Au terme d'une saison 2019 haletante, à vous, lecteurs, de livrer votre verdict - Photo ASO / T. Maheux

Bilans 2019 : A vos notes

A la Chronique du Vélo, la fin de saison est synonyme de bulletins de notes et d’appréciations.

Comme l’an dernier, nous avons décidé de vous consulter, lecteurs, avant de démarrer notre conseil de classe. Vous voici dans le rôle des délégués. L’idée est de pouvoir, sur chaque article bilan qui sera publié à partir de la semaine prochaine, comparer votre note avec la nôtre, celle de la rédaction. Ainsi, nos bilans n’influenceront pas vos notes – et promis, de notre côté, on a déjà voté, pour ne pas être influencés pas les vôtres.

Concernant les critères, chacun fixe les siens. Vous pouvez nous préciser, dans le formulaire ci-contre, la façon dont vous avez décidé de procéder. Mais gardez à l’esprit que ces notes (sur 20) doivent vous être personnelles et qu’il ne s’agit pas de reproduire le classement UCI ou de ne récompenser que le nombre de victoires. Prenez le temps de la réflexion, donc.

Vous avez 72 heures, jusqu’à dimanche soir, pour nous livrer vos verdicts avant le bilan. Vous aviez été nombreux, l’année dernière. Nous espérons que vous serez autant à le faire cette année. Nous avons besoin de vous pour commencer ces bilans.

Et Vous ? Quelles notes donnez-vous aux équipes de la saison ?

/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20
/20

18
Poster un commentaire

avatar
8 Threads de commentaires
10 Réponses
1 Followers
 
Commentaire suscitant le + de réactions
Thread le + chaud
10 Auteurs de commentaire
DomdeLyonJameshighlandergreen_gregR7814 Auteurs de commentaire récent

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me prévenir
Christophe
Christophe

Mais dites moi, y’aurait pas une émission qui serait passée à la trappe ?

R7814
R7814

Comme l’an passé, j’ai retenu quelques critères pour établir mes notes (ce que je n’ai pas encore fait) :
1) les résultats bruts
2) la progression/régression dans les résultats par rapport à 2018
3) les attentes que j’avais vis-à-vis de l’équipe en début de saison
4) la capacité à peser sur les courses

R7814
R7814

Je précise que la capacité à peser sur les courses tient aussi compte des erreurs stratégiques (en tout cas les plus flagrantes, le couac des Groupama-FDJ qui leur fait perdre le maillot cyclamen sur le Giro)

highlander
highlander

D´un autre coté dificile de leur en vouloir d´avoir essayé un coup de panache pour tenter la victoire d´étape en risquant du maillot au lieu de rester tranquille. Ca aurait marché que tout le monde aurait salué la prise de risque gagnante du jeu .

La Jonchère
La Jonchère

Perso, je suis parti du principe qu’une saison réussie était d’abord une saison où l’équipe avait su accompagner ses leaders pour qu’ils remplissent leurs principaux objectifs. J’ai donc commencé par regarder l’effectif de chaque équipe, pour identifier les principaux leaders et coureurs susceptibles de faire de bons résultats, et ainsi évaluer les attentes légitimes en début de saison. J’ai ensuite comparé ces attentes aux résultats finaux, en me concentrant sur les leaders mais en incluant également le nombre total de victoires de l’équipe et en prenant en compte les bonnes surprises et les révélations de l’effectif, ainsi que la dynamique collective au sein de l’équipe. J’ai aussi essayé de comparer avec les saisons précédentes, pour déceler les signes d’une progression, d’une stagnation ou d’une régression.

tranquillo
tranquillo

J’apprécie ces rendez-vous “interactifs”, mais je vais quand même me permettre une suggestion. En plus des équipes, ne pensez-vous pas qu’il puisse être intéressant de noter les courses ?

C’est un peu comme en football, je n’ai jamais compris qu’il y ait pléthore de récompenses de fin d’année pour les meilleurs joueurs, et jamais aucun trophée du meilleur match… Il me semble pourtant que quand on regarde une demie-finale de C1, on a davantage envie de voir un grand match qu’un grand joueur (la plupart des gens, en tous cas, même s’il y a des exceptions partout, évidemment).

R7814
R7814

Quand Cyclingnews faisait voter les lecteurs pour ses récompenses de fin d’année (jusqu’en 2017, j’espère que cette année ils vont le refaire), il y avait trois catégories sur les courses : la course à étape de l’année (catégorie mixte), la classique de l’année (catégorie mixte) et le moment le plus mémorable de l’année (ex : Froome à pied sur le Ventoux en 2016) pour les hommes et pour les femmes

James
James

On a le droit (le devoir ?) de mettre 0 à Vital Concept ?

rolfsorensen
rolfsorensen

Bah ils ont été plus remuants que Dimension Data, non ?

La Jonchère
La Jonchère

Personnellement je ne trouve pas que Vital ait fait une saison si désastreuse, vu leur effectif. 13 victoires dont 3HC, deux sprinters qui assurent à leur niveau (Coquard gagne 8 fois, Manzin 4 fois). Certes les autres “leaders” (Vichot et Rolland) passent à côté, mais est-ce qu’il y avait vraiment quelqu’un pour croire en début de saison qu’ils allaient faire grand chose? Pour moi, c’est comme prévu la saison médiocre d’une petite équipe dotée d’un effectif assez faible, ni plus ni moins. Des équipes comme Katusha, Dimension Data voire même Sunweb, vus la qualité de leur effectif et de leurs leaders et l’absence de gros résultats à la fin, méritent à mon sens un jugement plus dur.

James
James

Ouais c’est vrai que c’est pas non plus nul de chez nul. Et les “attaque de Pierre Rolland” ça fait toujours autant marrer.

green_greg
green_greg

Si on mets 8 à l’équipe et -8 à toute la comm’ et le baratin qu’on a vendus, ça marche ?

R7814
R7814

J’ai donné peu de très bonnes et très mauvaises notes, la très grande majorité des équipes ont entre 8 et 15 (seules Dimension Data et Katusha ont moins, seules trois équipes ont plus – à vous de deviner lesquelles haha).

Pour moi, les deux types d’équipes les plus difficiles à noter sont :
– celles qui ont perdu des leaders (sans les remplacer) l’intersaison, par exemple CCC Team (j’ai considéré ici que l’équipe était la suite de BMC Racing Team). GVA a fait une bonne saison (sans être stratosphérique non plus), derrière c’est très faible, mais on le savait dès le début de saison…
– celles qui ont eu à la fois des leaders déçevants mais aussi de bonnes surprises, comme UAE Emirates, où leurs leaders (mis à part Alexander Kristoff) ont bien déçu, mais on ne s’attendait pas non plus à voir Pogacar faire une aussi brillante saison (même si on savait qu’il avait du potentiel)…

highlander
highlander

De gauche á droite Evans, Alaph, Bardet .

DomdeLyon
DomdeLyon

J’ai privilégié une méthode beaucoup moins experte et bien plus suggestive n’ayant pas vu toutes les courses ni tout leur déroulement… A savoir les résultats obtenus, bien sûr, mais surtout la présence et le poids pesé sur la course… Même s’il n’ont pas été déterminant et qu’ils ne se sont pas traduits par une victoire. Un petit regret : l’absence de Corendon Circus, bien meilleure que certaines grosses écuries WT…

James
James
DomdeLyon
DomdeLyon

Et c’est bien regrettable ! (A mon avis)…