Le peloton subit toujours les suspicions légitimes mais abusives hérités de leurs aînés - Photos ASO (Alex Broadway)
24 juillet 2017
Paris

Ce doute sans fin

La délirante sortie d’Alain Souchon, dans la Voix du Nord, a pris de l’ampleur lors de la dernière semaine du Tour. L’interview datait pourtant du 27 juin dernier, mais le chanteur y commettait un bel amalgame dopage-Tour de France au moment où les choses sérieuses commençaient. Il fallait que le marronnier juillettiste soit jeté dans la marre.

Toujours la même histoire

Il est toujours délicat, même épineux, de parler du dopage muni d’un esprit critique, avec le recul nécessaire. Nous commentons des performances sportives que nous ne pouvons pas voir avec l’œil accusateur. Le récit serait gâché, le plaisir aussi si nous soupçonnions à outrance. Il est encore plus difficile d’entendre à la radio et de lire sur internet des allégations constantes saupoudrées d’un cynisme latent qui pèsent sur le Tour de France. « Je ne vais pas me faire que des amis mais je trouve le cyclisme honteux. C’est inhumain. On ne peut pas faire du cyclisme de haut niveau sans se doper. Quand on voit tous ceux qui meurent à cinquante ans… » Le chanteur Alain Souchon, qui par ailleurs ne connaît certainement rien au vélo, s’est permis de juger des professionnels qui dévouent leur vie à la bicyclette. Soit dit en passant, l’argument ultime de Souchon, la mort précoce des cyclistes, est complètement faux. Une étude de 2013 démontrait qu’entre 1947 et 2012, la mortalité des 786 cyclistes français ayant participé au Tour était 41 % plus faible que celle des autres hommes du pays. Malgré les grandes années dopage d’Indurain à Armstrong. Aristote disait que l’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. Nous vous laissons classer les propos d’Alain Souchon.

Dans le peloton, l’exaspération est palpable. « On a basculé dans une nouvelle période mais on reste sur des clichés vieux d’il y a vingt ans, expliquait le manager de la FDJ, Marc Madiot, à L’Equipe il y a quelques jours. On parle de 1998 (l’affaire Festina) mais chez nous, David Gaudu, qui vient de passer professionnel, est né en 1998. Pourquoi fait-on porter à ces jeunes un fardeau qui n’est pas le leur ? » Vincent Lavenu continuait : « C’est facile le tous pourris comme en politique. » Même la Ligue Nationale de Cyclisme (dont le président n’est autre que Madiot) est montée au créneau dans un communiqué : « Votre vision actuelle est hélas totalement déformée par les jugements de ceux qui se complaisent dans la critique et les idées préconçues. Nous vous imaginions plus libre et nous pensions que votre regard de poète vous écartait de ces pensées toutes faîtes. » La réponse est collective, mais à l’intérieur même du milieu, la gangrène du doute a pris place. Une maladie légitime, au vue du passif de ce sport, mais qui ne doit pas gâcher une fête redevenue très humaine. Car à voir arrivé les coureurs à bout en haut de l’Izoard, la dimension mortelle des athlètes était bien redevenue concrète.

L’électrique, la nouvelle

Le très médiatique Antoine Vayer, qui utilise des flashs de watts pour étayer ses thèses a notamment retweeté une image de la victoire de Romain Bardet. Non pas pour le féliciter, mais pour mettre en doute la performance du Français. Un zoom dans l’image montrait une marque sur le bras du Français. Signe d’une transfusion sanguine ? C’est ce que sous-entendait le tweet originel. Si le travail de l’ancien entraîneur de Festina est intéressant, il est également contestable. Et son acharnement contre Romain Bardet pose même question. Comme l’avait titré Antoine Vayer dans une tribune pour Le Monde l’an dernier, la rançon de la gloire. Dans ce cas précis, le cynisme est ridicule. Même si Bardet utilisait des produits, serait-il assez bête pour se piquer à un endroit visible ? Le cyclisme a beaucoup fait pour essayer de dissiper les mauvaises attitudes. Le passeport biologique, des contrôles toujours plus fréquents, une nouvelle génération de coureurs… Mais la persuasion n’annule pas définitivement le doute. Il a même trouvé une nouvelle branche sur laquelle s’accrocher.

Les moteurs dans les vélos. Une enquête de Stade 2 l’an passé avait médiatisé ce questionnement qui entourait le cyclisme. S’il est difficile de nier que la pratique ait pu exister dans le milieu, désormais, tous les vélos sont testés. Tous les jours au départ pendant le Tour, les commissaires de l’UCI passaient dans le paddock pour vérifier qu’il n’y ait pas de moteur. Il existe aussi des caméras thermiques de l’armée qui sont parfois employées en course. L’utilisation de moteur est donc non seulement difficile, mais dangereuse. Alors, si l’on ne peut affirmer que tous les coureurs sont complètement propres, il est compliqué d’arguer le contraire. Et puis, nous parlons d’êtres humains. D’hommes qui jamais ne mangent ni ne boivent trop, qui se lèvent toujours tôt, qui s’entraînent dur, qui vivent souvent loin de leur famille. Une vie de sportif qui n’est en plus, pour la plupart de ces coureurs, pas payée à la hauteur de leurs sacrifices. Les contrats sont souvent courts, pas toujours rémunérés de façon extravagante. Une baisse de forme, une grosse chute et leur carrière peut s’arrêter, l’exemple le plus récent étant celui d’Adriano Malori. La précarité de la vie ascétique des cyclistes mérite un peu plus de considération que des diffamations haineuses. À méditer.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Ce doute sans fin"

Me prévenir
avatar
gougi
gougi

Souchon que j’aime bien a t’il répondu ? il est en effet victimes des clichés, mais si je crois plus au dopage a grande échelle , j’ai plus de mal avec la triche mécanique. je fais partie des fous de cyclisme , mais pas au point d’être aveugle. je vise froome et je l’assume; je ne fais pas partie des beaufs qui crache leur venin sur lui, j’ai juste d’énormes soupçons, mais je ne suis pas juge, et j’ai pas de preuves, donc je ne fais qu’affirmer mes doutes, c’est mon droit;
Je n’en ai pas sur Sagan, qui dés son plus jeune âge était un champion. j’en ai sur Valverde, et pourtant je l’aime bien, mais c’était déja un champion chez les juniors.
je sais que les anti froome ont pour argument » il ne vient de nulle part ». quelque part c’est vrai ;je suis surpris que ce type ai surgit d’un coup d’ d’un seul en 2012, Il avait déja couru sans laisser percevoir des dons. je ne crois pas a la génération spontanée , désolé
je reste persuadé qu’il a utilisé un vélo trafiqué, qu’il n’a pas utilisé cette année… mais il a toujours une tres bonne équipe….

Henri
Henri

d’accord avec toi gougi… Les performances les plus extraordinaires de froome ont toutes ete faites avant que l’on contrôle les velos… comme par hasard plus aucune performance hors norme depuis queles velos sont controlés

Comme par hasard, il y a deux-trois ans certains grimpeurs changeaient de velo avant le dernier col (contador notamment il me semble) ,depuis que l’on controle les velos cette pratique a disparu.. la aussi il ne s’agit bien sur que d’un hasard.
Le vrai coupable comme d’habitude c’est l’UCI qui a trop tarde a mettre les controles en place.
Mais aujourd’hui, je pense que l’on peut dire que le cyclisme est devenu un des sports les plus propres.

gougi
gougi

Pour info Souchon depuis un certain temps dis beaucoup de conneries, est ce l’âge ? sur le dopage peut être mais aussi sur l’émigration, le terrorisme.. peut t’on être et avoir été ?

gougi
gougi

désolé pour les pouces en bas, mais je confirme il a dit ces derniers temps beaucoup de conneries, et j’adore ce chanteur. Bon Ok je préfère jonasz et lavilliers, mais ce n’est pas le propos je plaisante

chris83
chris83

Il ne faut pas donner plus d’importance que ça à ce type de critiques. Il est vrai que tout un courant « bobogauche » s’est acharné sur le Tour et les cyclistes depuis l’affaire Festina, en particulier à travers les journaux Le Monde et Libération ou encore Canal + ce que je n’ai jamais compris, le vélo étant un des sports les plus authentiquement populaires, peut être un mépris inconscient des « manuels » par les intellectuels, des ruraux par les urbains, des sportifs par les cultureux?

charly popette
charly popette

Ah le point « bobgauche  » est atteint! C’est l’équivalent du point godwin, quoi… Misère de misère…

gougi
gougi

je n’ irai pas jusque là sur canal De Caunes est un authentique amateur de cyclisme
mais c’est vrai qu’ils n’ont jamais mis la main a la poche pour ce payer le cyclisme;seul Fignon avait grâce a leur yeux ! surement son coté un peu rebelle !

gougi
gougi

beaucoup d’intello aiment le cyclisme, surtout dans le monde artistique. c’est un sport malgré tout individuel, ils se reconnaissent… ;j’en suis , mais je ne suis pas un intello

pat
pat

Je pense que le cyclisme est quand même redevenu plus humain . On voit régulièrement les coureurs arriver complètement épuisés à la fin d’une course ou d’une étape . On est loin de la grande époque du dopage où les gars finissaient frais comme des gardons sans une goutte de sueur . Maintenant nous ne sommes pas non plus dans un monde de bisounours . Des tricheurs il y en aura toujours comme dans tous les milieux sportif ou autre . On tape toujours sur le cyclisme sans penser aux autres sports pourtant c’est parfois pire ailleurs . Je pense par exemple aux différents scandales de dopages récent dans l’athlétisme . Le monde parfait n’existe pas mais tout n’est pas pourri pour autant !

xilo94
xilo94

« […] ne doit pas gâcher une fête redevenue très humaine. Car à voir arrivé les coureurs à bout en haut de l’Izoard […] »
A l’arrivé du CLM de Bernard Kohl en 2009 je m’étais dis la même chose…

xilo94
xilo94

2008 pardon

woui
woui

Exactement pareil ! je me souvent très mettre dis, putain ce gars il est tellement k-o qu’il ne peut pas être dopé….

Pour Froome c »est terrible, tout les jours je change d’avis sur l’utilisation d’un moteur ou non ^^

Le pire pour moi c’est cancellara, je suis un immense fan et je le défend bec et ongle, et pourtant dès que je revoie les images j’ai comme un doute, pour temps ce mec c’est mon dieux vivants du cyclisme ^^

gougi
gougi

Idem pour moi, j’aimais bien cancellara, mais depuis le couup du mur de gramont et le roubaix suivant.. même son dernier titre olympique m’ dérangé , surtout après le tweet d..armstrong… qui ferait mieux de se faire tout petit, même si toute sa génération est suspecte a quelques exceptions près

Woui
Woui

Moi j’ai continué de le supporter et d’être fan;) n’empêche ce clm à Rio j’ai adoré. Il méritait une fin au sommet et il l’a eut. J’espère vraiment quil sera jamais rattrapé par la patrouille.

Kerihuel
Kerihuel

Malheureusement le cyclisme n’est pas prêt de se défaire de cette image de « sport de dopé ».
Et malheureusement des gens comme Mr Antoine Vayer n’arrange pas le problème.
J’ai lu pas mal de ses chroniques, et visité son site internet où il détaille sa méthode et montre du doigts des perfs « suspectes », « anormales » et « mutantes ».
Certes son travail et sa méthode ont l’air assez efficace, car d’après lui les chiffres trouvés correspondraient à peu près à la réalité (il aurait comparé avec des capteurs de puissance).
Néanmoins, comment peut on dire qu’un coureur à 409 watts ne soit pas dopé alors qu’un autre à 411 l’est ? Comment peut on dire que le corps humain ait une limite définie par un chiffre mathématique ?
En effet il ne faut pas être aveugle devant certaines performances, mais le dopage reste le fond de commerce de ce monsieur qui publie des revues et gagne de l’argent là dessus, et son arrogance et ses attaques sur Twitter font parfois plus penser à du Oleg Tinkov qu’à un scientifique.
Et j’espère croire en nos Bardet et Barguil, qui ne sont pas sortis de nul part et performent depuis les rangs juniors.

Woui
Woui

Tout à fait d’accord avec toi. Je le se que certain « humain » sont capable d’exploit incroyable. Le cyclisme n’est le seul sport ou battre un record est presque gênant alors que dans tout les autres sports c’est le symbole de l’homme qui repousse les limites. Ya qu’à voir un Kilian jornet qui est un extraterrestre du sport de montagne. Tout le monde et moi le premier s ecstasie sur ces performances sans quelles ne soient remise en question

gougi
gougi

c’est pas tout a fait vrai, les perf de Bolt interpellent un peu