Vainqueur avec quelques secondes d'avance, Michael Valgren a pu prendre le temps de savourer cette victoire hautement symbolique pour son équipe - Photo Digitalclickx
24 février 2018
Par  Robin Watt 
pub Grupetto Shop

Un Het Nieuwsblad pour se consoler

La nouvelle est venue doucher l’enthousiasme du peloton. A la veille du week-end d’ouverture, Alexandre Vinokourov a confié que l’équipe Astana était dans une « situation critique » et pourrait mettre la clé sous la porte prochainement. Quelques heures plus tard, Michael Valgren a remporté le Het Nieuwsblad. Sans doute pas assez pour résoudre le problème, mais une manière de garder le sourire encore un peu.

Les confidences surprises

Publiée tard dans la soirée de vendredi, sur le site Vesti, l’interview d’Alexandre Vinokourov aurait presque pu passer inaperçue. Mais en plus de revenir sur le début de saison prolifique de ses coureurs, le manager kazakh s’est épanché sur la situation financière de son équipe. Des confidences inattendues, que tout le monde, chez Astana, avait su ne pas révéler depuis le début de saison. Car cela fait en fait plusieurs mois que l’armada bleue ciel attend les fonds censés venir du gouvernement kazakh, en vain. « Nous allons sur les courses avec nos économies, les gars n’ont pas reçu leurs salaires, explique Vino. La situation est critique. Il y a trente coureurs sous contrat, nous avons des obligations envers eux. C’est plus de cinquante personnes si on ajoute le staff qui comprend entraîneurs, masseurs, médecins, mécanos, etc. »

Les stages de pré-saison, les vols en avion, les hôtels sur toutes les courses depuis le Tour Down Under : tout ça est payé avec l’épargne dont disposait Astana. Sans parler, donc, des salaires. « Toutes ces dépenses sont vitales, un nouveau retard de financement entraînera simplement l’arrêt de l’équipe juste avant les courses les plus importantes de la saison, a brutalement souligné Vinokourov. Tout cela mènera inéluctablement à la fin d’un projet entamé il y a treize ans. » Difficile de savoir à quand est fixée la deadline. En attendant, les coureurs, eux, continuent de faire leur travail, et plutôt bien. Sur un Het Nieuwsblad qu’on ne leur promettait pas vraiment, Gatto, Lutsenko et Valgren ont su prendre le bon wagon et sortir du Mur de Grammont dans un groupe d’une douzaine d’hommes qui comptait tous les leaders.

L’optimisme de Valgren

Dans le final, en profitant de leur supériorité numérique, les hommes de Vinokourov ont même réussi à piéger Van Avermaet, Naesen, Vanmarcke, Stybar et les autres. Après une tentative infructueuse d’Alexey Lutsenko, Michael Valgren est parvenu à s’extirper du petit groupe et à conserver quelques secondes d’avance jusqu’à la ligne. Une victoire inattendue pour celui qui avait déjà fait un coup presque similaire il y a deux ans, sur l’Amstel. Mais une victoire qui vient réchauffer les cœurs, surtout, moins de vingt-quatre heures après l’annonce du grand patron. Le Danois, forcément interrogé à ce sujet, refusait d’ailleurs de s’étendre. « Nous avons reçu un e-mail hier, mais je ne sais pas grand chose, assurait-il au micro de Sporza. Je veux me concentrer sur les courses, je ne m’inquiète pas. J’ai déjà reçu mon salaire et c’est le plus important. » On aimerait que Vinokourov soit aussi optimiste que lui. Peut-être le deviendra-t-il, ce soir, en fêtant ce succès.

pub Grupetto Shop

15
Poster un commentaire

avatar
4 Threads de commentaires
11 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
11 Auteurs de commentaire
chris83rolfsorensencalbuth59gougiLance Neilstrung Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
fouad
fouad

vanmarcke qui lache GVA dans le Mur il est pas au top?

gougi
gougi

il a franchement manqué Sagan pour décanter la course ! quand au difficultés accumulées dans la dernière demie heure , c’est une fausse bonne idée ! Un peu déçu par Naessen, s’il veut gagner il faut qu’il soit moins démonstratif de sa force .

pat
pat

Sagan est un formidable coureur mais il faut arrêter de penser que le cyclisme ne peut exister sans lui . Il y a eu des grands champions avant lui et il y en aura après . Sagan comme les autres favoris n’aurait pas été encore à 100% physiquement et il aurait eu tout le monde dans sa roue . De plus le vent n’était pas favorable aux attaquants . Si les Astana ont réussi c’est parce qu’ils étaient en surnombre dans l’échappée . Ne vous inquiétez pas vous retrouverez bientôt le champion slovaque qui aura peaufiné sa forme pour nous offrir de grands numéros .

gougi
gougi

je ne comprends pas votre réponse, je n’ai pas dis que Sagan était seul et unique champion, je dis seulement qu’il décante les courses par ses mouvements de course; Van avemaet, lui même le reconnait, c’est plus facile quand sagan est là , car tout le monde calque sa course sur lui. je n’ai rien dit de plus. Sagan es tun immense champion que j’adore, mais il ne sera jamais Merckx , ou même Van Looy, c’est un temps révolu

Froome d'Ambert
Froome d'Ambert

D’accord sur le fait que Naesen en a trop fait, Vanmarcke et Stybar se sont bien mis en évidence aussi. Ils vont avoir (encore plus) la pancarte sur la suite des classiques.

Mais pour revenir à Astana, la démonstration de force de l’équipe ces dernières semaines, avec tous ses leaders qui flambent (LL Sanchez, Fuglsang, Lopez, Nielsen…) là où les autres reprennent doucement, et trois coureurs connus pour être bons mais pas le top des Flandriens dans le groupe de 10 costauds sur cet Omloop, ça ne raviverait pas quelques soupçons sur cette équipe ? Evidemment la situation fait qu’il faut davantage qu’ils se montrent, mais si j’ose dire, ils font feu de tout bois en ce moment…

Everworl
Everworl

L’équipe risque de s’arrêter d’ici quelques semaines, je pense surtout que ça leur donne une immense motivation.

(mais bon je dois reconnaitre que ça donne aussi un contexte où le dopage est aussi plus tentant…)

highlander
highlander

Parler de soupson avec un tel pseudo est plutôt amusant .

Froome d'Ambert
Froome d'Ambert

Je l’ai déjà dit ici, le pseudo c’est juste pour le jeu de mot, j’aurais aussi bien pu choisir « Ca va Bardet » (mais ça fait un peu titre de L’équipe) ou « Nibali Ni Sumatra ». Sur Froome, je n’ai pas trop de doutes (sur Astana non plus, en réalité, vu les antécédents) ; mais perso je ne me dope qu’au fromage.

Sérieusement, ça ne choque personne de voir les « tâcherons » Lutsenko, Gatto et Valgren se balader devant Van Avermaet, Vanmarcke et compagnie?

chris83
chris83

Nibali ni Sumatra, celle là il fallait l’oser! Bravo!

rolfsorensen
rolfsorensen

Lutsenko est champion du monde espoir, Valgren gagne 2 fois LBL dans cette catégorie et dans le coup sur les ardennaises et les mondiaux, et dans le groupe qui se joue la 5e place du Tour des Flandres l’an dernier, Gatto a gagné A Travers la Flandre, donc, des « seconds couteaux » peut-être, mais pas des « tâcherons », et ils ne se baladaient pas. Rappelons que le vent de face a limité les tentatives et que les plus purs flandriens se sont raisonnés à ne pas prendre plus tôt la poudre d’escampette.

Lance Neilstrung
Lance Neilstrung

Valgren tacherons ? wow encore un qui regarde que le tour de france en juillet…

PS : Soit pas surpris si le tacheron gagne l’amstel comme il a failli le faire en 2016

highlander
highlander

A cette epoque de la saison non.

calbuth59
calbuth59

Ben oui logique, l’équipe n’a plus un rond, ne paye plus ses salariés mais par contre ils ont un accès illimité à une dope de pointe entièrement gratuite.

rolfsorensen
rolfsorensen

Valgren déjà en vue sur le Tour des Flandres l’an dernier, solide sur le mondial, un puncheur peut-être un peu limité qui se recentre sur les bosses flandriennes, mais pourrait aussi gagner l’Amtel ou Liège un jour. Un chouette coureur, vaillant et généreux dans l’effort.
Pourvu qu’Astana passe l’année. Parce que ce serait un coup dur pour des coureurs qui en ont déjà connu trop l’an dernier.