Après avoir décroché une troisième Flèche mercredi, Valverde pourrait faire de même sur Liège
25 avril 2015
Par  Robin Watt 
pub Grupetto Shop

Valverde en route pour un autre triplé ?

Compte tenu des courses d’attentes offertes par l’Amstel et la Flèche wallonne au cours de la dernière semaine, il est facile d’imaginer un scénario similaire ce dimanche sur Liège-Bastogne-Liège. Même si tout le monde espère une course débridée, il y a des chances pour que tout se décante dans la côte d’Ans, à quelques encablures de la ligne d’arrivée. Dans ce cas, Alejandro Valverde, qui a remporté une troisième Flèche wallonne mercredi, pourrait réaliser pareille performance sur la Doyenne.

– Les Favoris

**** Alejandro Valverde : Il ne lui a pas manqué grand chose sur l’Amstel, échouant dans la roue de Kwiatkowski. Mais le Murcian a montré sur la Flèche wallonne qu’il était l’un des hommes les plus en forme cette semaine. Facile dans la montée du Mur de Huy, il a pris le temps de jauger tous ses adversaires avant de filer tranquillement vers la victoire. Ce dimanche, tout le monde courra donc en pensant à lui. Mais pour lui ôter toute chance de victoire, il faudra simplement prendre le risque de partir avant la côte d’Ans, ce qu’on espère sans trop y croire…

**** Michal Kwiatkowski : Physiquement et tactiquement très costaud sur l’Amstel, le Polonais s’est positionné comme un candidat très sérieux à un sacre sur la Doyenne. Lors des Mondiaux, en septembre dernier, il avait réussi à disposer de concurrents plus expérimentés en partant là où on ne l’attendait pas. C’est également de cette manière qu’il pourrait forger une victoire à Liège, même si sa pointe de vitesse lui offre aussi la possibilité d’attendre le dernier moment pour déposer tout le monde.

*** Vincenzo Nibali : En grand nostalgique du cyclisme qu’il est, le Squale rêve de remporter Liège-Bastogne-Liège. Il en était tout près en 2012, simplement battu par une fringale et un Iglinskiy des – trop – grands jours. Après être déjà passé à l’offensive dimanche dernier sur l’Amstel, il pourrait donc retenter de partir dans la Roche-aux-Faucons. Car lui peut en être sûr, s’il attend le dernier moment, il ne gagnera pas. Alors s’il a les jambes, il tentera de loin, ça ne fait aucun doute.

– Les Outsiders

*** Philippe Gilbert : Comme il est chez lui, le Wallon est forcément l’un des candidats à la victoire. Mais s’il a toujours été cité parmi les favoris, il n’a gagné qu’une fois, lors de son printemps exceptionnel de 2011. De quoi installer une certaine prudence : Gilbert qui gagne à Liège, cela relèverait finalement de l’exploit, surtout avec le début de saison très discret qu’il réalise, et sa chute sur la Flèche qui pourrait laisser des traces.

*** Daniel Martin : Vainqueur en 2013, il était tout proche de récidiver l’an passé. Il s’en est fallu d’une chute dans le dernier virage pour que l’Irlandais cède sa couronne. S’il l’a longtemps eu en travers de la gorge, celui qui a depuis remporté le Tour de Lombardie a su s’imposer comme un spécialiste de la Doyenne, capable de faire péter tout le monde dans la côte d’Ans.

** Joaquim Rodriguez : Quatrième de la Flèche wallonne en milieu de semaine, le Catalan n’a pas été aussi impressionnant qu’à l’habitude. Mais il n’en reste pas moins l’un des seuls capable de partir en solitaire dans la côte de Saint-Nicolas. Deuxième de l’épreuve en 2013, anticiper de quelques kilomètres paraît être sa seule chance de victoire.

** Domenico Pozzovivo : Après un début de saison quasiment identique à celui de cette année, l’Italien avait terminé cinquième à Liège l’an passé. Cette saison, fort d’une victoire importante sur une étape du Tour du Trentin, il arrive avec des jambes de feu et une confiance au beau fixe.

– A ne pas sous-estimer

** Michael Albasini : Troisième de la Flèche wallonne ce mercredi, le Suisse devrait mener une équipe Orica orpheline de Gerrans et qui pourtant s’en sort très bien. Sur la Doyenne cependant, il manque clairement de références…

* Simon Gerrans : L’Australien tenant du titre est au centre de toutes les questions. Sa chute aux Strade Bianche l’a empêché de se préparer correctement, mais il paraît impossible qu’il vienne simplement pour faire le nombre. Si la course ne se décante pas, il pourrait très bien être présent dans le final.

* Romain Bardet : Comme Pozzovivo, le Français est passé par le Tour du Trentin pour se préparer. Et sur les routes italiennes, Bardet a tenté de très loin, nouveau signe de son audace. Cela pourrait servir ce dimanche à celui qui avait terminé dixième à Liège l’an dernier.

* Roman Kreuziger : Avec un Sagan qui a finalement fait l’impasse sur les ardennaises, Kreuziger se voit confier le leadership de l’équipe Tinkoff. Quatorzième de l’Amstel, onzième de la Flèche, il monte crescendo et pourrait améliorer sur la Doyenne sa quatrième place de 2011.

* Tony Gallopin : On attendait le Français sur l’Amstel, il a répondu présent, terminant sixième et dans le groupe se disputant la victoire. Mais désormais, c’est sur une course autrement plus difficile qu’on veut le voir à l’œuvre.

Mentions : Rui Costa, Jelle Vanendert, Bauke Mollema, Warren Barguil, Jakob Fuglsang, Julian Alaphilippe, Frank Schleck, Sergio Henao, Diego Ulissi, Daniel Moreno et Tom-Jelte Slagter.

pub Grupetto Shop

5
Poster un commentaire

avatar
5 Threads de commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
4 Auteurs de commentaire
KeldermanIsaakAlexandre Pejucisco Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
kelderman
kelderman

Aller je me lance dans les pronos:
1 Nibali
2 Valverde
3 Kwiatkowski
4 Bardet
5 Gallopin
6 Kreuziger
7 Costa
8 Kelderman
9 Voeckler
10 Dan Martin

Soyons fou, je vois une course dynamique avec de nombreuses attaques… Même si c’est vrai que si les coureurs ne dynamise pas la course Valverde va sûrement s’imposer.

(Je remet le même poste)

cisco
cisco

Gasparotto, Kwiatowski, gallopin, uran, costa, rolland.

Alexandre Peju
Alexandre Peju

Valverde en patron et costaud.

Isaak
Isaak

Content en tout cas qu’il y ait de plus en plus d’interactivité sur votre site, je dois dire que l’arrêt inattendu de vos confrères de Velochrono m’avait un peu chagriné et grâce à vous, la transition est beaucoup plus aisée compte tenu de la qualité de vos éditos. Merci encore.

Kelderman
Kelderman

Bon ba victoire de Valverde… Bien jouer @Alexdandre Peju… On a quand même une course dynamique et très intéressante, je trouve ! Grâce aux Astana.