais il a au moins autant à gagner sur les classiques.

Le flop : le printemps de Naesen

Il y a un an, Vincent Lavenu s’était appliqué à recruter les meilleurs éléments possibles pour entourer Oliver Naesen sur les flandriennes. Le manager français savait tenir un leader capable de jouer la gagne sur les monuments pavés. Silvan Dillier et Tony Gallopin avaient alors signé pour assister Stijn Vandenbergh et accompagner le plus longtemps possible Naesen, flamboyant au printemps 2017, troisième du GP E3 et dans la bagarre sur le Tour des Flandres jusqu’à une chute malheureuse. Mais à peu près rien ne s’est passé comme prévu. Finalement peu aidé par Gallopin et Vandenbergh, pas au mieux, le Flamand a traversé la campagne sans un seul podium. Moins bien qu’un an plus tôt, alors qu’il était à l’époque bien plus isolé. L’équipe s’est consolée sur Paris-Roubaix, où Dillier a pris la deuxième place derrière Sagan, et Naesen s’est rattrapé en remportant le GP de Plouay au cœur de l’été. Mais ce n’est pas tout à fait ce que l’on attendait de lui.

La stat : 10/17

Romain Bardet a terminé dix des dix-sept courses d’un jour qu’il a disputé cette saison dans les dix premiers. Avec au passage une victoire et cinq podiums.

La note des lecteurs : 12,7

Les notes 2018

22
Poster un commentaire

avatar
7 Threads de commentaires
15 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
10 Auteurs de commentaire
chris83MAKLEBAngelo PardiDomdeLyonRobin Watt Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
highlander
highlander

!2.7 de moyenne globale . Serait il possible de savoir quelle moyenne pour Chronique du Vélo et quelle moyenne pour les lecteurs avant panachage ?

Nour
Nour

Je crois que je leur avais mis 8, j’ai été trop dure je leur mettrais plutôt 10 maintenant
C’est vrai que podium de Bardet sur LBL est un beau résultat mais c’est aussi son seul de l’année. Bardet a échoué sur le tour, a été absent sur les courses d’une semaine. Les Strade c’est bien mais c’est comme Mollema qui fait podium sur San Seb, résultat intéressant mais loin de sauver sa saison. Son résultat sur les CDM je le compte pas pour AG2R.
Naesen a été très décevant.
Les seconds couteaux Vuillermoz, Geniez, Gougeard, Gallopin ont été insuffisants
Latour a été costaud.
Sans Dillier ils ont pas la moyenne mais bon c’était tellement beau.
Si je leur met un note aussi basse c’est parceque je pense qu’ils peuvent faire bien mieux.

Nibali Ni Sumatra
Nibali Ni Sumatra

Je rebondis en insistant sur Latour, qui me semble la principale satisfaction de la saison, en ayant été très solide de la Catalogne au Tour. A mon sens, il devrait prendre davantage de leadership pour laisser Bardet se consacrer aux épreuves qui lui correspondent mieux (les classiques, mais aussi le Giro peut-être…), sauf que ça risque de ne pas être la politique de l’équipe, du moins pour l’an prochain.

Je serai tout de même moins sévère sur Géniez et Gallopin qui ont permis à l’équipe d’exister à certains moments de la saison, notamment sur le Giro et la Vuelta. Dommage de finir deux fois 11e du général, et dommage effectivement ce coup de mou au Tour pour Gallopin.

Gestas
Gestas

J’aurai mis 11 pas plus, sur les principales courses françaises, décevant, tour fait de malchance (gallopin,dilier, etc), jusqu’ici ag2r restait sur 2tours sans malchance. Malgré cela bardet fait 6 cette année.. Et un podium au mondial. Il est temps de voir bardet au giro, mais ag2r et le business… Latour mérite sa promotion, et roule mieux en clm. En 2019,faut pas rêver sur le tour pour ag2r si bardet présent, le clm par équipes de 28km va lui faire mal.

Angelo Pardi
Angelo Pardi

On s’en fiche un peu des principales courses française tant qu’ils sont performants ailleurs, non ? (Et encore, victoire au Grand Prix de Plouay, podium sur le Dauphiné et à Paris-Roubaix, plus une sixième place sur le Tour, il y a pas des masses d’autres courses françaises d’envergure…)

R7814
R7814

plus une 3e place sur Paris-Tours. Finalement, il n’y a que sur Paris-Nice (parmis les principales courses hexagonales) qu’ils se sont vraiment ratés

R7814
R7814

En autre belle course en France, on pourrait ajouter les championnats de France, mais ils font quand même un doublé sur le chrono et un Top 10 (si je me souviens bien) sur la course en ligne

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Moi je trouve au contraire la saison d’ag2r assez réussie : Bardet a certes fait un tour en deçà des attentes, mais il fait quand même podium sur trois courses majeures (strade, LBL, Dauphiné). Naesen gagne le Grand prix de Plouay, Geniez et Gallopin gagnent sur la Vuelta, Dillier fait podium sur Paris Roubaix et Latour fait une année très solide. Donc c’est pas moins de 6 coureurs qui ont fait de bons résultats, donc une réelle force collective. Par contraste la movistar, Bora ou Bahreïn ont été franchement dépendantes des résultats d’un seul homme.

R7814
R7814

Je suis d’accord avec toi sur AG2R, ils ont fait de gros résultats, mais bon après tout si la note est pas terrible c’est bon signe, ça veut dire qu’on en attendait beaucoup. En revanche, pour les trois autres équipes, on peut quand même être plus nuancé. Bora-Hansgrohe, hors Sagan, c’est quand même trois étapes du Giro et des Top 10 sur LBL et le Tour de Lombardie (je veux bien reconnaître que c’est loin des standards de l’ami Peter, mais ça ne vaut pas rien). Movistar hors Valverde, ok on pouvait s’attendre à (encore) mieux, mais c’est quand même un Paris-Nice pour Soler, une belle saison (quoiqu’on en dise) pour Quintana (alors ok, je sais qu’on en attendait encore mieux, mais il a quand même entre autres terminé sur le podium du TDS et du Tour de Catalogne, 5e du Tour du Pays Basque et dans le Top 10 de deux GT, plus deux victoires WT – une étape du TDF et du Tour. Dans l’absolu – c’est-à-dire en occultant nos attentes et ses résultats passés -, c’est très bien), un Top 5 (+ une étape) sur le Giro pour Carapaz et quelques perfs aussi pour Landa. Encore une… Lire la suite »

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Vous avez raison je me suis un peu laissé emporté ! Ce qui m’a fait réagir c’est surtout le paragraphe sur Naesen, vu que certes il a manqué son printemps, mais il a gagné une grosse classique et à l’heure des comptes Ag2r fait un podium sur PR, donc mieux que ce que Naesen avait fait sur sa fameuse année 2017. Si on note juste sur les résultats, la saison de Movistar reste correcte mais pour moi il faut forcément comparer au budget et aux objectifs annoncés. Pour la Movistar, c’était de gagner sur les Ardennaises avec Valverde et sur les GT avec Quintana et Landa, on peut dire que c’est un échec. Surtout, s’ils ont des individualités exceptionnelles qui tirent toujours leur épingle du jeu (Quintana sur le Tour, Valverde tout le temps), collectivement ils ont été incapables de peser sur les plus grandes courses. Dit autrement, on pourrait mettre Valverde chez Cofidis il claquerait quand même ses dix victoires dans l’année. Là où la force d’une équipe se fait voir, c’est sur les grosses classiques et les grands tours, et là force est de reconnaître que ce n’était pas à la hauteur des sommes investies. Nibali c’est un… Lire la suite »

highlander
highlander

Pour le coup 12.7 sont 2 belles moyennes qui me semblent plutôt bien refleter leur saison (j´avais du mettre 12.5 si mon souvenir est exact car je n´ai rien noté) . Pas mal dans l´ensemble bien qu´on sent que Bardet, malgrés ses superbes podiums, est tout de même passé trop près d´une enorme victoire pour ne pas nourrir qqs regrets .

MAKLEB
MAKLEB

12.7 est une note beaucoup trop élévée.
Ag2R, je pense que c’est une équipe qui doit être jugée en bonne partie sur le tour de France, comme Quickstep doit être jugée sur les flandrienne, c’est dans son ADN, et si cette année Bardet n’a pas pu remonter sur le podium, c’est a 80% une faillite collective, l’équipe été inexistante, offrant à son leader aucune solutions collectives, un fiasco.

Les résultats sur les courses d’un jours ne peuvent pas rattraper ça. Je dit bien les courses d’un jours, parce que il ne faut pas oublié, Strade Bianche n’est pas une classique ! ça existe depuis 2007 !! C’est uen course magnifique, de très haut niveau, mais ce n’est pas une classique, en réalité Bardet sur els classiques c’est uniquement liège.

Surtout, la 2ème place de Dillier sur Paris Roubaix masque la régression du groupe classique. Naessen pas vraiment dans le coup, Gougeardil devient quoi ??? et que dire de Gallopin ???

La seul satisfaction pour moi, c’est Latour, qui a passé un cap, maillot distinctif, podium sur les courses worldtour d’une semaine…

Et puis plouay bah….c’est pas ouf franchement.

Angelo Pardi
Angelo Pardi

Si Bardet n’a pas pu remonter sur le podium, c’est qu’il a été nul en CLM (comme d’hab) et battu en montagne par des gens qui sur le papier étaient moins bon que lui (Thomas, Dumoulin, Roglic…). Bref, faillite personnelle plus que collective (d’ailleurs Latour fait un bon Tour). Surtout votre raisonnement ne me paraît pas très cohérent : d’un côté on devrait juger Ag2r sur le Tour, de l’autre vous leur reprochez la faillite de leur groupe sur les classiques…

DomdeLyon
DomdeLyon

Complètement d’accord avec vous (Angelo Pardi) et R7814. Si on regarde toute l’équipe sur toute la saison et qu’il ne reste pas en mémoire que le « loupé » du Tour, il y en a pas mal qui pourraient être jaloux ! Je leur avait mis 14, c’est peut-être beaucoup (j’ai une fâcheuse tendance à être généreux !) mais je ne le regrette pas !

Angelo Pardi
Angelo Pardi

J’ai du mettre 14 aussi, c’est peut-être généreux mais si on met 9,8 à education first qui fait une année pourrie…

MAKLEB
MAKLEB

Le premier podium, de Bardet sur le tour est avant est du a coup tactique, l’an dernier il avait pu aussi compter sur son équipe (par exemple l’etape du mont du chat ou ag2r avait emballé la course), cette année pas du tout, son niveau en chrono est le même. Avant le dernier chrono, il est 7eme, aprés le chrono il est 6eme, il gagne une place, vous faite fausse route pour le chrono il a pas été plus mauvais que d’habitude. il n’ya jamais du coup de force ag2r. Deuxièmement, c’est pas parce que j’estime que la note d’Ag2r ne peut pas atteindre la moyenne sans un bon TDF, que je ne juge pas les classiques…au contraire, ça aurait pu remonter un peu la note, mais le groupe classique n’a pas été a la fete non plus. En plus de ça Gallopin n’été pas à son niveau jusqu’à la vuelta, et il a disparu sur les course de fin de saison, 1 moi a haut niveau pour un coureur de ce standing c’est faible, Gougeard a disparu, vuillermoz a vécu une saison très compliqué C’est évidement une équipe qui a fait une saison bien au dessus de EF, ou… Lire la suite »

chris83
chris83

Pas plus de 12 pour moi. un grand prix de Plouay à se mettre sous la dent mais ailleurs que des places d’honneur. Bien moins qu’espéré dans les classiques et franchement décevant sur le Tour. pour une équipe World Tour, c’est quand même maigre