La victoire de Chris Froome à La Pierre-Saint-Martin a suscité beaucoup de suspicions, mais l'Anglais mérite le respect - Photo AFP
16 juillet 2015
Par  Robin Watt 

Et si on respectait Froome ?

Une envolée déroutante vers La Pierre-Saint-Martin, et voilà Christopher Froome soupçonné de dopage par la quasi totalité des observateurs. Oui, sa performance interpelle, et on fait bien de ne pas y croire aveuglément. Mais le forcer à se justifier durant la course, c’est aller beaucoup trop loin. Jusqu’à preuve du contraire, le Britannique est en droit d’attendre qu’on le respecte un minimum.

Du jamais vu

Dans tous les sens du terme, ces derniers jours sur le Tour avaient un côté inédit. La montée de Froome mardi a semblé pour beaucoup inhumaine, mais les réactions qu’elle a suscité étaient encore plus étonnantes. En direct sur France Télévisions, les commentateurs ont mis en garde. Nicolas Geay, sur la moto, annonçait une cadence de pédalage de 110 tours/minute, nous rappelant la réaction de Cédric Vasseur en 2013, lors de l’ascension du Ventoux. Enfin, Eric Fottorino, lui, s’est fendu d’un court article sur son blog allant dans le même sens. Partout, Chris Froome est descendu en flèche : ce n’est pas possible, l’ensemble de l’équipe Sky est à un niveau beaucoup trop élevé. Il est vrai que Porte et Thomas posent autant question que leur leader. Mais même Lance Armstrong, il y a plus d’une décennie maintenant, n’avait pas eu à endurer un tel traitement. La suspicion permanente n’est pas illégitime dans un sport qui a connu tant de désillusions. Mais là, force est de constater que l’ensemble des médias vont un peu loin.

Avant même d’avoir gagné ce Tour qui lui semble promis, Froome est en train de voir son succès complètement décrédibilisé. Même les médias qui habituellement passent presque sous silence les trois semaines de course y vont de leur débat sur le Kenyan blanc. Et cela va même parfois plus loin, comme le montre la Une de Libération ce jeudi. Résultat, tout le monde, suiveurs ou non, prend comme une vérité absolue le fait que Froome soit dopé. « Je sais ce que c’est pour Chris d’être dans le Tour et de devoir faire face aux questions de dopage. Pour être honnête, c’est en grande partie de ma faute, a reconnu Armstrong hier soir, en arrivant en France pour promouvoir sa fondation. Je me sens mal à ce sujet. Qu’importe qui gagne le Tour 2015, il ne devrait pas avoir à répondre à des questions à propos de quelqu’un qui a gagné il y a 10-15 ans. » Imaginez, même les plus sceptiques, que la Sky roule à l’eau claire et que Froome soit simplement le coureur le plus atypique et le plus fort que l’on n’ait jamais vu. Ce qu’il subit actuellement ne serait alors pas acceptable.

Un phénomène de généralisation

Il est tout à fait concevable que la personnalité et le style de Chris Froome déplaisent. Mais en tombant à l’unanimité sur le natif de Nairobi, c’est sûr l’ensemble du cyclisme que l’on reporte les suspicions. Parce que le grand public ne fait pas – ou ne veut pas faire – la différence entre des performances qui posent logiquement question et d’autres tout à fait normales. On se croirait revenu à l’époque d’Armstrong, avec un Maillot jaune encore plus dans la tourmente, et un peloton suspecté dans sa quasi intégralité alors qu’il suffit de creuser un peu pour faire ressortir comme une évidence que le dopage n’est plus une généralité. Pire, les méthodes officielles de l’équipe Sky, qui cherche à optimiser tous les détails pour se rapprocher de la victoire, finiraient presque par passer pour des pratiques douteuses. Pourtant, il est incontestable que les Britanniques font évoluer le cyclisme par leur approche. Brailsford a d’ailleurs tout à fait raison de défendre sa philosophie, comme avait pu le faire Bruyneel à l’époque de Lance Armstrong. Le dopage, s’il existe, est ensuite une dérive. Mais être professionnel à ce point ne devrait jamais être un problème.

Pourtant on le sait tous, même si on aimerait une deuxième partie de Tour de France où l’on salue les performances de chacun – et même de Froome -, on aura droit à un interrogatoire quotidien. Le leader de la Sky aura beau se défendre, arguer tout ce qu’il veut, il ne sera pas pris au sérieux. Il est comme pris au piège d’un passé traumatisant. Et il n’a aucun moyen de prouver son innocence. Les données de sa montée du Ventoux en 2013, piratées et rendues publiques, ont un peu plus semé le trouble. Une fréquence cardiaque qui ne dépasse pas les 160 pulsations par minute en pleine accélération, cela perturbe. Froome l’explique comme il peut, tentant d’expliquer que son maximum est à 170. Personne ou presque ne le croit. Et on ne va pas essayer de vous prouver que l’Anglais est propre : si lui est incapable de le faire, alors personne ne pourra le faire à sa place. Simplement, si l’on pouvait respecter « Froomey » et arrêter d’inventer des hypothèses toutes plus farfelues les unes que les autres, on s’en porterait aussi bien. Peut-être que Froome est dopé. Mais mis à part l’impression laissée par les Sky, rien de concret ne permet de les suspecter plus que les autres (oui, ceux qui ont des repentis dans le staff, voire parmi les coureurs). Alors laissons au moins à Froome la présomption d’innocence.

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Et si on respectait Froome ?"

Me prévenir
avatar
Dirtuk
Dirtuk
la victoire de froome l’autre jour, il prend 2 min a des gars comme pierre rolland ou gallopin, je vois pas ou est le scandale. La defaillance des autres en revanches est surprenantes. La seul choses qui m’a fait poser questions sont les fuites des données de chris froome. Les watts developpés, elles ont rien d’ahurissant, beaucoup de gens utilisent ces chiffres comme argument sans savoir de quoi il retourne. Que sont coeur soit bas, à 160, c’est pas non plus un argument. La seul choses sur laquel je m’interroge c’est que tout les gens qui ont été coureur, savent que quand tu fou une grosse mine, particulierement en montagne, le coeur monte ! Or froome il passe de 19klmh à 31 klmh pendant plus d’une minute et sont coeur bouge pas plus de 3 ou 4 pulse. Que son coeur soit rapide ou lent, on s’en fou, mais qu’il n’yai pas de difference au seuil, que sur un effort maximal, ça c’est vrement spécial… ça veut pas dire que je manque de respect à froome, je parle de lui car c’est le seul pour lequels on a des données. En revanche je le repette, il y’a deux jours c’est… Lire la suite »
Robin Watt
Robin Watt

@Dirtuk : tu fais de toute façon bien de te poser des questions. Ce n’est absolument pas illogique, et chacun a même le droit de penser que Froome est chargé. Mais ils étaient beaucoup à penser la même chose d’Armstrong, ou même de Contador en 2009-2010, mais ils n’ont jamais eu à subir un tel traitement médiatique… C’est ce dont il est question dans l’article. Car les chiffres, eux, sont effectivement suspects.

gilbert5866
gilbert5866

ENFIN… Il était temps que je lise ça. .. mais en 2013 c’était presque pareil …. Je suis outré que RMC ai laissé un appel à la violence envers Froome. .. rappelez vous Merckx en 75.. Et aujourd’hui c’est au tour de Thomas. ..

duclos_laclasse
duclos_laclasse

Surtout quand o voit les données; une puissance instantané qui varie de 350 à 450w quasi constamment. Perfomance plausible ou pas les variations de vitesse serait énorme, la c’est les lois de la physique qui parle. Mais tout ca se fait à vitesse constante.

M7O
M7O

C’est vrai que Froome paye aussi toutes les affaires précédentes (le Tour 98, Armstrong, Puerto, Contador 2010…). Peut-être pour ça qu’a cette époque il y avait moins de soupçons vu que c’est ces affaires qui mettent le doute.

Mais je pense qu’un journaliste/commentateur devrait être totalement neutre (surtout quand certains sont des anciens coureurs qui EUX ont été contrôles positifs dans leur carrière). Je pense qu’ils font exprès de laisser planer le doute pour pas se faire avoir comme avec Armstrong…

Sinon je pense que le plus « suspect » c’est pas Froome lui même mais l’ensemble de l’équipe Sky. Quand je vois Porte et surtout Thomas stopper toutes les attaques de Contador, Nibali, Valverde et Quintana après avoir rouler pendant quasiment toute la montée il faut avouer que c’est bizarre. Mais tant qu’il n’y aura pas de contrôles positifs officiels je ne dirais pas « Ils sont dopés »

M7O
M7O

PS : Je crois qu’il y’a une erreur dans l’article, dans la phrase « Et il n’a aucun moyen de prouver sa culpabilité »

C’est pas plutôt son innocence ?

noodle
noodle

Et si on respectait Quintana ?!
… parce que lui mettre deux jeunes filles d’1m90 à côté de lui sur le podium, c’est moyen moyen !!

Epgone
Epgone
Cette article, très bon au demeurant, entre en lien avec celui écrit sur EUROSPORT par Laurent VERGNE, pas la peine de le résumer je suis entièrement d’accord avec son contenu, la suspicion est légitime, le jugement sans preuve et sans fondement lui ne l’est pas. A vrai dire ce qui me dérange dans ce climat ambiant de suspicion « skyens » n’est pas tant le doute en soi, mais plus la façon dont il est réalisé: sans discernement et avec partialité. Quel que soit les réponses apportés par ce brillant communiquant qu’est Dave Braisdforld, elles seront immédiatement remises en question et donneront lieu a de nouvelles supputations ( dopage, matériel pas aux normes, vélo électrique…). Non décidément froome ne peut pas être propre et n’en as pas le droit, sa gestuelle, sa froideur, les calculs rigoureux et précis de son équipe ne sont pas assez humains. Tout ces éléments seraient même l’antithèse du champion cycliste empris de panache et entrant de plein pied dans une sphère lyrique du champion fort mais humain, gracieux dans l’effort et digne dans la défaite. Laissons a Froome le droit d’être le champion qu’il est et non pas celui que notre soif de romantisme voudrait qu’il devienne.… Lire la suite »
David
David

Et le respect du spectateur dans tout ca. Au lieu de monter au créneau pour defendre la sky, avec en tout et pour tout zero argument, faite s il vous plait votre boulot. si il existe une explication au fait que ses bpm ne bouge pas quand il attaque, trouvez la personne qui peut nous l expliquer.
Si bien sur elle existe.

Kelderman
Kelderman
Il y a plus de réactions que pour l’article précédent, je trouve ça dommage ( désolé pour le bug, arrive souvent en plus…) Concernant Froome… Ou plutôt Sky, car pour moi c’est surtout Sky qu’il faut douter… Thomas ancien pistard rivalise avec les grands grimpeurs… Ca ne me parait pas plausible… Donc on aura le vainqueur dans 5-6 ans pour moi… Je suis sur qu’il est dopé mais le pire dans tous ça c’est encore qui aurait de l’intérêt dans la course mais la le tour est lié… On nous annonçaient un super tour avec les 4 fantastiques, Il n’y a que Froome qui est au niveau, n’étant pas un de ces supporters (fan des Lotto-Jumbo, Belkin), je suis déçu très déçu… Contador n’est pas au niveau mais ça me rassure car doubler Giro-tour est impossible sans se dopé… On la vu, je parle du doublé en gagnant les 2 bien sur… Nibali décevant aussi mais son niveau est derrière Contador, Froome, Quintana en montagne, c’était sur la première semaine qui aurait pu être fantastique si il avait été en forme mais la Froome a profité de la première semaine ce qui n’était pas son terrain donc à part une… Lire la suite »
Kelderman
Kelderman

Excusez-moi pour mes nombreuses fautes quand je dis les Contador, je voulais rajouter les Contador, Valverde, Ulissi, Basso que je souhaite un bon rétablissement en passant, Rogers, Zubeldia…

Hertzien
Hertzien

C’est bizarre de comparer Froome avant tout à Armstrong alors que soyons sérieux, c’est à Rasmussen qu’il ressemble.

chris
chris

Comment s’étonner? Tous ceux qui voient aujourd’hui Froome, Thomas et les Sky ont l’impression de revivre les années Armstrong. Les doutes étaient énormes et s’amplifiaient d’année en année, les preuves inexistantes….et dix ans plus tard…N’est ce pas rageant pour quelqu’un aimant le vélo et les coureurs de se dire qu’il assiste peut être, sous ses yeux, à une énorme tricherie? Ne pas pouvoir s’enthousiasmer sans réserve devant la performance d’un champion sans se dire qu’on est peut être les cocus de l’histoire entraine beaucoup de frustrations. Je souhaitais au départ la victoire de n’importe qui sauf celle de Froome Les autres coureurs ne sont pas des saints. Valverde et Contador ont déjà été attrapés mais leur cyclisme reste à visage humain. Celui de Froome et des Sky retrouve les mêmes aspects effrayants que celui de l’US Postal. Pour le plus grand malheur du cyclisme.

gilbert5866
gilbert5866

Tiens l’intolérance arrive aussi ici….bof

Kelderman
Kelderman

chris

Oui on avait le même espoir sans Froome on aurait eu du suspense pour la victoire final la on aura du suspense pour le podium, et le Top 10, dommage…

Kelderman
Kelderman

Hertzien

On le compare à Armstrong car la Sky ressemble à l’uspostal.

Lepere_Spicace
Lepere_Spicace

@Kelderman
« On le compare à Armstrong car la Sky ressemble à l’uspostal. »

Pourriez-vous expliquer un peu plus ?

Kelderman
Kelderman
La Sky domine le Tour comme l’uspostal, elle fait ce qu’elle veut, son leader est au-dessus du lot, Thomas et Porte pourrait être sur le podium si ils étaient leader, on dirait des robots, surtout Froome, je retrouve du Hincapie en Thomas… La Sky possède des coureurs qui pourraient voir on déjà fait tous un top 10 sur un GT, comme l’uspostal, ils vont recruter Landa, comme l’us postal avait recruté Heras… Pas encore ce transfert mais si ils le font… Ils sont peut être pas doper, on va attendre 4-5 ans pour le savoir, mais la de ce que je vois, ils n’ont pas l’air humain. Thomas vient de la piste, il est au niveau des grand grimpeurs… Les performances de Froome, sur la montée en Watt par KG est dans les mêmes eaux que celle des ex-dopés… Il est peut être pas dopé mais en tout cas, il égal les performances de puissances des Armstrong-Ulrich… PS J’ai 17 ans donc je n’ai pas connu, la période de l’escroc Armstrong et les autres qui ont failli détruire notre sport, qui est le plus beau ;) Je pense que la génération est plus propre, sauf quelques exceptions qui vont faire… Lire la suite »
Kelderman
Kelderman

la génération actuel*

Lepere_Spicace
Lepere_Spicace
@kelderman « Il est peut être pas dopé mais en tout cas, il égal les performances de puissances des Armstrong-Ulrich… » Dans ce cas, pourquoi le comparer à Armstrong ? Car que vous le vouliez ou non, dès que vous comparez un coureur avec Armstrong, cela veut dire qu’il est dopé (Armstrong = dopé. Si Froome = Armstrong alors Fromme = dopé), même si vous rajoutiez la petite mention « Il est peut être pas dopé mais en tout cas … ». De plus, si un coureur développe « les mêmes puissances qu’un coureur dopé », est-ce que cela signifie-t-il automatiquement qu’il est dopé ? Quant au fait que la SKY achète les bons coureurs, y-a-t-il une règle qui l’interdit ? Si l’équipe en a les moyens financiers de le faire, en quoi devrait-on la critiquer pour ça ? Si je prends une équipe au hasard, tenez la LottoNL-Jumbo par exemple, et supposons qu’elle avait les mêmes moyens financiers que la SKY et achètaient Landa, Porte, Pinot … seriez-vous enclin, en toute honnêteté, à les critiquer autant que vous le faites avec la SKY ? Il est tout à fait normal d’avoir des doutes, mais qui dit doute dit également présomption d’innocence. Et jusqu’à preuve du… Lire la suite »
Kelderman
Kelderman
Je nn suis pas sur que Froome, c’est impossible pour le moment, il a pas été contrôlé positif, mais sa cadence de pédallage ressemble à celle d’Armstrong donc je me permet de le comparer… De même qu’il peut développer la même puissance qu’Armstrong mais alors, c’est un être exceptionnel possible, fait partie d’une des solutions à cette équation de suspicion. C’est possible, mais le pourcentage de chance qu’il soit un être exceptionnel est plus petite qu’il soit doper. Je ne critique pas la Sky en disant qu’elle recrute les meilleurs coureurs, je le compare à l’uspostal, rien de mal… Ils sont la même politique de recrutement, on ma demander quels sont les ressemblances entre les 2, je répond. La Lotto.Nl Jumbo étant mon équipe préférer, je critiquerais leur nouvelle politique de recrutement, je préfère la formation mais chacun à son avis sur la question. Mais je ne critique aucunement la Sky lors de mon commentaire, je regrette juste que beaucoup de coureurs fasse le larbin, pou Froome, actuellement alors qu’ils sont le potentiel, je serais pour que les talents soit plus distribués dans toutes les équipes dans le cyclisme… C’est un souhait…. J’adore le cyclisme, j’adore le suspense, le spectacle… Lire la suite »
Kelderman
Kelderman

Quelques erreurs dans mon commentaire, je ne suis pas sur que Froome est dopé*
De même il peut*
je la compare* à l’uspostal du point de vue effectif et recrutement.
fasse les larbin pour Froome*
qu’ils sont le potentiel pour être leader*
Je sais que c’est le cyclisme ça ne date pas de l’uspostal et la sky mais dans ces formations tout était fait dans un objectif servir le leader à atteindre son but.

Excusez-moi (tablette et l’empressement)

Kelderman
Kelderman

Le problème qu’il égal les mêmes performances que ceux qui sont tombés pour dopage… serait qu’il est le seul à les avoir égaler sans se doper… Ce qui serait une prouesse… ces performances sont plus que suspectes mais vous avez raison, tant qu’il n’y aura pas de contrôle positif, restons calme mais on a droit de donner notre avis dignement calmement et en étant objectif.

Kelderman
Kelderman

A atteindre son but en oubliant ces propres intérêts et en exploitant son talent au service du leader et non à ses propres intérêts… Pour moi Landa devrait aller ou rester dans une équipe ou il serait leader… Il est jeune… Et a du potentiel.

wpDiscuz