Sur les routes italiennes, au printemps comme à l'automne, Thibaut Pinot a bataillé pour les podiums - Photo RCS Sport
Bilan 2017
En cette fin de saison, l’heure des bilans est venue. La Chronique du Vélo a passé au crible l’exercice 2017 de chaque équipe, chaque rédacteur a livré sa note sur vingt permettant de faire une moyenne puis d’établir un classement. Des notes subjectives, basées sur les résultats mais aussi les effectifs et les objectifs annoncés en début d’année, qui prêtent forcément au débat. On attend donc de connaître vos avis.
28 octobre 2017

La FDJ répond présente

12,9/20

Pour la bande à Marc Madiot, 2017 était l’année de nombreux défis. Pinot voulait voir autre chose que le Tour, Démare devait franchir un cap et enfin gagner au sprint sur les routes de juillet, et les deux leaders n’ont pas failli, portant leur équipe comme on l’attendait. Il n’a pas manqué grand chose pour faire d’une bonne saison un exercice référence.

Le top : Arnaud Démare et Thibaut Pinot

À la FDJ, tout est construit autour de ses deux leaders. Après sa victoire sur Milan-Sanremo en 2016, le sprinteur picard devait confirmer. Après une deuxième partie de saison 2016 blanche, le grimpeur franc-comtois abordait cette année avec beaucoup d’ambitions et un pari, le général du Giro plutôt que celui du Tour. Porteur du maillot jaune sur Paris-Nice, honorable 6e de Paris-Roubaix, victorieux au Dauphiné, Arnaud Démare a enlevé son premier succès sur le Tour à Vittel. Présent jusqu’en septembre où il a notamment gagné la Brussel Classics, il a compté tout au long de l’année. Au même titre que Thibaut Pinot. Dans sa préparation du Giro, on l’a vu très à l’aise sur le Tour d’Andalousie et Tireno-Adriatico (deux fois troisième). S’il a loupé le podium du Giro (4e), il a bataillé jusqu’au bout et se consolera avec une belle étape à Asiago. L’Italie, on l’a encore vu sur le Tour de Lombardie, est son terrain de jeu. Au final, les deux leaders de la FDJ sont donc les deux meilleurs français au classement World Tour. Pas un hasard.

Le flop : Arthur Vichot et les classiques ardennaises

Le champion de France 2016 espérait revenir en force en 2017. Il a d’ailleurs très bien commencé sa saison en gagnant le GP La Marseillaise et le Tour du Haut-Var et en montant sur le podium de deux étapes du Tour de Catalogne. Mais l’objectif était un peu plus lointain et il lui fallait arriver très affûté sur les classiques ardennaises, ses courses d’un jour préférées. Malheureusement, le puncheur ne fut pas au rendez-vous. Pas mieux que 14e à l’Amstel, Vichot a déçu. Il traversera ensuite le Tour de France en anonyme, abandonnant sur chute lors de la 13e étape qui emmène le peloton à Foix. Son exercice s’achève d’ailleurs sur cet épisode, contraint de se faire opérer à la rotule. Une fin de saison blanche qui devrait lui faire aborder 2018 avec beaucoup de fraîcheur et d’envie.

La stat : 1

Le néo-pro David Gaudu n’a pas perdu de temps et a déjà levé les bras, avec la bénédiction de Thibaut Pinot sur le Tour de l’Ain. Il s’est d’ailleurs montré costaud toute la saison, du Tour de Catalogne jusqu’aux classiques italiennes.

Les notes 2017

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "La FDJ répond présente"

Me prévenir
avatar
Loutrejoyeuse
Loutrejoyeuse

Le flop pour moi c’est l’étape de Chambéry sur le tour de France ou la moitié de l’équipe se retrouve hors délai.

Robin Watt

Ca aurait clairement fonctionné aussi !

Quef
Quef

Mettre Pinot en top après avoir mis Quintana en flop, la différence d’analyse est énorme quand on regarde les résultats, et même en considérant une attente différente !
Saison moyenne pour ma part, les deux leaders tiennent la barre mais le reste de l’équipe n’est pas suffisamment au rendez-vous lorqu’ils ont des opportunités.

pat
pat

Il me semble que vous êtes plus indulgent quand il s’agit de coureurs et équipes françaises !

Gestas
Gestas

Vous êtes gentil avec pinot je trouve, manque d’exigence envers lui. Pour moi on doit attendre plus de lui. Il ne fait pas podium au Giro, donc décevant.

Robin Watt
@Quef et pat : Ces articles prêtent au débat et nous concevons facilement que vous ne soyez pas d’accord ! Il y a forcément une part de subjectivité dans les tops et flops que nous choisissons, ainsi que dans la note que nous attribuons. Mais nous avons fait notre maximum pour prendre le temps de noter et ne pas faire de chauvinisme. La suite devrait vous rassurer à ce sujet. Pour ce qui est de la comparaison Quintana/Pinot, on peut estimer qu’ils ont fait une saison à peu près similaire. Ils sont séparés par 45 secondes sur le Giro, avec l’un sur le podium et l’autre non, mais aucun vainqueur. Sur Tirreno, Quintana gagne mais Pinot est sur le podium. Et en Lombardie, Pinot joue la gagne alors que Quintana est en deuxième rideau. C’est le résumé de leurs performances de l’année. Or, comme vous le dites-vous même Quef, on n’avait pas les mêmes attentes pour les deux. Et on avait noté, dans notre bilan Movistar, que placer Quintana en flop était un poil sévère. Ceci explique cela, j’espère que c’est assez clair pour vous expliquer notre position, même si encore une fois, vous pouvez tout à fait ne pas… Lire la suite »
Quef
Quef

Oui, écart de jugement trop important pour des saisons similaires, mais c’est n’est aussi que mon avis et ce n’est pas un drame. D’ailleurs en effet, j’étais surtout peiné pour Quintana, et attendais de savoir comment vous alliez juger Pinot.

J’en profite, comme je poste rarement, pour vous remercier pour vos articles toute l’année !

Robin Watt

Je comprends le point de vue. Et merci en tout cas, content de savoir que vous nous lisez régulièrement !

Henri
Henri

Pour ma part, je suis d’accord avec Quef, Pinot a ete un poil décevant. J’esperai une progression de sa part, ce qui voulait dire pour moi une victoire dans une eprevue world tour, genre Tirenno ou la Romandie. ou au moins un podiudans un grand tour. Certes il a fait tout de meme une bonne saison, mais pour moi le minimum que l’on pouvait esperer.
Ceci idit, en terme d’etat d’esprit, j’aime beaucoup Thibaut

Je me joins a Quef pour vous féliciter concernant la qualite de vos artiicles

Kerihuel
Kerihuel
Très bon article qui résume parfaitement la saison à double tranchant de l’équipe. Je trouve certains d’entre vous assez dur avec Pinot. Si l’on reprend la comparaison avec Quintana, j’approuve le point de vue de la Chronique, les deux n’ayant tout de même pas le même standing : Pinot n’a jamais gagné de course par étape WT et n’a qu’un seul podium de GT au compteur. Sa saison, sans être extraordinaire reste donc bonne avec un bon Giro où il finit certes 4ème mais après avoir lutté pour la gagne. il n’y a donc pas une progression extraordinaire c’était tout de même la première fois qu’il se retrouvait aussi proche du succès avec une 3ème semaine prometteuse où il a secoué la course. Quintana c’est une Vuelta, un Giro et 3 podiums sur le Tour. Le voir finir « seulement » 2ème du Giro derrière Dumoulin après avoir annoncé tenter le doublé est donc un très gros échec. Pour en revenir à la FDJ clairement si l’on enlève ses deux locomotives, l’équipe manque de profondeur. Il leur manque clairement un bon puncheur sprinteur, Vichot ayant beaucoup de mal à s’imposer. La progression de Démare est elle impressionnante, avec en prime de ses… Lire la suite »
PinKou
PinKou
Pour moi c’est une bonne saison de la FDJ et je pense que Madiot aurait signé pour ce bilan en début d’année. Il faut être honnête, l’équipe est assez faible derrière les deux leaders donc je trouve qu’ils ont tiré presque le maximum de leurs moyens. En ce qui concerne Démare c’est clair qu’il ne pouvait pas faire mieux : 10 victoires, une étape sur Paris-Nice, une sur le Dauphiné, une sur le Tour, le championnat de France et des Top 10 à Sanremo et à Roubaix. C’était inespéré ! Pinot lui a manqué d’un coup d’éclat (une victoire au général d’une course d’une semaine ou un podium sur le Giro) mais a été hyper régulier et a couru de manière vraiment plaisante à voir. Et puis 4 victoires pour un grimpeur, ce n’est pas rien. Je regrette juste qu’on l’ait aligné sur le Tour pour le sponsor alors qu’on savait qu’il était carbonisé. Heureusement il a su revenir en fin de saison. Derrière comme je l’ai dit il ne fallait pas attendre des miracles. Pourtant Vichot a fait une belle première moitié de saison, Gaudu a fait de super débuts, Molard s’est révélé être un très bon lieutenant au… Lire la suite »
wpDiscuz