La nouvelle ne devrait être officielle que ce jeudi, mais c’est déjà un secret de polichinelle. En 2014, le coureur français Sylvain Chavanel portera les couleurs de l’équipe suisse IAM. Un choix plutôt surprenant de la part d’un coureur qui semblait bien chez Omega-Pharma Quick-Step et qui n’est pas certain d’évoluer l’an prochain en World Tour…

La fin d’un long feuilleton

Les transferts sont ouverts depuis le 1er juillet dernier, mais à cette date, les spéculations autour du destin de Chavanel avait déjà débutées. Annoncé un temps chez AG2R La Mondiale avant finalement de voir les rumeurs affirmant qu’il resterait au sein de la formation de Patrick Lefévère, le natif de Châtellerault a finalement surpris son monde en choisissant de filer en Suisse, chez Serge Beucherie. Surpris parce que de plus en plus, on pressentait le Viennois prolonger chez OPQS. Il y a quelques jours encore, en conférence de presse, le principal intéressé ne souhaitait pas répondre aux questions concernant son avenir. C’était pour lui à l’équipe pour laquelle il courra en 2014 d’annoncer la nouvelle. Après cette déclaration, il n’oubliait pas d’adresser un petit sourire à ses dirigeants placés juste à côté. Un joli coup de bluff !

Mais ça n’empêche pas que la décision surprenne. Si l’on savait depuis quelques temps que la piste menant à AG2R La Mondiale était morte en raison des conditions financières du Français, on ne l’imaginait pas rejoindre une formation qui évolue cette année en Continental Pro et qui n’est pas du tout assurée de monter en World Tour. Ce qui n’assure donc absolument pas à Mimosa de participer aux classiques qu’il aimerait enfin gagner, ni même à un grand tour, dont IAM s’est vu refuser des invitations cette année. Un choix qui apparaît donc comme risqué pusiqu’à 34 ans, l’ancien champion de France voit ses dernières années arrivées, et ne pourra plus jouer les premiers rôles très longtemps…

Une équipe ambitieuse

Toutefois, le choix de Chava se défend. La structure helvète est très ambitieuse, et avait déjà pour but d’atteindre l’élite du cyclisme mondial cette année, pour sa première saison dans le milieu. Ca n’a pas été possible mais l’équipe qui compte déjà dans ses rangs Heinrich Haussler ou Thomas Lövkvist compte bien franchir un pallier en 2014. En plus de Sylvain Chavanel, qui sera assurément la plus grosse recrue de l’écurie suisse, on parle déjà de Jérôme Pineau-  qui pourrait suivre son coéquipier et ami – mais surtout d’Andras Kloden. Un recrutement qui pourrait bien amener l’équipe IAM jusqu’au World Tour, d’autant que l’on sait désormais que la structure Euskaltel libèrera une place la saison prochaine. L’espoir est donc permis, avec en prime un rôle de leader indiscutable pour le triple vainqueur d’étape sur les routes du Tour de France.

Buy me a coffeeOffrir un café
Vous avez aimé cet article de Robin Watt ? Participez à l'élaboration du prochain en contribuant aux frais d’hébergement du site.