Alberto Contador et Alejandro Valverde ne se sont plus affrontés depuis la dernière Vuelta, et ils se retrouvent aujourd'hui en Andalousie - Photo Unipublic / Graham Watson
15 février 2017

Les grimpeurs au soleil

L’Andalousie, en plus d’offrir des routes agréables pour un mois de février, a pris l’habitude de permettre aux meilleurs grimpeurs du peloton de s’affronter après la trêve hivernale. Et si Alejandro Valverde s’est imposé quatre fois sur les cinq dernières éditions, l’Espagnol aura fort à faire pour augmenter le record de victoires.

La Sky en force

Christopher Froome avait choisi la Ruta del Sol pour effectuer sa rentrée en 2015. Un formidable duel avec Alberto Contador avait été engagé pour que le Britannique se détache finalement sur les pentes de l’Alto de Allanadas. Mais cette année, quatre de ses gregarios ont décidé de faire le déplacement. Mikel Landa, Wout Poels, Mikel Nieve et Diego Rosa, tous des leaders potentiels habituellement mis au service Kenyan Blanc, tenteront de prouver leur véritable valeur. Avec une difficulté : trouver une hiérarchie au sein de la formation anglaise, qui se dessine pourtant si bien en la présence du triple vainqueur du Tour. Landa pourrait être le plus à l’aise en montagne, mais le contre-la-montre de onze kilomètres n’est pas à son avantage. Poels, quatrième sur le Tour de Valence la semaine dernière, pourrait donc tirer les marrons du feu. A moins qu’une course de mouvement, sans miser sur un seul atout, ne soit adoptée pour faire face aux profils escarpés. Sûrement la meilleure solution pour isoler un Valverde déjà intenable.

Parce que l’Espagnol a déjà levé les bras cette saison. Auteur d’une véritable démonstration sur ses routes d’entraînement à Murcie, son offensive à 70 bornes du but atteste de sa grande confiance et d’un bel état de forme. Sauf qu’il ne sera pas le seul opposant au Team Sky. Lâcher les coéquipiers d’Alberto Contador pourrait être un autre objectif des hommes en noir de Sky. Le Pistolero s’apprête à étrenner ses nouvelles couleurs et même sans repères depuis la fin de saison dernière, il pourra compter sur sa motivation et sa fougue légendaire pour affronter le plateau relevé qu’accueillent les routes du sud de l’Espagne. « Je suis impatient de commencer cette saison, expliquait-il à CyclingNews en début de semaine. Tout a commencé de bien meilleure manière que les années précédentes. » De quoi augurer de belles attaques dont lui seul a le secret.

Et si les Français…

Mais la plus forte concurrence pour la bande à Dave Brailsford est peut-être tricolore. S’ils ne sont pas alliés, Pierre Rolland, Warren Barguil et surtout Thibaut Pinot viennent tous les trois avec de réelles cartes à jouer. Les deux premiers effectuent leur reprise, avec en objectif lointain le mois de juillet. Ce sera plus un premier test qu’une véritable course au podium que joueront les deux compères. Pas de quoi les freiner, eux qui ne sont jamais avares d’efforts pour se placer parmi les meilleurs. Pinot voudra quant à lui rétablir la situation après sa performance à Valence, histoire de montrer que ce n’était qu’un accident de parcours et désormais rien d’autre qu’un mauvais souvenir. Il tâchera de tirer un avantage de l’épreuve chronométrée de vendredi. Ce sera sa première avec le maillot bleu-blanc-roug, qui pourrait lui donner des ailes. Et le mener vers un succès final qui aurait fière allure face à tout ce beau monde.

Nos Favoris

**** Alejandro Valverde, Alberto Contador
*** Thibaut Pinot, Wout Poels, Mikel Landa
** Jurgen Van Den Broeck, Rigoberto Uran, Tim Wellens, Pierre Rolland
* Warren Barguil, Ion Izagirre, Daniel Navarro, Sergio Pardilla

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me prévenir
avatar
wpDiscuz