YOUTUBE

 David Gaudu a-t-il passé un cap ?

Nouvel épisode de votre émission Roue Libre. ! Retrouvez sur le plateau Joseph Ruiz, Paul Harrer et Robin Wattraint.

L’équipe revient sur le Tour du Pays basque et notamment la victoire du Français David Gaudu. Le pensionnaire de l’équipe Groupama-FDJ a arraché son sixième succès chez les professionnels, certainement l’une des plus belles. Il est au centre du débat du jour : le Breton a-t-il passé un cap ?

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube pour ne rien manquer des vidéos.


13 avril 2021
Par Renaud Breban  
Buy me a coffeeOffrir un café Vous avez aimé cet épisode avec Renaud Breban ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.
S'abonner
Me prévenir
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

32 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chris83
Chris83
1 mois plus tôt

Là est toute la question! Gaudu est à un âge où l’on progresse encore, ce qui donne de l’espoir. Deux bémols cependant qui le concernent comme ils concernent en général les coureurs français se vouant en priorité au classement général des courses à étapes ( j’exclus donc Alaphilippe ). 1 le décrochage du niveau des ténors internationaux alors que chez les espoirs ( cf Tour de l’avenir ) les français font au minimum jeu égal avec les meilleurs . 2. L’
Incompréhensible faiblesse dans les contre la montre, une spécialité où naguère on excellait.
Croisons cependant les doigts: après Bardet et Pinot, le nouveau challenger sera peut-être le bon?

Pierre
Pierre
Reply to  Chris83
29 jours plus tôt

Oui les français et le chorno c’est le désamour. A part Chavanel, quel spécialiste du chrono avons-nous eu depuis 20 ans ?
Autre question intéressante, pourquoi un Gaudu bat Bernal chez les amateurs et se montre au même niveau lors de sa première année pro puis quelques années après se trouve à un niveau très inférieur (je doute fort qu’en fin de carrière Gaudu ait gagné autant de courses que Bernal à 25 ans.

Tywin
Tywin
Reply to  Pierre
29 jours plus tôt

Nous avons aujourd’hui Cavagna, Thomas est plutôt bon également. Alaphilippe a quand même gagner un chrono du tour de France et Pinot a toujours limité les dégâts en chrono et a même montré une très belle progression. Selon moi tous les mecs que je viens de citer ont un meilleur niveau relatif à Sylvain Chavanel. Des choses changent fortement à mon sens dans cet exercice notamment chez certaine équipe française qui ont le souci du matériel comme FDJ et Cofidis. Ce qui n’était pas le cas par le passé. Kung est tout de même un coureur d’une équipe française qui est un des tout meilleur coureur de chrono.

Last edited 29 jours plus tôt by Tywin
Chris83
Chris83
Reply to  Tywin
28 jours plus tôt

C’est vrai que l’on a désormais de bons rouleurs de contre la montre.
Où ca ne va pas c’est que ce n’est pas le cas de nos meilleurs coureurs par etape: Bardet,
Pinot,Martin,Barguil,Gaudu qui perdent ainsi toute chance d’enlever un classement général.

Pierre
Pierre
Reply to  Chris83
28 jours plus tôt

Ok pour Bardet. Gaudu n’a encore pas prouvé grand chose, il est souvent irrégulier en montagne. Pinot, c’est pas dans le chrono qu’il perd toute chance. Il a souvent fait des chronos meilleurs que Bernal. C’est son incapacité à maintenir son niveau en montagne durant tout la durée de la course qui pose problème. A présent, avec la nouvelle génération Roglic et Pogacar, c’est mort pour lui je pense. Il a laissé passé sa chance. Dommage.

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  Tywin
25 jours plus tôt

Avec toute l’admiration que je porte à Kung, il est et reste Suisse ! Difficile, donc, d’en faire un excellent spécialiste français du chrono ! Cela dit, il peut permettre à la GFDJ de faire des bons chronos sur les clm par équipes !

Bebene46
Bebene46
1 mois plus tôt

Pour info et sur la succession de Gaudu

À seulement 21 ans, l’espoir du cyclisme français Théo Nonnez a choisi de mettre un terme à sa carrière. En proie au doute et à un profond mal-être, le futur ex-coureur de Groupama-FDJ s’est confié. 

Tywin
Tywin
29 jours plus tôt

Pour ma part je pense que si Roglic avait voulu gagner il aurait fait sauter Gaudu avant le sprint. En revanche ce qui me fait penser que Gaudu a passé un palier c’est ça façon de courir lors de cette étape et surtout son aisance à suivre Roglic lors de son attaque qui a fait sauter tout le monde sauf lui et Carthy.

henri
henri
Reply to  Tywin
28 jours plus tôt

Pour ma part, j’ai plutot le sentiment inverse, dans la derniere montée a mon sens Gaudu pouvait lacher Roglic .

Pierre
Pierre
Reply to  henri
28 jours plus tôt

Je pense aussi, Roglic en avait tellement fait avant et c’est un compétiteur, s’il avait eu la certitude d’être capable de gagner sans Gaudu, il ne se serait pas géné.

Chris83
Chris83
27 jours plus tôt

Le préfet du Nord et le cyclisme ça fait deux! Après Paris Roubaix ce sont les quatre jours de Dunkerque qu’il élimine D’un trait!
A croire que les classiques belges ont eu lieu ( sans problème ) sur une planète éloignée et non à quelques kilomètres !
Bel exemple d’un bureaucrate voulant se simplifier la vie en annulant tout ce qui bouge plutôt que chercher à faire (sur)vivre la région dont il a la responsabilité !

henri
henri
Reply to  Chris83
27 jours plus tôt

oui honte au préfet du nord qui n’est qu’un incapable !

Epgone
Epgone
Reply to  Chris83
27 jours plus tôt

Oui tous des incapables et des glandeurs ces fonctionnaires territoriaux…merci CNEWS

DomdeLyon
DomdeLyon
25 jours plus tôt

Pour en revenir à Gaudu… (Aussi désolante et incompréhensible soient les annulations de Paris Roubaix et des Quatre Jours de Dunkerque, Chronique de vélo, ce n’est pas le “forum de l’Equipe” !)… je suis complètement d’accord (et en particulier avec @chris 83) avec le fait que le principal problème qui se présente à lui comme à tous les coureurs français dont on veut absolument faire des vainqueurs potentiels “du” Tour (comme si il n’y avait pas d’autres courses absolument magnifiques à gagner !?) sont les chronos (individuels ET par équipes, cela dit en passant). Dans cette discipline, seul Cavagna me semble avoir vraiment le niveau de lutter avec les meilleurs… mais “Le Tour” est bien loin de ses ambitions ! De plus, comme le souligne @ Pierre, Gaudu s’est également souvent montré irrégulier en montagne, capable du meilleur (gagné des étapes magnifiques) comme du pire (victime de véritables “coup de pompe”)… Même si, c’est vrai, comme le dit @ Tywin, il semble avoir franchi un nouveau palier cette année. Mais en fait, la question que je me pose est de savoir pourquoi, dès qu’un coureur français affiche des qualités certaines sur les courses à étapes, il doit absolument falloir en… Lire la suite »

Pierre
Pierre
Reply to  DomdeLyon
25 jours plus tôt

C’est vrai que ça met la pression et que c’est sans doute nuisible. Mais dans le même temps, ça semble compréhensible, on est en France et pas un français n’a gagné le tour depuis près de 40 ans.
Je pense qu’il y a aussi un problème de préparation en France. Les français les plus forts, à de rares exceptions sont ceux qui sont à l’étranger (Alaphilippe, Barguil en son époque…) Quant à l’écart entre Gaudu et Bernal, il faut se souvenir que le second n’était pas supérieur au premier avant d’aller chez Sky, où les coureurs (quelles qu’en soient les raisons) font un bon en performances. Je serais curieux de voir ce que donneraient les performances de Gaudu chez Ineos. Il n’est pas exclu qu’il serait proche de Bernal.
Ceci étant, reste à voir ce que va faire aussi ce dernier, car il me semble que l’équipe Ineos a fait un gros bon en arrière niveau perf.

AngeloPardi
AngeloPardi
Reply to  Pierre
22 jours plus tôt

Je voudrais bien savoir quand Barguil a été meilleur que Pinot ou Bardet…

Pierre
Pierre
Reply to  AngeloPardi
22 jours plus tôt

D’où le “à de rares exceptions….”

Mais Barguil volait dans le tour quand il était chez Sunweb. 2 étapes du tour à la pédales et un peu plus tôt 2 de la vuelta. Revenu en France, son niveau est devenu quelconque, j’ai du mal à l’imaginer partir dans l’Izoard et s’imposer.

AngeloPardi
AngeloPardi
Reply to  Pierre
22 jours plus tôt

C’est toujours plus facile de remporter des étapes quand on n’est pas une menace pour le général… L’année ou Barguil remporte deux étapes, Bardet en prend une et fini troisième !

Parmi les coureurs français performants des dernières années, on a Alaphilippe, Cavagna et Barguil à l’étranger, contre Pinot, Démare, Bardet, Gaudu, Madouas, Cosnefroy, et Martin dans les équipes françaises…

Last edited 22 jours plus tôt by AngeloPardi
AngeloPardi
AngeloPardi
Reply to  Pierre
14 jours plus tôt

Il volait tellement chez la Sunweb que l’équipe ne voulait pas renouveler son contrat ! Durant tout son séjour chez eux il n’a fait des étincelles que très irrégulièrement.

Pierre
Pierre
Reply to  AngeloPardi
22 jours plus tôt

D’où le ” à de rares exceptions”. Barguil chez Sunweb était beaucoup plus fort qu’à l’heure actuelle.

AngeloPardi
AngeloPardi
Reply to  DomdeLyon
22 jours plus tôt

Pinot et Bardet on fait des podiums et des tops 5 sur les grands tours – Pinot aurait pu gagner en 2019… Leur talent (ou celui d’un Gaudu d’ailleurs) serait gâché à jouer des étapes de montagnes dans les échappées !
Un coureur comme Bardet – mauvais rouleur, mauvais sprinteur, et pas le meilleur des puncheurs, n’a quasiment aucune chance sur les grandes classiques. Que voulez vous qu’il fasse d’autre que jouer le général des grands tours ?

On peut progresser en chrono : Pinot a progressé, beaucoup. La FdJ est aujourd’hui une des meilleures équipes en chrono par équipe, pas au point d’en faire une force, mais assez pour que ce ne soit plus une faiblesse.
Gaudu pourra travailler aussi, s’il le souhaite. Pour l’instant il vient de réussir une brillante place.

On pourrait aussi avoir une vision un peu lucide de la réussite des coureurs français : le palmarès de Pinot seul est plus beau que tout ce que le cyclisme français a remporté entre 2001 et 2010…

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  AngeloPardi
18 jours plus tôt

Je ne remets absolument pas en cause le talent et les capacités des coureurs que vous citez… Je vous trouve même un peu dur avec Bardet qui à quand même prouvé (comme Pinot) qu’il pouvait jouer la victoire aussi sur des courses en lignes (classiques, championnat du monde,…)… Il est certain que le Tour 2019, grâce aux performances de Pinot et Alaphilippe reste évidemment dans toutes les mémoires… Cependant, malgré tout leur talent, ces coureurs ne sont jamais parvenu, pour différentes raison, à “conclure” et ont toujours été barrés par des coureurs plus performants régulièrement… et désormais beaucoup plus jeune ! Aussi, je crains que leur avenir soit un peu derrière eux ! Les espoirs se portent donc sur la nouvelle génération des Gaudu et Martin, auxquels j’ajouterai Clément Champoussin qui me fait aussi forte impression… mais à âge égal, Ils ne supportent pas la comparaison avec Bernal, Pogacar, Evenoepel ou même Van der Poel, Pidcock ou Van Aert dans un autre registre !
Quand au plus beau palmarès français… Vous “oubliez” Alaphilippe ! Sans rancune ;)

AngeloPardi
AngeloPardi
Reply to  DomdeLyon
16 jours plus tôt

J’ai dit “Pinot a un plus beau palmarès que tout le cyclisme français des années 2001 à 2010.” A ma connaissance, Alaphilippe n’a commencé à briller qu’à partir de 2015… Sans rancune ;)

Bardet est un brillant coureur, mais ses qualités ne lui permettent pas de jouer la gagne sur les grandes classiques – elles lui garantissent cependant de très belles places d’honneur. En gros il est obligé de gagner en solitaire à cause de sa faible pointe de vitesse sans avoir les qualités de rouleur et de puncheur qui lui permettraient de s’isoler sur les Ardennaises. Collectionner les podiums comme en 2018 reste un brillant résultat, mais s’il veut remporter des courses cela passe par des courses par étapes (ou le tour de Lombardie).

Chris83
Chris83
20 jours plus tôt

Pinot et Bardet pour ma part sont de très beaux coureurs qui n’auront pas à rougir de leur carrière. Le gros problème pour eux a été de supporter une pression médiatique incroyable qui leur en demandait trop pour leurs réelles capacités ( nettement supérieures pour Pinot sur Bardet tout de même ) parce que la France attend désespérément depuis très longtemps un nouvel Hinault. Alaphilippe est venu combler une partie de cette attente sur les classiques, laissons à Gaudu encore un ou deux ans pour voir si l’autre moitié sera enfin satisfaite.

Pierre
Pierre
Reply to  Chris83
18 jours plus tôt

J’aimerais que ce soit le cas, mais si Gaudu progresse, il me semble encore très loin d’un Pogacar, d’un Roglic pour ne citer qu’eux. Le chrono mais aussi le placement dans la plaine sont des sources de faiblesses, la FDJ étant coutumière des fonds de bordure…

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  Pierre
18 jours plus tôt

Malheureusement complètement d’accord !

henri
henri
Reply to  Pierre
16 jours plus tôt

D’accord avec toi sauf sur l’aspect bordure, je pense que si la FDJ étit mauvaise sur e bordures il y a quelques années, je pense qu’elle est maintenant bien mieux armée pour cela

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  Chris83
17 jours plus tôt

Complètement d’accord pour Pinot et Bardet. Et au delà de ce que vous dites fort justement et au delà de ne (peut-être) pas supporter la pression médiatique et l’enjeu économique c’est (curieusement) leurs “faiblesses” qui me rassurent le plus chez ces deux là. Ce sont (encore ?) de grands champions “humains” avec leurs faiblesses, leurs passages à vide, et non pas des “machines” à gagner. C’est sans doute très triste pour eux d’être passés “à côté” de l’objectif ” Tour de rance… Mais c’est aussi rassurant d’un point de vu humai, éthique et sportif.

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  DomdeLyon
17 jours plus tôt

Promis, Tour de …rance, n’est pas volontaire, mais peut-être un lapsus… révélateur ! ;)

Pierre
Pierre
Reply to  DomdeLyon
17 jours plus tôt

Très joli coin la Rance, j’y fait du vélo en été !

DomdeLyon
DomdeLyon
Reply to  Pierre
17 jours plus tôt

;)

DomdeLyon
DomdeLyon
17 jours plus tôt

En réalité, ce qui me surprend le plus, c’est cet engouement et cette “fixation” quasi permanente pour “Le Tour”… Pourtant, au delà de l’aspect financier et mercantile des choses qui ont leur importance, certes, mais qui me dépassent ET ne m’intéressent absolument pas, et pour en rester sur le plan “sportif”, “Le Tour”, depuis les années 2000 (et avant !), c’est quand même la grande arnaque Amstrong, Indurain, Campani, Virenque et compagnie puis ensuite la farce grotesque et tragique Sky/Froome… Seul le tour 2019 nous a fait espérer “autre chose”… avant le soporifique Tour 2020 !… Comment se passionner encore pour cette course où, soyons honnêtes, il ne se passe jamais rien de passionnant (allez : les dernières bornes des étapes de plat et les derniers mètres des étapes de montagne… Bon j’exagère peut-être un peu, mais avouez que je ne suis pas loin de la vérité !)… Alors : 40 ans sans victoire française.. Et alors ? Mieux valent des victoires d’étapes magnifiques et des maillots jaunes, vert ou à pois (même éphémères) obtenus avec le panache plutôt que des victoires finales qui finalement n’attirent à chaque fois, au bout du compte, que soupçons, suspicions et doutes !