Le tenant du titre, qui espérait être en rose à l'issue du contre-la-montre, se retrouve dans une position inattendue à quelques jours de l'arrivée - Photo RCS Sport
Débat
22 mai 2018
pub Grupetto Shop

Y’a-t-il encore un espoir pour Dumoulin ?

Sur un chrono où il espérait reprendre le maillot rose, Tom Dumoulin n’a finalement opéré qu’un simple rapproché. Pointé à 56 secondes d’un toujours aussi épatant Simon Yates, il est l’ultime menace pour le Britannique. Et pourtant, ses chances semblent déjà réduites comme une peau de chagrin.

Il y a encore un espoir par Robin Watt

Rappelez-vous il y a deux ans. A l’époque, déjà, à trois jours de l’arrivée, le maillot rose est un garçon qu’on n’attend pas à cette place – Steven Kruijswijk – et le grand favori – Vincenzo Nibali – est pointé en retrait. Les écarts étaient même considérables : le Néerlandais avait un matelas de trois minutes sur son premier poursuivant, Esteban Chaves, et pas loin de cinq sur l’Italien. Mais tout a basculé sur une étape où le garçon a été poussé à la faute. Leader du général le matin, troisième le soir. Les cinquante-six secondes qui séparent aujourd’hui Yates de Dumoulin, en comparaison, paraissent donc dérisoires. Le Néerlandais ne le sait que trop bien, lui qui l’an dernier vers Bormio avait perdu plus de deux minutes sur ses principaux adversaires à cause de problèmes gastriques qui étaient d’abord la faute à pas de chance.

Pour Yates, qui va devoir affronter encore trois grosses étapes de montagne, le droit à l’erreur est évidemment proscrit. Mais le garçon n’a même pas le droit à la malchance. Tom Dumoulin assure que l’arrivée à Prato Nevoso, jeudi, lui convient parfaitement, et l’enchaînement de cols, le lendemain vers le Jafferau, pourrait poser quelques soucis à Simon Yates. Mais ces prédictions, si elles devraient ravir le clan du Néerlandais, se heurtent surtout à la réalité du terrain depuis plus de deux semaines : quand la route s’élève, sur ce Giro, personne n’est vraiment capable de bagarrer avec l’actuel maillot rose. Pour Dumoulin, l’espoir est donc mince, mais repose sur deux points : il faudra pousser son rival à la faute plutôt qu’espérer être plus costaud que lui en montagne, ou bien espérer que la poisse s’en mêle.

Il n’y a plus d’espoir par Baptiste Allaire

Cinquante-six secondes, a priori, ce n’est rien d’insurmontable. Et pourtant, le rêve du retour gagnant du Néerlandais après sa victoire l’an dernier s’éloigne de jour en jour. Il ne lui reste désormais plus que cinq étapes pour renverser la situation, dont trois de montagne. Si encore il était le plus fort, l’espoir serait permis. Mais ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, Dumoulin n’a pas été impérial : il n’a terminé que troisième, avec seulement 1’15 reprise sur le maillot rose en 34 kilomètres… Loin du compte espéré avant l’étape. Alors comment envisager de remporter ce Giro, alors que depuis le départ d’Israël, il subit la course ? En montagne, le leader de Sunweb n’a jamais gagné du temps sur Yates. Il a seulement pu limiter la casse face à Pinot et Pozzovivo.

Dumoulin tombe-t-il simplement sur plus fort que lui ? Yates vole et étonne. Mais le Néerlandais n’est pas à son mieux. Jamais il n’a semblé en capacité de prendre la course à son compte. Rarement les Sunweb se sont placés devant le peloton pour lancer l’offensive, et c’est désormais la seule option qui reste au tenant du titre pour prendre le maillot rose. Attendre une éventuelle défaillance de Yates vendredi sur les pentes du Finestre paraît voué à l’échec. Le Britannique a les épaules solides. Non, Dumoulin ne peut compter que sur lui-même. Après ce chrono, le Papillon de Maastricht s’attendait à – comme il a l’habitude – devoir gérer ses adversaires. Aujourd’hui, pour gagner, Dumoulin devra attaquer, sur un terrain qui n’est pas le sien.

D'après vous, Dumoulin a-t-il encore une chance de ramener le maillot rose à Rome ?

Tour d'Italie
Où voir le direct vidéo de la course
pub Grupetto Shop

18
Poster un commentaire

avatar
4 Threads de commentaires
14 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
9 Auteurs de commentaire
Marc D’hymenDirtukJeTaiPercéMarc D'hymenGaul Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Bebene
Bebene

Bis repetita et c’est bien dommage, Thibaut fait comme Romain à Marseille… Peut il encore monter sur le podium ? La faute à la journée de repos ? Pourtant il a déjà prouvé qu’il pouvait briller sur des contre la montre mais que sur des courses d’une semaine il me semble. Il va falloir cravacher et suivre Tom s’il attaque et espérer une baisse de régime de Simon qui vroome vroome cette année (oui suspicion). Retour de Froome un peu en dedans, mais je crois encore en une réaction de Thibaut s’il finit son giro comme l’année dernière. Il pourra peut être en claquer une étant moins dangereux au général. Est-ce une défaillance psychologique autant que physique ? Je ne m’explique pas cette contre performance comme celle de Romain, ce n’est pas que de la non préparation à l’exercice d’après moi… En tout cas s’il veut gagner un jour le giro, il lui faut aller dans une équipe étrangère qui axera sa saison sur cette course et peut être aussi la vuelta plutôt que de jouer les accessit sur le tour .On sait tous que quand tu vas dans une équipe étrangère, comme par hasard, tes perf augmentent ! Faut… Lire la suite »

rolfsorensen
rolfsorensen

Thibaut Pinot et la FDJ doivent surtout tenter un gros coup sur les 2 étapes qui s’y prêtent. Durcir le train pour esseuler les concurrents et partir de loin (peut-être moins vendredi, parce que l’écart entre les deux derniers cols semble rédhibitoire, mais au moins faire un gros ménage et être très loin de l’arrivée en face à face). Pas sûr que Sky réagisse tant que ça, et la Bahrain est collectivement en retrait. Alors, samedi, on dynamite et on éparpille petit bout par petit bout, façon puzzle (au pire, on sera une pièce parmi d’autres). Objectif podium ou rien, ou au moins rentrer dans les mémoires pour un baroude d’honneur!

Nour
Nour

Un bon point pour lui c’est la montée en puissance de Reichenbach en cette fin de giro, sur le Zoncolan et dimanche il était dans les 15 derniers dans le groupe. Pour porter une grosse attaque avoir un lieutenant de cette qualité est nécessaire. J’y crois malgré tout pas trop pour le podium sauf gros jours sans de Dumoulin, Yates ou Pozzo (Froome aucune idée de son niveau en fin de giro ca semble beaucoup varier d’un jour à l’autre

Marc D’hymen
Marc D’hymen

Pinot le fumeur, le buveur ne fera donc jamais rien! L’hygiène de vie peut être! Froome peut encore le faire, au panache par contre! Quel coureur!

Dirtuk
Dirtuk

Tu les sors d’ou tes infos sur l’hygiène de vie de Pinot ?

Marc D’hymen
Marc D’hymen

Je le sais et c’est de source sûre monsieur

Dirtuk
Dirtuk

Ma questions été justement, de quel source ?

JeTaiPercé
JeTaiPercé

Encore une fois, ton commentaire est sans intérêt.
C’est peut être vrai… mais fait un effort, au moins précise : Il boit une bière à la fin de l’entrainement ? Ta fameuse source l’a vue une fois, il y a trois ans, bourré à la sortie du Macumba ? Il petit déjeune au café-calva ?
Il fume des gros pétards tout les week-ends avec ses potes ? Ou une clope de temps en temps comme beaucoup de sportifs de haut niveau ?

Surement que tu n’en sait rien, que tes source s’appellent « on dit » et « ragot ». Et quand bien même ce serait vrai, ce n’est pas une raison pour se répandre de la sorte.

Par respect pour nous tu doit préciser tes infos ou ne rien dire.

Et par exemple, je pourrais dire que tu es un fieffé mythomane.
Des preuves ?
Je le sais de source sûre, monsieur.

Marc D'hymen
Marc D'hymen

Mon beau frere qui était cycliste pro jusqu’en 2013! Je ne te donnerai pas son nom complet (M.N)! Dans le peloton, ça parle ! et déjà à l’époque…

dirtuk
dirtuk

maarten-neyens

C’est lui ? parce que c’est le seul coureurs qui pourrait être francophone qui correspond à ce que tu dis.

JeTaiPercé
JeTaiPercé

C’est bien ce que je dit : ragots et racontars… de 2013 en plus !

Dirtuk
Dirtuk

Oué, mais je suis persuadé qu’il troll, qu’il à aucune infos, même aucun ragots. Donc j’aurais aimé continué a le faire parler. La j’ai sorti ce coureurs, mais je pense pas que ça soit lui. Y’a aucun coureurs français qui a fait une course UCI avec ces initiales la en 2011/2012/2013. Même un amateurs sur une classe 2.2 ça existe pas. Je pense qu’en vrais il dit n’importe quoi pour s’amuser, ce qu’il dit sur Froome le trahis.

Marc D’hymen
Marc D’hymen

Je ne suis pas français.

JeTaiPercé
JeTaiPercé

Commentaire sans valeur, car sans arguments.
Pour ce qui est du panache de Froome, en effet, quel coureur !
Sur la montée du Zonconlan, il gagne 22 minutes en huit ans, pour finir mieux que Basso à l’époque.
Et puis faire rouler son équipe à bloc avant d’attaquer dans les derniers km, c’est tellement original et courageux !
Ce gars roule à l’instinct, il sent la course…
Ça se voit quand il pédale, il ne fixe pas son SRM… Il murmure à l’oreille de la route.

Marc D’hymen
Marc D’hymen

J’avais tout de même raison pour Froome ! Merci

gougi
gougi

Pour répondre à Robin, Dumouilin, c’est pas Nibali.. Dumoulin, comptait sur le CLM, je ne le vois pas renverser la course en attaquant de loin. sur des étapes qui en plus ne lui seront pas , en théorie, favorables.
Si renversement il doit y avoir ce serait peut être Lopez .. et encore ! Sauf bien sur défaillance de Simon Yates.. sur une répétition de col peut être… Est ce que Simon yates est en « sur régime » ?
Ce qui est certain c’est que le renversement ne viendra pas de Pinot !

Nour
Nour

oui je pense que le seul espoir de Dumoulin c’est yates qui craque genre maladie ou chute mais le battre en montagne je vois pas ça arriver de si tôt. Oui je vois pas Pinot faire craquer beaucoup de monde, si il remonte c’est parceque devant ca s’effondre mais il lui faut 2 coureurs devant qui s’écroulent et ca me semble beaucoup

Gaul
Gaul

D’abord je ne pense pas que Dumoulin espérait reprendre le paletot après le CLM.
Plus de deux minutes c’était impossible. Sauf défaillance, je ne le vois pas renverser Yates, je pense même que c’est le contraire qui va se produire.
Pinot ? Malheureusement on a jamais eu l’occasion de le voir prendre des initiatives sauf dans les derniers 500 mètres dans une ou deux étapes. Pourra t’il le faire maintenant en partant de plus loin ? Difficile à envisager, mais il n’a rien à perdre et il peut peut-être le faire au panache.