YOUTUBE

 Ineos vs Jumbo : c’est la guerre !

Après les premières grandes courses de la saison, un nouvel épisode de votre émission Roue Libre vous est proposé. Retrouvez sur le plateau Joseph Ruiz, Paul Harrer et Robin Wattraint.

Au programme de cette semaine, un débat sur la nouvelle rivalité entre Ineos et Jumbo-Visma, le debriefing de Milan-San Remo, le premier monument de la saison, mais aussi focus sur deux belles courses qui se dérouleront cette semaine : le Critérium du Dauphiné qui commence ce mercredi et le Tour de Lombardie.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


11 août 2020
Par Renaud Breban  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Renaud Breban ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
highlander
highlander
1 mois plus tôt

DQS vs Jumbo me semblerait plus d´actualité pour le moment ..

Guillaume
Guillaume
1 mois plus tôt

Oui je vois bien un coureur autre que Jumbo/ineos profiter de la petite guerre pour le Dauphiné… Quintana ? Pinot ?

winston
winston
1 mois plus tôt

Je ne partage pas du tout l’idée que Ines doit emmener Froome pour une sorte de “reconaissance”, ayant gagné deja 4 fois le Tour.
Le velo professionel c’est avant tout du business: si Froome ne donne pas de garantie, comme demontré hier aussi lors de la première étape du Dauphinée, il n ya pas d’espace pour les sentiments.
Jens Voigt, qui connait l’ambience bien mieux que nous tous, explique bien l’affaire.

https://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-de-france/2020/froome-na-rien-dun-porteur-deau-pour-voigt-ineos-ne-doit-emmener-le-britannique-sur-le-tour_sto7835157/story.shtml

Je trouve tout a fait improbable, par rapport a ce que Robin dit, que Froome pourrait avoir ce chanc et jouer ses propres cartes, s’il on lui donnait un role de capitaine ou co-capitaine. En vélo c’est impossible de masquer sa propre forme, il suffit d’avoir fait quelques km comme amateur pour ‘en rendre compte.

Dès que la route monte il pers immediatememnt le roues du group des meilleures: cela veut dire que il n’a pas la bonne jambe.

C’est tellement evident qu’il n’a pas la forme, mais son pedigree est trop important pour le réleguer sur un role de simple gregario, en plus de la pression que les medias vont faire avec cette histoire.
Du coup, pour Brailsford son absence sera un problème en moins a gérer.

R7814
R7814
1 mois plus tôt

Je sens quand même qu’on est parti pour s’emmerder ferme sur le Tour de France, où Ineos et Jumbo-Visma vont cadennasser la course

Angelo Pardi
Angelo Pardi
Reply to  R7814
1 mois plus tôt

Un train c’était déjà pénible, deux ce sera encore pire…