Il y a un an dans le Paterberg, Cancellara lâchait son seul adversaire, Sagan - Photo Icon Sport
5 avril 2014
Par  Robin Watt 

Quatre fantastiques pour un monument

Au départ du Tour des Flandres, dimanche, difficile de distinguer clairement un favori. Car en réalité, ils sont quatre à pouvoir légitimement prétendre à la victoire : les deux monstres habituels, Fabian Cancellara et Tom Boonen, mais aussi les deux jeunes aux dents longues, Peter Sagan et Sep Vanmarcke. Les deux premiers ont pour eux l’expérience ; les deux autres l’avantage des derniers résultats. Et tous ont un talent incroyable. Cela promet une belle bagarre !

– Les Favoris

***** Fabian Cancellara : Le Suisse est le tenant du titre, et il s’est montré plutôt à son avantage sur le GP E3. Certes, il était mal placé à un moment clé et une chute devant lui l’a empêché de suivre le bon wagon dans le Vieux Quaremont. Mais le leader de l’équipe Trek a réagi – un peu tard c’est vrai -, montrant dans le Paterberg quelques kilomètres plus loin que ses jambes répondaient bien. A 33 ans, Canci a l’expérience pour lui, et déjà deux Ronde dans la besace. Seul bémol, il lui faudra, comme toujours, arriver seul à Audenarde.

***** Peter Sagan : Le Slovaque a remporté il y a un peu plus d’une semaine le GP E3, à la réputation de « mini Tour des Flandres. » Un succès qui pourrait se concrétiser, enfin, par une victoire sur un monument. Passé à travers de Milan-Sanremo, Sagan reviendra sur une course qu’il a manqué de peu l’an dernier, deuxième derrière Cancellara et lâché à quelques mètres seulement du sommet du Paterberg. Celui qui a jusque là souvent appris de ses erreurs pourrait donc refaire la même qu’en 2013, en un tout petit peu mieux.

**** Sep Vanmarcke : La véritable révélation est survenue sur le dernier Paris-Roubaix pour le Belge de la Belkin. Depuis, il n’a cessé de confirmer, notamment en ce début de campagne flandrienne. Placé partout où il a couru (top 5 sur le Het Nieuwsblad, Kuurne-Bruxelles-Kuurne, le GP E3 et Gand-Wevelgem), Vanmarcke s’avance comme un favori plus que crédible. Endurant et à l’aise dans les monts, il sera sans doute présent dans le final. Reste à savoir avec qui, car au sprint, il est moins rapide que Sagan voire Boonen.

**** Tom Boonen : Tommeke a eu un début de saison mitigé. Vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, il a ensuite vécu un drame familial et une reprise difficile sur l’enchaînement E3 – Gand-Wevelgem. Un temps, on a même cru que le Flamand était sévèrement touché au pouce. Finalement, la blessure était anodine et Boonen pourra tenir son rang dimanche matin. Mais pour quel résultat ? Irrégulier au possible en 2014, il lui faudra sortir une performance comme il nous en avait gratifié lors de ses plus belles années pour espérer la victoire.

– Les Outsiders

*** Niki Terpstra : Le Hollandais est officiellement équipier de Boonen, mais dans le passé, ils ne sont pas rares les lieutenants qui ont saisi leur chance sur le Ronde. Devolder (2008 et 2009) et Nuyens (2011) pourraient ainsi inspirer celui qui a déjà remporté cette saison le Tour du Qatar et A travers la Flandre, avant de terminer deuxième du GP E3. Flandrien confirmé depuis quelques années, Terpstra a peut-être là l’occasion rêvée de décrocher un monument. En tout cas, il est en pleine forme, et saura suppléer Boonen si le besoin s’en fait ressentir.

*** Sylvain Chavanel : Lui a décidé de quitter l’écurie OPQS pour voler de ses propres ailes chez IAM. Après un début de campagne compliqué, il est temps pour le Français de montrer que son choix était le bon. Deuxième du Ronde en 2011, Mimosa le sait : à 34 ans, il n’aura plus souvent l’opportunité de jouer la gagne sur un monument. Libéré et déterminé à saisir sa chance, c’est sans doute l’année ou jamais.

*** Greg van Avermaet : Deuxième du Het Nieuwsblad en ouverture de la saison flandrienne, le Belge s’est depuis fait assez discret. On l’attendait sur le GP E3 et Gand-Wevelgem, mais il n’a fait qu’un top 10 en deux courses. Cette année véritablement leader de la BMC sur les classiques pavées, il ne doit pas laisser passer sa chance. Mais peut-être n’est-il pas capable de supporter une telle pression…

** Lars Boom : Le Néerlandais s’est fait plutôt discret jusqu’à maintenant, ne participant qu’à deux flandriennes, et y décrochant des résultats anecdotiques. Mais on connaît ses qualités de rouleur, de puncheur et de flandrien, ce qui fait de lui un outsider sérieux. En partant de loin, il fait partie de ceux qui peuvent résister jusqu’au bout pour décrocher un succès de prestige.

– A ne pas sous-estimer

** Stijn Devolder : On l’a répété des dizaines de fois, le Belge, double vainqueur du Ronde, n’a jamais été aussi bon que lorsqu’on ne l’attendait pas. Après avoir été le lieutenant de Boonen, le voilà aux côtés de Cancellara, grand favori de l’épreuve. Présent dans le final de Gand-Wevelgem, il ne fait aucun doute qu’en cas de problème de son leader, il tentera quelque chose.

** Yoann Offredo : Qu’attendre du tricolore ? Aussi à l’aise dans les bosses que sur les pavés, le protégé de Marc Madiot devra flairer le bon coup. S’il sera contraint de partager le statut de leader avec Arnaud Démare, on imagine assez mal le sprinteur de la FDJ.fr passer sans encombre les 17 monts, ce qui devrait laisser un peu de champ à Offredo.

* Geraint Thomas : L’Anglais s’est montré en ce début de saison, sur Paris-Nice d’abord, mais surtout sur le GP E3. C’est lui qui a fait passer la course dans une autre dimension dans le Vieux Quarement, provoquant la cassure avec Cancellara et le départ de ceux qui se sont ensuite disputés la victoire. Dimanche, il retrouvera ces monts familiers, et pourrait de nouveau se lever de sa selle.

* Tony Gallopin : Chez Lotto-Belisol, le rôle de leader sera partagé entre Roelandts (troisième du dernier Tour des Flandres) et le Français. Cependant, longtemps dans l’ombre de Cancellara, c’est le moment pour Gallopin de montrer qu’il peut être plus qu’un lieutenant sur les flandriennes.

* Filippo Pozzato : Parce que l’Italien ne meurt jamais, et qu’on l’enterrait déjà bien avant son podium de 2012, on se doit de le placer dans cette liste. Mais très franchement, après des mois à être transparent, il serait vraiment étonnant de le voir à l’avant de la course.

Mention : Arnaud Démare, Björn Leukemans, Sebastian Langeveld, Jürgen Roelandts, Zdenek Stybar, Stijn Vandenbergh, Damien Gaudin, Borut Bozic, Alexander Kristoff, Edvald Boasson Hagen.

Retrouvez aussi le parcours et les engagés de ce Tour des Flandres.

Poster un commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir