Greg Van Avermaet apparaît comme la meilleure chance belge sur le Tour des Flandres - Photo Qatar Cycling Federation / Paumer / Kåre Dehlie Thorstad
2 avril 2016

La Belgique à la reconquête de son Tour des Flandres

Cela fait maintenant quatre années qu’un coureur belge n’a plus levé les bras sur la ligne d’arrivée du Tour des Flandres, course de prédilection de toute la diaspora flamande. Le Monument national voit les chasseurs de classiques du plat pays mis à mal ces derniers temps. Mais depuis janvier, les Belges semblent revenus en haut de l’affiche. Alors, ce dimanche sera t-il leur jour de gloire ?

Pour Van Avermaet, l’erreur est interdite

Raillé pour ses sempiternelles deuxièmes places et ses tactiques douteuses, Greg Van Avermaet ne s’est jamais arrêté dans sa progression et semble avoir laissé derrière lui cette très longue période de frustration. Conforté moralement par son très beau succès sur le Het Nieuwsblad, et lauréat à la surprise générale de Tirreno-Adriatico, il semble enfin touché par la chance. Cinquième de Milan-Sanremo, diminué mais neuvième sur Gand-Wevelgem, le garçon s’est reposé et arrive fin prêt pour le Ronde, une épreuve sur laquelle il a connu de fortes émotions, terminant deuxième en 2014, battu par Fabian Cancellara au terme d’un sacré sprint. Troisième des deux Monuments pavés l’an passé, Van Avermaet sait que les deux prochaines occasions pourraient être uniques. On ne l’a tout simplement jamais senti aussi fort mentalement et physiquement pour aller conquérir en costaud la course de ses rêves. Lui qui espère une course de animée aura sûrement l’occasion d’enflammer lui-même ce 100e Tour des Flandres. Ça tombe bien car depuis le début du printemps, et à l’exception de la modeste A Travers la Flandre, toutes les classiques flandriennes ont récompensé les plus audacieux. Kwiatkowski et Sagan ont montré la voie, et la course de demain s’annonce comme la plus ouverte depuis 2013 et la victoire de Fabian Cancellara.

De nombreux outsiders sans appréhension

Personne dans le peloton ne s’impose en effet comme un patron du printemps. Cancellara, dans le lot, en raison de son expérience et de sa force athlétique, parait être un cran au-dessus de ses adversaires. Mais les dernières semaines ont démontré qu’il n’était pas intouchable : pour preuve, il n’a pas encore gagné. Et si jamais le métronome bernois montrait ses limites dans le Vieux Quaremont, deux jeunes loups sont prêts à prendre la relève chez Trek : Jasper Stuyven et Edward Theuns. Le premier, rempli de bonne volonté, a d’abord fait forte impression sur l’Omloop Het Nieuwsblad en ouverture du calendrier belge, avant de chuter par excès de volontarisme. Immédiatement remis sur les bons rails, il est allé ajouter Kuurne-Bruxelles-Kuurne à son palmarès, signe d’un sacré tempérament. Theuns, lui, n’a pas réussi à défendre sa couronne sur À Travers la Flandre, mais s’est considérablement endurci aux côtés de Fabian Cancellara, et s’affirme de plus en plus comme un redoutable finisseur. Mais dans les équipes belges, aussi, il y a des candidats. Comment oublier l’indéboulonnable Stijn Vandenbergh, machine à rouler pour l’usine Etixx-Quick Step ? Premier étage de la fusée lors des précédentes éditions, le grand gaillard de presque deux mètres a toujours échoué au moment de passer à l’action. Mais déjà quatrième d’un Ronde, de Gand-Wevelgem ou du GP E3, sa persévérance est un autre atout de l’armada noire-jaune-rouge, symbolisée également par la paire de Lotto-Soudal, Benoot et Roelandts. Le premier aura comme mission de confirmer son excellente cinquième place de l’an passé, le second l’y aidera, avec en tête sa troisième place de 2013, forcément.

Vanmarcke, Boonen et beaucoup de questions

Derrière le nouveau patron Van Avermaet et la flopée d’outsiders, il reste toutefois deux garçons qui aliment le débat. Flahute par excellence, Vanmarcke n’a toujours pas réussi à s’adjuger une classique de renom depuis sa prometteuse victoire sur l’ancien Het Volk. Capable d’attaquer et de créer des écarts même de très loin, le leader de la Lotto-Jumbo connaît aussi beaucoup d’errances lors des moments décisifs, loupant souvent le bon coup. Peu aidé par son matériel, l’ayant trahi à de nombreuses reprises par le passé, Sep Vanmarcke est revenu au premier plan en accompagnant Sagan et Cancellara dans le final de Gand-Wevelgem. Troisième du Ronde en 2014, deuxième de Paris-Roubaix en 2013, le public local l’a rapidement désigné comme le successeur de Tom Boonen, mais commence à s’impatienter. Il a ravivé l’espoir dimanche dernier, mais plus personne ne veut s’enflammer à son sujet. C’est à peu près l’inverse pour Boonen : semaine après semaine, « Tommeke » montre qu’il n’a sans doute plus les jambes pour jouer la gagne sur les grandes classiques. Pourtant, tout un peuple semble encore y croire. Dimanche, il fera ses derniers passages sur les bergs du Tour des Flandres, comme Cancellara. Triompher pour la quatrième fois de sa carrière, pour enfin devenir seul détenteur du record de victoires, relèverait de l’extraordinaire. Mais finalement, personne ne veut complètement l’exclure. Car le Tour de Flandres nous plonge bien trop souvent dans l’extraordinaire pour qu’on mette de côté les hypothèses improbables.

Nos favoris

***** Fabian Cancellara
**** Greg Van Avermaet, Peter Sagan, Sep Vanmarcke
*** Zdenek Stybar, Niki Terpstra, Michal Kwiatkowski, Tiejs Benoot
** Tom Boonen, Lars Boom, Alexander Kristoff, Geraint Thomas, Edvald Boasson Hagen
* André Greipel, Ian Stannard, Arnaud Démare, Filippo Pozzato, Jens Keukeleire, Sebastian Langeveld

Retrouvez le parcours et la liste des engagés.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "La Belgique à la reconquête de son Tour des Flandres"

Me prévenir
avatar
pat
pat
Il n’y a pas que le peuple belge qui croit encore en lui . Cyclism’actu le cite dans les 1O favoris . Eurosport lui donne 2 étoiles . Des anciens coureurs comme Tafi pense qu’il peut encore faire quelque chose . Les belges ne croit pas spécialement en Boonen ils espèrent le revoir au top , c’est différent . Ils croient plus dans les chances de Van Avermaet . Ici même pas une étoile , vous croyez donc plus en Boom , Demare , Greipel (qui revient de blessure et qui est loin d’être au top) , Keukeleire etc… Mais qu’est-ce que ces coureurs ont montré de plus que Boonen ces derniers temps ? Quels résultats probant ont-ils fait sur le Ronde dans le passé pour mérité une ou deux étoiles ? Personne ne veut exclure Tommeke??? Si vous , pas beaucoup de respect pour le plus grand flandrien de tous les temps . Enfin qu’importe ces histoires de favoris et d’étoiles c’est fait pour attirer les lecteurs . La seule vérité c’est celle de la course et j’espère que celle-ci démontrera que vous aviez tord de sous estimer notre champion belge . Si je me trompe c’est moi qui… Lire la suite »
Robin Watt

C’est un beau lapsus de notre part que d’avoir oublié Boonen dans notre petite liste ! Le voilà rajouté. Même si on a dit dans plusieurs articles qu’on ne le considérait plus comme un coureur capable de décrocher un Monument pavé (on verra s’il nous fait mentir, et on ne demande rien de mieux qu’une bataille dans laquelle il viendrait s’immiscer), évidemment qu’il reste un homme à surveiller. Personne ne le laissera partir seul à 30 kilomètres de l’arrivée, au contraire par exemple d’un Langeveld ou d’un Haussler. Alors pas de panique, ce n’est qu’une petite erreur. Ce ne pouvait pas être logique de ne pas le mettre avec ce qu’on disait dans l’article.

Baboutox
Baboutox

Je rajouterais aussi Luc Rowe pour la Sky dans les 1 étoile, si ce n’est sa crevaison dans le vieux kwaremont aux 3 jours de la panne il aurait été là pour la gagne du général et semblait très fort dans les monts, il a été très régulier depuis le début de l’année. Et puis Westra aussi, pareil 1 étoile, ne pas mettre le vainqueur des 3 jours de la panne c’est quand même un outsider

gougi
gougi

j’aimerai un final avec EBH, Cancellara ( je ne vous pas comment il ne pourrait pas faire partie du final ) Sagan ( parce que on se demande dans quelle course il n’est pas dans le final ) Van Avermaet ( parce qu’il a les crocs ) Boonen ( parce que..c’est Boonen ) EBH l’emporte en profitant du marquage des 4 autres . j’oubliai Vanmarke qui revient apres un incident mécanique, mais qui manque de jus dans le jump final
signé / un réalisateur de fiction … quoi que…

gougi
gougi

ce qui m' »étonne toujours dans ces pronos pour cette course , c’est qu’il y a très peu de place pour un vainqueur surprise ! La côte serait énorme ( Un Durand vainqueur , c’st pas tous les ans ) qui se mouille pour un vainqueur surprise, mais crédible quand même. la grosse côte quoi ! on veut des noms !

Barça
Barça

Allez je me mouille : Stuyven. ;)

zizou
zizou

Si Tommeke doit en claquer une dernière, je le verrai plus à Paris-Roubaix (où c’est la force et l’endurance qui prime), que au ronde, où là c’est l’éxplosivité qui joue (ce qu’il a un peu perdu, comme son sprint)

Baboutox
Baboutox

faut pas trop dire qu’il a plus de sprint non plus, il a fait des top 10 cette année et l’année dernière il a quand même réglé démare. Alors il a plus son sprint d’antan mais dans un groupe de 8-10 il peut les régler si y’a ni Sagan ni Kristoff

wpDiscuz