YOUTUBE

 Le Tour de France doit-il avoir lieu ?

Pendant le confinement, retrouvez quand même votre émission Roue Libre, avec Joseph Ruiz et Paul Harrer.

Au programme cette semaine, on parle des conséquences du coronavirus sur la saison et du doute autour du Tour de France.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


24 mars 2020
Par Robin Watt  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
R7814
R7814
4 mois plus tôt

Je ne me fais pas de soucis pour Cosnefroy, c’est un de ceux qui ont fait un des meilleurs début de saison

henri
henri
4 mois plus tôt

le tour aura peut etre lieu, c’est du 50-50 aujourd’hui, mais il est sur que tous les coureurs ne seront pas sur un pied d’egalite.
C’est mort pour les français, les italiens et les espagnols car ils resteront confines encore des semaines.
Les grands gagnants sont les colombiens, meme confinés qui imagine qu’en Colombie, on ne laissera pas les stars s’entrainer? mais aussi les coureurs des pays de l’est, les belges, les hollandais et peut etre les anglais

Angelo Pardi
Angelo Pardi
Reply to  henri
4 mois plus tôt

Les anglais et les belges seront sans doute confiné d’ici peu.

gougi
gougi
4 mois plus tôt

dans l’absolu l’idéal serait de reculer d’un mois le départ, pour que les coureurs aient trois mois pour se mettre a niveau, et faire de de juin et juillet et novembre un concentré des classiques. d’autant que l’annulation des jo, allège le programme; , septembre pour le giro, et la vuelta en octobre . naturellement dans l’hypothese d’une fin de confinement a début mai. En même temps tout cela peut paraitre dérisoire, au regard de cette pandémie. En espérant que nous soyons solidaire des pays qui risque de connaitre un pic pandémique avec deux mois de retard comme le continent africain. Mais c’est une autre histoire.

henri
henri
Reply to  gougi
4 mois plus tôt

@gougi : tu as bien raison de te projeter comme cela , effectivement certains veulent nous faire croire que le sport est dérisoire en cette période troublée, mais ca voudrait dire quoi ? qu’on n’a plus le droit que de parler que du COVID et de rien d’autre? ce serai absurde! donc oui la reprogrammation des courses est importante, discuter sur l’organisation future des loisirs est importante. Ce n’est pas dérisoire, c’est une vie sans joie ni passion qui serai dérisoire. De plus, le sport, et le cyclisme en particulier est aussi une activité économique, certains coureurs ou membres des équipes risquent de se retrouver au chômage, c’est la aussi un aspect important

non nous ne sommes pas condamnés à tout ramener au COVID et à en parler 24h/24

Sinon reculer le tour serai idéal, mais cela demande un travail de réorganisation non négligeable je ne sais pas si c’est réaliste ou pas

R7814
R7814
4 mois plus tôt

Ah non, on ne touche pas à Paris-Tours !

Chris83
Chris83
4 mois plus tôt

Je ne pense pas que la question puisse se poser dans ces termes: la question réelle est si le Tour PEUT avoir lieu. Cette énorme machine demande une préparation en amont très importante aussi bien du côté de l’organisation que des collectivité d’accueil ainsi que de l’état ( sécurité ). Je laisse de côté le problème des equipes et de leurs coureurs. Or la pandémie actuelle,même si elle a la bonne idée de s’arrêter assez rapidement, ce dont on peut douter,va laisser derrière elle une très lourde addition économique et sociale aussi bien dans le secteut privé que public. Des sponsors partenaires vont disparaître au pire, réduire leur activité au mieux. Dans ce contexte je vois mal se derouler le Tour en juillet 2020. Je ne crois pas non plus au report des grandes courses car ce n’est pas qu’une simple question de calendrier cycliste. Il y a tous les autres événements de diverses sortes prévus depuis longtemps dans les régions et villes concernées qui devront être pris en compte, sans compter que les villes et regions en question auront sans doute d’autres chats a fouetter pendant un bon moment.On ne deplacera pas un Paris Roubaix ou un tour des… Lire la suite »

gougi
gougi
Reply to  Chris83
4 mois plus tôt

Pour les classiques leur déplacement ne devrait pas poser de problèmes majeurs ! par contre en effet les grands tours répondent a une logistique plus compliqué, mais les impératifs économiques devraient prendre le dessus. J’imagine mal les sponsors accepter d’avoir un zéro retour sur investissement pendant une année, surtout s’il y a possibilités de report.

Angelo Pardi
Angelo Pardi
Reply to  Chris83
4 mois plus tôt

Au contraire toutes les villes étapes ne demanderont que ça ! Recevoir le Tour sera un gros bonus pour une économie du tourisme qui sortira exsangue du confinement.

Pierre
Pierre
Reply to  Angelo Pardi
4 mois plus tôt

Le souci est qu’aucune enquête n’a jamais prouvé qu’un Tour, des JO ou la coupe du monde de Foot jouent un aspect bénéfique sur le tourisme. C’est même l’inverse, lors de l’année de la coupe du monde ou des JO, on observe une baisse des réservations dans les pays concernés, car les touristes anticipent le fait que les prix vont grimper, que ça sera le bazar, etc. Le coup du “ça va faire un bien fou au tourisme” n’est qu’un mythe savamment entretenu par ceux à qui ça profite : le comité des JO, la Fifa et ASO. Dixit des géographes invités à France Culture, mais je n’ai plus le lien.

henri
henri
Reply to  Pierre
4 mois plus tôt

je suis tout a fait d’accord avec toi concernant les JO ou la coupe du monde, ces evenements font aussi fuir les touristes, le gain en termes de tourisme est donc discutable
Pour le tour c’est différent, car les images de la région font une énorme publicité pour la région , le tour n’y restant qu’une journée ca ne fait fuir personne, et ca attire du public le jour de la course, et plus encore a plus long terme

Angelo Pardi
Angelo Pardi
Reply to  Pierre
4 mois plus tôt

Je n’ai pas de statistiques à citer mais je doute qu’on puisse mettre sur le même plan un événement annuel comme le Tour et un événement ponctuel comme les JO, d’autant que le Tour se déroule pour l’essentiel dans la cambrousse tandis que les JO sont dans de grandes métropoles. Le bénéfice touristique des JO est très probablement nul (négatif ?) pour Paris qui en reçoit une masse considérable en temps normal, mais pour Mauléon-sur-Barousse il est sans aucun doute considérable !
Par ailleurs les villes étapes ont déjà payé et voudront au moins voir le Tour passer.

gougi
gougi
4 mois plus tôt

la vraie question c’est .. aura t’on assez de papiers toilettes en juillet, car les coureurs vont en chier…

vincent3869
vincent3869
4 mois plus tôt

Dans tous les sports générant de l’argent (foot, rugby, tennis, cyclisme etc…), le constat est le même depuis des années : le calendrier est surchargé. Alors maintenant qu’il faut a minima recaser les grandes courses cyclistes du printemps entre août (au mieux si le Tour se déroule en juillet) et octobre (novembre étant le mois de repos pour les cyclistes), je souhaite bien du plaisir aux organisateurs pour faire rentrer les trois grands tours et la dizaine de grandes classiques du calendrier en 3 ou 4 mois. Soyons réalistes, vu la situation sanitaire actuelle en Europe, il sera impossible de faire disputer toutes les grandes courses du calendrier cycliste en 2020.

Chris83
Chris83
4 mois plus tôt

On peut rêver mais en fait, vu la situation mondiale et en particulier celle de la France,de l’Italie et de l’Espagne ,il n’y aura aucun grand tour cette année. La proposition de la ministre des sports d’un Tour sans public montre bien son abyssale incompétence, son incompréhension des gens, ainsi que son ignorance crasse de l’essence même du Tour qui est avant tout une fête populaire dans laquelle communient au bord des routes de France sportifs et spectateurs alors que cette politique inculte n’y voit qu’un jeu video avec recettes publicitaires à la clé pour changer les idées aux français cet été devant la télé.
Ce sera déjà bien si certaines courses de fin de saison peuvent avoir lieu. Rendez vous en 2021.

Angelo Pardi
Angelo Pardi
Reply to  Chris83
4 mois plus tôt

Il a fallu à la Chine deux mois pour endiguer l’épidémie. En prenant une estimation pessimiste de quatre mois pour un retour à la normale, la Vuelta pourrait très bien avoir lieu. Le Tour c’est plus compliqué parce que plus proche mais juillet ça reste raisonnable. Quand aux courses de Septembre-Octobre je ne vois pas ce qui empêcherait de les maintenir.

Chris83
Chris83
Reply to  Angelo Pardi
4 mois plus tôt

L’Europe n’est pas la Chine.
On le voit hélas un peu plus de jour en jour

R7814
R7814
4 mois plus tôt

Dommage aussi pour Quintana, ça aurait été très intéressant de voir s’il pouvait prolonger son excellent début de saison. Mais au moins pour lui ce ne sera pas une saison blanche, c’est déjà ça de pris